Série Japan Data
La proportion des mères japonaises au travail en hausse
[04.04.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | ESPAÑOL | Русский |

Selon l’enquête sur les conditions de vie du ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales, 68,1 % des mères japonaises ayant un ou des enfants de moins de 18 ans avaient un emploi rémunéré en 2015. Jamais cette proportion n’a été aussi élevée depuis que les mères au travail ont été incluses dans cette enquête en 2004. Elle reflète une augmentation du nombre de mères célibataires ainsi qu’une hausse générale de la participation des femmes au marché du travail.

Hausse du nombre de mères au travail au cours de la dernière décennie

En juillet 2016, le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales a publié les résultats de son enquête sur les conditions de vie(*1) de 2015, révélant que le taux d’activité des mères au Japon était de 68,1 %, un record. Ce chiffre est en hausse constante depuis plus de dix ans, gagnant plus de 11 points depuis 2004 (56,7 %), année où le ministère a inclus les mères au travail dans son enquête.

Hausse du nombre de ménages monoparentaux

D’après l’enquête de 2015, 11,8 millions de ménages au Japon, soit 23,5 % du total, ont au moins un enfant âgé de moins de 18 ans. Parmi eux, il y a 793 000 mères à la tête d’une famille monoparentale contre 78 000 pères. Depuis 2005, le nombre de ménages dirigés par une mère célibataire a augmenté de 15 %, alors que celui de ménages avec un père seul n’a que très peu changé. Ceci indique que les femmes ont très souvent tendance à conserver la garde de leurs enfants en cas de séparation ou de divorce. Elles doivent par la suite rejoindre le marché du travail pour subvenir aux besoins de leurs familles, augmentant le nombre de mères au travail.

Les jeunes mères conservent leur emploi

Depuis plusieurs décennies, le taux d’activité des femmes au Japon par tranches d’âge est surnommée « courbe M » : il augmente progressivement avec l’âge, diminue lorsqu’elles se marient ou ont un enfant et repart à la hausse quand elles n’ont plus besoin de s’occuper de leurs enfants. Cette courbe est une caractéristique dominante des statistiques concernant le travail des femmes. Or d’après le Livre blanc sur l’égalité des sexes du bureau du Cabinet, l’emploi des femmes est en hausse et cette courbe commence à s’estomper. En effet, de moins en moins de femmes quittent leur travail après le mariage ou la naissance d’un enfant.

De plus en plus de mères avec des enfants en bas âges retournent au travail

Selon l’enquête sur les conditions de vie de 2015, le taux d’activité des mères avec des enfants de moins d’un an était d’environ 40 %. Cette proportion atteint respectivement 70 % et 80 % pour les mères ayant des enfants de 5 ans et de plus de 12 ans.

Parmi les mères au travail, 22,4 % avaient un emploi à plein temps, 10 % travaillaient pour une entreprise familiale et 37,2 % avaient un emploi précaire. Dans ce dernier groupe, 10 % des mères avaient un enfant âgé de moins d’un an et 40 % un enfant de plus de 7 ans.

On peut constater qu’il y a toujours une forte tendance des femmes à quitter le marché du travail lorsqu’elles ont un enfant et d’y retourner quelques années plus tard, en travaillant à temps partiel pour compléter les revenus de la famille. Aujourd’hui, de plus en plus de femmes peuvent conserver leur emploi après la naissance de leur enfant, grâce notamment aux différentes mesures prises par le gouvernement. Mais pour encourager les mères japonaises à être encore plus actives sur le marché du travail, il faudra un changement d’attitude de la population vis-à-vis de l’éducation des enfants ainsi qu’une réforme institutionnelle des pratiques d’embauche et de travail.

(D’après un original en japonais écrit par Masuda Miki. Photo de titre : le ministre du Travail Shiozaki Yasuhisa, à droite, acceptant de la part de de Yamao Shiori, membre du Parti démocrate, à gauche, une pétition signée par des mères réclamant des mesures pour réduire les longues listes d’attente pour obtenir une place en crèche. Jiji Press)

(*1) ^ Le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales a commencé à publier ce rapport en 1986 en combinant 4 différentes enquêtes portant sur la santé publique, les soins médicaux, la sécurité sociale, les retraites, les revenus, etc.

  • [04.04.2017]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone