Dossier spécial Les endroits à visiter à tout prix !
Une forteresse japonaise dans les nuages : les ruines du château de Takeda
[04.01.2019]

Cet incroyable paysage est digne d’un conte de fées médiéval : lors des frais matins d’automne, les ruines du château de Takeda, dans la préfecture de Hyôgo, se transforment en une « forteresse flottante », qui semble naviguer sur une rivière de nuages dans l’étroite vallée que surplombe le donjon…

« Le château dans les nuages »

Les ruines du château de Takeda planent au-dessus de la ville d’Asago, dans la préfecture de Hyôgo, comme dans une scène tirée d’un conte de fées médiéval. Le sentiment d’irréalité est encore plus fort en automne et au début de l’hiver, quand la vallée tout entière est noyée dans le brouillard et que les ruines du donjon féodal ont l’air de flotter sur une rivière de brume. Le paysage enchanteur que l’aurore donne à voir a valu à l’ancien site son surnom de « château dans les nuages ».

Le château et son fascinant lit de nuages sont restés une attraction touristique relativement mineure jusqu’à la première décennie de ce siècle, quand la Fondation des châteaux japonais a inclus Takeda dans la liste des cent plus beaux châteaux du pays. Depuis lors, les ruines ont fait l’objet de films publicitaires, dont un pour Google Japon et, en 2014, elles ont servi de lieu de tournage pour la série fleuve de la chaîne de télévision nationale NHK. Cette année-là, les vestiges du château de Takeda ont attiré le nombre record de 580 000 visiteurs. Le regain d’attention s’est propagé aussi bien chez les touristes que chez les mordus de l’histoire, mais les foules restent relativement apprivoisées et leur présence n’enlève rien à la beauté des lieux.

Les fondations en pierres du donjon ont été posées il y a plus de 400 ans.

L’apothéose

La meilleure période pour contempler le château de Takeda flotter sur la brume se situe entre les mois d’octobre et de décembre, quand les conditions météorologiques sont propices au brouillard. À ce moment de l’année, les eaux de la rivière Maruyama, qui coule à proximité, emmagasinent la chaleur produite par le soleil pendant la journée puis, au petit matin, leur surface ainsi réchauffée dégage de la vapeur au contact de l’air froid et un épais manteau de brume blanche recouvre la vallée. Pour jouir du spectacle, l’idéal est de venir par un clair matin sans brise, consécutif à une journée ensoleillée, quand l’humidité est élevée et que l’amplitude entre les températures hautes et basses est d’au moins 10 °C. Mais le phénomène est bref et le plus gros de la brume se dissipe quelques heures après le lever du soleil.

À l’aube, le château de Takeda flotte au-dessus des nuages.

Juste après 8 heures, le soleil matinal disperse les derniers voiles de brume.

  • [04.01.2019]
Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • Un des trois plus beaux paysages du Japon : Ama no Hashidate, le pont vers le paradisAma no Hashidate, ou « Le pont vers le paradis », est considéré comme l'un des trois plus beaux paysages du Japon. C’est la destination touristique la plus connue du nord de la préfecture de Kyoto. La région a même récemment été rebaptisée « Kyoto by the Sea ». Cap sur le seul paysage japonais qui est encore plus beau vu à l'envers !
  • Un des trois plus beaux paysages du Japon : Matsushima, l'île aux pinsMatsushima ou « l’île aux pins », située au nord-est de la ville de Sendai dans la préfecture de Miyagi, se compose d’environ 260 îlots de tailles variées, disséminés dans la baie de Matsushima. Ses panoramas saisissants l’ont élevé parmi l’un des trois plus beaux paysages du Japon, avec Ama no Hashidate à Kyoto et l’île de Miyajima près de Hiroshima.
  • Tourisme à Ishinomaki, une ville en pleine renaissance après le tsunamiIshinomaki, ville portuaire du littoral du Sanriku dans la préfecture de Miyagi, a été durement frappée par le tsunami de mars 2011. Huit ans plus tard, la ville renaît et mise sur le tourisme pour se reconstruire, à travers toute une série de nouveaux lieux.
  • Le quartier de Shinsekai à Osaka : des trésors de gastronomie populaireShinsekai, ou le « Nouveau monde » d’Osaka, avec ses superbes enseignes lumineuses bariolées et, en son centre, la tour Tsûtenkaku, appelée « la Tour Eiffel d’Osaka ». Venez déguster la « soul food » du Kansai dans les innombrables restaurants et bars de ce lieu saint de la gastronomie populaire.
  • Le Sazae-dô, un étrange temple en colimaçonL’apparence singulière de cette pagode en bois de la fin du XVIIIe siècle n’échappe à personne, et son intérieur est encore plus étonnant ! Visitons ensemble le Sazae-dô d’Aizu, un bien culturel important du Japon.

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone