Dossier spécial Bienvenue dans les sources thermales nippones !
À travers les meilleures sources thermales du Japon [7] : Tawarayama, à Yamaguchi
Un voyage dans le temps avec les sources thermales du passé
[20.01.2019] Autres langues : 繁體字 | العربية | Русский |

À Tawarayama, au sud-ouest du Japon, les bains en plein air de style ancien évoquent à l’esprit les sources du temps jadis. Si l’endroit est bien connu des amateurs de thermes qui désirent profiter des qualités apaisantes de ses eaux, son atmosphère « rétro » charme également le commun des voyageurs, venus du Japon ou d’ailleurs.

Un lieu de séjour au charme nostalgique

Tawarayama est un paisible lieu d’établissements thermaux niché à l’est du mont Ichiigadake, dans les hauteurs au sud de la ville de Nagato dans la préfecture de Yamaguchi. Les sources s’agglutinent autour d’un affluent de la rivière Koya, et cet endroit charmant évoque l’atmosphère nostalgique d’un Japon perdu dans le temps. Les immeubles en bois qui bordent les eaux sont de petites auberges japonaises qui ne peuvent accueillir qu’une poignée de visiteurs chacune. Néanmoins, depuis qu’il figure dans le fameux guide Lonely Planet, Tawarayama est devenu une destination populaire pour les touristes visitant le Japon.

L’extérieur de l’auberge Izumiya, à Tawarayama

Les chambres de Izumiya sont dans le style classique le plus pur des auberges traditionnelles japonaises.

Ce village de sources thermales est né il y a plus d’un millénaire, en 916, et se trouve être l’un des derniers lieux de séjour de ce type subsistant à l’ouest du Japon. Si cette petite communauté compte en son sein une vingtaine de gîtes, la plupart d’entre eux ne disposent pas de bains intérieurs, si bien que de nombreux visiteurs peuvent être aperçus en train de se balader tranquillement, la serviette à la main, le long des rues près du Machi-no-yu, le bain public local. Les onsen ayant conservé ce style ancien sont peu nombreux au Japon et l’on se croirait presque dans un film en observant les clients entrer et sortir des auberges habillés en yukata (kimono léger) et faisant claquer leurs geta (sandales de bois) le long des pavés.

L’extérieur du Machi-no-yu, le bain public de Tawarayama

Des bains du Machi-no-yu

Les eaux de Tawarayama, puisées dans une source pure, sont très alcalines et renommées aujourd’hui comme hier pour leurs bienfaits sur la santé. De nombreux visiteurs viennent ainsi pour de longues durées afin de soigner leurs rhumatismes entre autres, et le village entier prend son parti de rendre les séjours aussi commodes que possible.

En dehors du bain public Machi-no-yu, les voyageurs peuvent profiter en journée des nouveaux établissements de bain Hakuen-no-yu, bâtis en 2004 et offrant des bains en plein air (roten buro), des bains à remous, et même des bains pour animaux de compagnie, ainsi que des restaurants et des boutiques de souvenir.

Un bain en extérieur au Hakuen-no-yu

Si Tawarayama se situe dans une vallée montagneuse, la région est toutefois proche de la mer… Un bon nombre de frais et savoureux fruits de mer sont donc à déguster. Puis à la nuit tombée, les lucioles de la région nous offrent un joli spectacle en virevoltant au gré du vent pendant que nous nous relaxons dans la chaleur des bains en extérieur. Ne ratez pas cette expérience revigorante pour le corps et l’esprit !

Parmi les autres endroits populaires à visiter, notons le petit sanctuaire Mara-kannon, caché dans les bois au nord du village, et qui comprend en son sein de nombreux symboles phalliques de la divine fertilité.

Le sanctuaire Mara-kannon, à environ 500 mètres au nord le long de la route préfectorale 281.

Tawarayama Onsen

Accès depuis le centre de la ville de Yamaguchi

  • En train et en bus : depuis la gare de Shin-Yamaguchi, voyager 10 minutes avec le Shinkansen San’yô jusqu’à la gare d’Asa. Prendre ensuite la ligne JR Mine jusqu’à Nagato Yumoto (environ 1 heure). À cette gare, prendre le bus Sanden jusqu’à l’arrêt Tawarayama Onsen (environ 20 min).
  • En voiture : conduire 20 kilomètres (environ 15 min) depuis la permutation Ogôri sur la voie express Chûgoku jusqu’à la permutation Mine. Sortir puis tourner à gauche sur la route nationale 435 pour Nagato ; conduire environ 17 kilomètres (25 min) puis tourner à droite sur la route préfectorale 34, indiquée vers Nagato. Tourner à gauche sur la route préfectorale 319, qui rejoint la route 34. Prendre ensuite la route préfectorale 38 pour Tawarayama Onsen (20 min).

Tawarayama Onsen (uniquement en japonais)

Association des conventions de tourisme de Nagato (en anglais)

(Article original en japonais. Photo de titre : les charmantes auberges de Tawarayama. Société en nom collectif Tawarayama Onsen)

  • [20.01.2019]
Articles liés
Autres articles dans ce dossier

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone