Allons voir les festivals japonais !

De nombreux festivals traditionnels, appelés matsuri, extrêmement colorés existent au Japon. On parle de 100 000 à 300 000 matsuri à travers le pays. Chacun possède sa spécificité, son histoire propre, et porte en lui l’âme des habitants du terroir.

Quatre grands festivals du Tôhoku [4] : le Tanabata matsuri de Sendai

Quatrième festival de la région du Tôhoku, le nord-est du Japon. Le Tanabata Matsuri de Sendai, ou la fête des étoiles, pare la ville entière de décorations multicolores. Mais de nombreux autres événements ont également lieu.
plus

Quatre grands festivals du Tôhoku [3] : le Hanagasa matsuri de Yamagata

Troisième grand festival de la région du Tôhoku, le nord-est du Japon. Le Hanagasa Matsuri (ou festival des chapeaux fleuris) de Yamagata offre le spectacle d’une immense parade de danseurs, faisant des vagues avec leurs chapeaux ornés de fleurs colorées, pleines d’énergie.
plus

Quatre grands festivals du Tôhoku [2] : le Kantô matsuri d’Akita

Deuxième grand festival de la région du Tôhoku, le nord-est du Japon. Environ 280 immenses perches en bambou chargées de lanternes éclairées emplissent la grande avenue de la ville d’Akita, pendant le Kantô Matsuri. Et il faut une sacrée technique pour porter en équilibre sur la paume de la main ou même le front ces perches de 12 mètres de haut !
plus

Quatre grands festivals du Tôhoku [1] : le Nebuta matsuri d’Aomori

Premier grand festival du Tôhoku, le nord-est du Japon. Le festival des Nebuta, célèbre pour ces chars décoratifs éclairés de l’intérieur, fait partie des plus grandes fêtes de l’été. Et pour se mêler à l'ambiance, il suffit de passer le costume de rigueur. Vous voici désormais danseur officiel !
plus

Une fête pour faire tomber la pluie : Suneori AmagoiMunakata Satoshi (photo)

Un festival traditionnel sans équivalent, en forme de rite pour faire venir la pluie, intitulé Suneori Amagoi, se déroule à Tsurugashima dans la préfecture de Saitama. Un énorme dragon est fabriqué à cet effet par les résidents locaux, puis porté en procession. Ce rite de la pluie a lieu une fois tous les quatre ans, les années des Jeux olympiques d’été ! Ce festival est répertorié comme bien culturel folklorique national.
plus

Un somptueux festival d’été : le Festival de Samba d’Asakusa

Des débuts modestes en 1981 n’ont pas empêché le Festival de Samba d’Asakusa de devenir au fil des ans l’un des plus importants festivals d’été de toute l’Asie, attirant chaque année quelques 500 000 spectateurs. Avec 4 000 participants regroupés en 18 équipes, le concours est acharné.
plus

L’histoire étonnante du festival de la neige de Sapporo

Dans l’île septentrionale d’Hokkaidô, le festival de la neige de Sapporo (Sapporo yuki matsuri) est l’un des événements les plus importants de l’hiver. Chaque année, elle attire des foules de visiteurs venus du monde entier. Pourtant, lors de sa première édition, en 1950, elle ne comportait en tout et pour tout que six petites sculptures de neige élaborées par des lycéens de la ville.
plus

Savez-vous danser l’Awa odori ?

L’Awa odori est certainement l’un des plus célèbres des danses traditionnelles japonaises. C’est également un festival annuel qui attire énormément de monde pendant l’été dans sa région d’origine, Tokushima, dans l’île de Shikoku. Venez avec nous faire connaissance avec cette tradition riche de 400 ans d’histoire !
plus

Gion matsuri et l’hospitalité légendaire des Kyotoïtes

Du premier au dernier jour de juillet, la ville millénaire de Kyoto se pare aux couleurs de « Gion matsuri », le festival de Gion. Ce sont évidemment les temps forts du « yoiyama », du 14 au 16, et la procession des « yamahoko » le 17 qui attirent le plus de monde. L’esprit de l’hospitalité des citoyens de Kyoto, qui allaient jusqu’à importer des objets précieux de l’étranger pour décorer leurs chars, a toujours soutenu ce festival traditionnel, le plus important de tous les matsuri d’été du Japon.
plus

Des « dingues de Nebuta » vouent une véritable passion au festival

De gigantesques lanternes de papier en forme de personnages folkloriques paradent dans la ville, accompagnés de leurs danseurs (appelés haneto) aux beaux chapeaux en bambou. L’âme passionnée des gens du nord, mise en réserve durant les longs hivers, explose littéralement lors du festival des Nebuta d’Aomori. Certains amateurs en sont tellement fous, que dans le pays, on les appelle les « dingues de Nebuta ».
plus

A fond les chars ! Le festival Hakata Gion Yamakasa

La fête Hakata Gion Yamakasa peut s’enorgueillir de quelque 770 années d’histoire. Les hommes en shimekomi (pagne japonais), un char portatif sur les épaules, foncent à travers la ville décorée de chars stationnaires richement parés. Grâce à l’enthousiasme des participants, l’été est encore plus chaud à Hakata.
plus

Asakusa Sanja Matsuri, pour inaugurer l’été en beauté à Tokyo

A Asakusa, il flotte aujourd’hui encore un air de l’époque d’Edo. Le quartier, prisé des touristes, est animé tout au long de l’année, mais pendant les trois jours de la fête Sanja Matsuri, l’effervescence est à son comble. Une fête forte de sept siècles d’histoire, symbolique de Tokyo, et qui attire chaque année 1,5 million de visiteurs.
plus

Matsuri : une des traditions les plus vivantes du JaponYamamoto Tetsuya

Les Japonais célèbreraient chaque année entre 100 000 et 300 000 fêtes (matsuri). Dans pratiquement chaque communauté de l’Archipel, il existe un matsuri unique en son genre avec des origines et des caractéristiques tout à fait particulières. Dans les lignes qui suivent, Yamamoto Tetsuya, un passionné de matsuri, nous en dit davantage à ce sujet.
plus

Articles liés

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone