Dossier spécial Balade à travers les fleurs de l’Archipel
Le sarrasin rouge, la précieuse céréale de l’automne japonais
Minowa, le village où fleurit l’akasoba
[06.11.2018] Autres langues : 日本語 | 简体字 |

Au Japon, si l’automne est la période de l’année où les légumes et les fruits sont les plus succulents, c’est également la saison où fleurit le sarrasin, ou soba. Nous nous intéresserons ici à son histoire tout en se penchant sur une variété particulièrement rare, la fleur de sarrasin rouge, ou akasoba. Elle fleurit à Minowa, dans la préfecture de Nagano.

Le sarrasin, ou soba, est l’ingrédient de l’un des principaux mets de la cuisine japonaise. C’est une céréale donnant des récoltes abondantes, et moissonné deux fois par an : le sarrasin d’été est moissonné entre la fin du mois de juin et le début du mois d’août, et celui d’automne entre la fin du mois de septembre et le début du mois de novembre. Ce dernier, également appelé « sarrasin nouveau », est particulièrement apprécié pour l’odeur parfumée qu’il dégage.

Ces fleurs raviront leurs admirateurs vers la fin du mois de septembre. Dans la préfecture de Nagano, renommée pour sa production de la céréale, il est un village où on peut observer des fleurs de sarrasin non pas blanches, comme elles le sont habituellement, mais d’une teinte pourprée et rare, appelé sarrasin rouge, ou akasoba. Nous voici donc à Minowa, dans le bassin d’Ina, entouré des Alpes du Sud et des Alpes Centrales.

La fleur de sarrasin rouge, akasoba, est issue de la variété « Takane Ruby 2011 ».

À environ 5 km de l’échangeur autoroutier Ihoku se trouve Akasoba no sato, « Le village du sarrasin rouge », où se trouve un champ parsemé de ces rares fleurs. C’est après avoir gravi un sentier montagneux bordé d’arbres pendant quelques minutes que le spectacle s’offre à nos yeux : un champ magnifique de 4,2 hectares, aussi grand qu’un stade sportif, tapissé de fleurs aux teintes pourprées. Le contraste saisissant entre le bleu du ciel et le vert de la montagne fait davantage ressortir les pétales des fleurs rouges.

Les fleurs d’akasoba, avec en toile de fond les Alpes japonaises

La saison de floraison du sarrasin rouge attire chaque année près de 10 000 visiteurs. Ce magnifique paysage s’ouvre au public à la mi-septembre, à la période d’éclosion jusqu’à la mi-octobre.

Akasoba no sato en pleine floraison

Karasawa Toshifumi, en charge de la gestion de Akasoba no sato, avec son chien de garde Hana

  • [06.11.2018]
Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • Le chrysanthème : la fleur des empereursChaque année au mois de novembre, lors du Festival du chrysanthème, au sanctuaire Yushima Tenman-gû de Tokyo, 2 000 de ces fleurs éclosent avant l’arrivée de l’hiver. Qu’est-ce qui les rend si uniques ?
  • Parfum d’automne : flânerie au jardin Mukôjima Hyakkaen à TokyoIl est des fleurs qui choisissent de fleurir à l’automne avant d’hiverner pendant la saison froide. Rendez-vous au jardin de Mukōjima Hyakkaen, dans l’arrondissement de Sumida, à Tokyo, pour y admirer une fleur d'automne fortement liée aux coutumes et à la culture japonaises : le hagi, ou lespédèze.
  • En route vers Hakone à bord du « train des hortensias »Les hortensias ont le pouvoir de redonner du baume au cœur pendant la saison des pluies. Bercés par les balancements du « train des hortensias » qui vous fera découvrir les reliefs de la ville de Hakone, partons à la découverte de ces fleurs aux mille couleurs originaires du Japon.

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone