Dossier spécial Le monde fascinant de la papeterie japonaise
Hacoa apporte la chaleur du bois à l’âge du numérique

Mitamura Fukiko [Profil]

[05.04.2018] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | ESPAÑOL | العربية |

Hacoa est une marque qui déploie un éventail d’accessoires conçus pour la maison et le bureau, associant judicieusement l’aspect pratique et la chaleur du bois. Elle a atteint la consécration pour l’originalité de son design grâce à un petit groupe d’artisans de Sabae, dans la préfecture de Fukui.

Une marque née de l’incertain

Ichihashi Hitoshi, président de la seconde génération de Yamaguchi Crafts à Sabae, préfecture de Fukui, a lancé Hacoa en 2001. Après avoir repris les affaires à la tête de l’entreprise fondée par son beau-père, Yamaguchi Ryôji, Ichihashi ne pouvait pas ignorer la dure réalité à laquelle les fabricants d’artisanat industriel devaient faire face.

Malgré la création de superbes pièces de laque Echizen, une tradition artisanale remontant à plusieurs siècles, orgueil de la firme, le déclin du rôle de ce type d’objets dans la société moderne ne pouvait être nié. Les bols et plateaux en laque traditionnels et les autres pièces qui faisaient autrefois partie de la vie quotidienne dans les foyers, sont aujourd’hui dépoussiérés uniquement pour le Nouvel An ou d’autres occasions spéciales. Avec le déclin de la demande, M. Ichihashi a craint que sans une nouvelle approche, l’industrie locale de la laque ne disparaisse complètement. La réponse à ce dilemme a été Hacoa.

Le fondateur, président et artisan qualifié de Yamaguchi Crafts, Yamaguchi Ryôji, transmets son expertise en matière de travail du bois à un jeune travailleur. La société emploie 15 artisans, nombre d’entre eux âgés de la vingtaine ou la trentaine. (Avec l’aimable autorisation de Hacoa)

Le clavier en bois, star de Hacoa

Yamaguchi Crafts a lancé Hacoa avec une gamme de 10 produits seulement, dont un clavier d’ordinateur en bois, qui ont été mis en vente dans un magasin spécialisé en annexe de son atelier à Sabae. Malgré la minceur de ces débuts, la marque a rapidement eu un impact grâce à la chaleur de ces designs en bois naturel, s’attirant l’éloge de personnes cherchant à donner un peu de vie à l’image terne de leur ordinateur et autres dispositifs électroniques.

Le clavier d’ordinateur en bois est devenu le symbole de la marque.

Le clavier, inspiré par un client dont l’allergie rendait difficile l’utilisation des consoles en plastique, s’est avéré particulièrement populaire. Présenté en deux variétés, érable et noyer, il a une touche et une sonorité agréables et le clavier a tendance à prendre une très jolie patine à l’usage.

Il est devenu depuis le produit phare de la marque, s’attirant l’attention aussi bien par son design et son aspect pratique que par son prix exorbitant de 90 000 yens (environ 680 euros). Malgré son prix, Sakurai Naho, directrice des ventes de Hacoa, insiste sur le fait que le charme de son apparence en bois naturel maintient le clavier en haut de liste des articles les plus demandés.

  • [05.04.2018]

Née à Fukuoka. Diplômée de la faculté des Arts libéraux de l’Université Tsudajuku (Collège Tsuda). Grande connaisseuse des secteurs de la distribution et du commerce au sens large, elle signe des études sur de nombreux thèmes pour des magazines économiques et de distribution sectorielle. Elle a documenté sur son site web son déplacement à Bangkok (Thailande) en novembre 2014, lors d’une enquête sur la croissance économique rapide de la région. Parmi ses principales publications : Yume to yokubô no kosume sensô (Rêve et ambition : la guerre des cosmétiques) et Pocky wa naze furansujin ni aisarerunoka ? (Pourquoi les Français aiment-ils les Mikado ?)

Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • L’histoire extraordinaire du MT, le ruban adhésif décoratifLe ruban adhésif décoratif MT (masking tape), nous vient du Japon à partir d’une simple idée : détourner l’usage premier du ruban de masquage des peintres professionnels. Pour en savoir davantage, nous nous sommes rendus au siège de Kamoi Kakôshi, une entreprise située à Kurashiki, dans la préfecture d’Okayama, au bord de la mer Intérieure.
  • Des gommes mignonnes et ludiquesLe fabricant d'articles de papeterie Iwakô fait le bonheur des petits et des grands avec ses gommes ludiques. Il y en a pour tous les goûts : animaux, véhicules, nourriture, dinosaures et bien d’autres encore. Nombreux sont les fans qui collectionnent ces gommes au Japon. Le fabricant veut désormais se développer à l’étranger.
  • Traveler’s Notebook, un carnet de voyage qui vous suit partoutLe premier Traveler’s Notebook (TN) a vu le jour il y a exactement onze ans. Créé par l’entreprise japonaise Designphil, ce carnet de voyage se signale, entre autres, par sa couverture en cuir naturel de vache faite à la main à Chiang Mai, en Thaïlande. Grâce à sa conception originale et une gamme infinie d’accessoires, il se personnalise à volonté au point de se transformer en un modèle pratiquement exclusif. Le pouvoir de séduction du TN est tel qu’il a trouvé des fervents adeptes dans le monde entier.

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone