Dossier spécial Bienvenue dans les sources thermales nippones !
À travers les meilleures sources thermales du Japon [5] : Totsukawa, à Nara
Des sources chaudes entourées par une nature luxuriante
[06.01.2019] Autres langues : 繁體字 | العربية |

Pour s’isoler du reste du monde à travers une échappée en pleine nature, optez pour les sources chaudes naturelles de Totsukawa, un des endroits les plus reculés de la préfecture de Nara. Les auberges et les bains thermaux de la région offrent de sublimes panoramas sur la vallée verdoyante.

Des sources chaudes cachées au plus profond des montagnes

Dans un coin isolé au sud de la préfecture de Nara, tout près de la frontière entre les préfectures de Wakayama et Mie, se situent les eaux thermales de Totsukawa, ou Totsukawa Onsengô. Les trois sources que sont Totsukawa, Kamiyu et Tôsenji forment ce lieu de séjour reclus au milieu de la péninsule de Kii, niché dans une vallée des monts Kii. Le village de Totsukawa, désigné par le ministère de l’Environnement comme « station thermale nationale », est resté en grande partie inviolé par l’homme : 96 % des terres du village sont ainsi constituées de forêts naturelles.

En 2004, le village a cessé l’utilisation du chlore dans ses bains thermaux pour n’utiliser que l’eau s’écoulant librement des sources, sans recyclage. Bien que le village comprenne environ 20 lieux d’hébergements différents, il dispose également de 4 bains publics.

La région des sources chaudes de Totsukawa sur les rives du barrage de Futatsuno

Au sein des sources de Totsukawa, situées autour des rives du barrage de Futatsuno, au sud de la mairie du village, les visiteurs trouveront une pléthore d’auberges et de boutiques. La source originelle, dont on dit qu’elle fut découverte à la fin du XVIIe siècle par un fabriquant de charbon, se situe en amont de la rivière Kamiyu, affluent de la Totsukawa. Cette eau soyeuse et délicate avec la peau peut même se boire : elle procurerait ainsi des bienfaits pour la santé des personnes souffrant de troubles digestifs ou de diabète.

Iori-no-yu, un bain public dans le district de Totsukawa

Les sources de Kamiyu sont situées en amont de la rivière Kamiyu, dans les montagnes les plus reculées du village. Cette atmosphère de véritable isolement atteint son apogée en été, après que le soleil se couche : la zone s’éclaire alors seulement par les étoiles et les quelques lucioles qui virevoltent dans les airs. Les bains en plein air (roten buro) situés dans les lits de rivières secs renforcent le sentiment de symbiose avec la nature.

Les sources chaudes du Tôsenji sont situées dans une gorge au centre du village de Totsukawa. La profonde vallée, baignée dans une verdure luxuriante, offre aux visiteurs des vues impressionnantes. Les autres attractions offertes aux touristes dans la région sont le pont suspendu Tanize, qui, avec ses 297 mètres de long, constitue l’un des plus longs ponts suspendus du Japon, et les chutes de Sasa-no-taki situées à 32 mètres de hauteur.

L’entrée du bain public Taki-no-yu à Tôsenji

Un roten buro à Taki-no-yu

Totsukawa Onsengô

Accès depuis Osaka

  • En train ou en bus :  depuis la gare de Nanba, prenez la Kintetsu Limited Express pendant 35 minutes jusqu’à la gare de Yamato Yagi. Prendre ensuite le bus Nara Kôtsû pendant 4 heures jusqu’à l’arrêt Totsukawa Murayakuba-mae (environ 4h de trajet). Note : le bus ne passe que trois fois par jour, à 09h15, 11h45 et 13h45.

Association touristique de Totsukawa (en japonais uniquement)

Le guide de voyage de Totsukawa (disponible en anglais)

(Photo de titre : Pixta. Autres photos avec l’aimable autorisation de l’Association touristique de Totsukawa)

  • [06.01.2019]
Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • À travers les meilleures sources thermales du Japon [16] : Sukayu, à AomoriNous voici au nord du Japon. Depuis le centre de la ville d'Aomori jusqu’au pied des monts Hakkôda, il faut environ 1 heure pour arriver à la station thermale de Sukayu, entourée d'une magnifique forêt. Symbole du lieu : une auberge traditionnelle qui renferme un grand bain mixte. Conseil du moment : l'ouverture du couloir de neige de Hakkôda pour les piétons, les 30 et 31 mars.
  • À travers les meilleures sources thermales du Japon [15] : Yamashiro, à IshikawaLa ville de Kaga, dans la préfecture d’Ishikawa, sur la côte de la Mer du Japon, comprend trois zones de sources chaudes : Yamanaka, Katayamazu, et la plus importante d’entre elles, Yamashiro, dont les sources thermales sont riches d’une histoire de plus de 1 300 ans.
  • À travers les meilleures sources thermales du Japon [14] : Ginzan, à YamagataDes auberges en bois imprégnées d’histoire s’alignent le long des paisibles rues de Ginzan, dans la préfecture de Yamagata, au nord-est du Japon. Elles évoquent un temps révolu et invitent les visiteurs à se détendre dans les célèbres eaux thermales du village. À ne pas manquer non plus : un établissement de bain conçu par un célébrissime architecte et une boutique centenaire de tofu.
  • À travers les meilleures sources thermales du Japon [13] : Katayamazu, à IshikawaKatayamazu Onsen, dans la ville de Kaga, sur la côte de la mer du Japon, est le plus jeune des trois villages de sources thermales de la préfecture d’Ishikawa. L’endroit à ne pas manquer : un établissement de sources collectives conçu par un architecte de renom.
  • À travers les meilleures sources thermales du Japon [12] : Nozawa, à NaganoLe pittoresque village de montagne de Nozawa, dans la préfecture de Nagano, comprend de nombreux bains publics en extérieur et en intérieur. Les sources thermales font partie intégrante de la vie des habitants du village, dont l'une d'entre elles est même enregistrée dans le guide Michelin.

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone