Série Le b.a.-ba du Japon
Les aires de repos au Japon
[29.03.2015] Autres langues : ENGLISH | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Les aires de repos sont au Japon comme partout dans le monde des lieux de pause situés à intervalles réguliers sur les autoroutes. Disposant de toilettes et de restaurants, elles proposent néanmoins parfois également un éventail de services que l’on ne trouverait pas en France, comme des onsen, des hôtels ou des parcs d’attractions. C’est ainsi que les aires de repos sont devenues de véritables complexes touristiques.

La métamorphose de toilettes en complexe de loisirs

Les aires de repos sont des espaces destinés à reprendre des forces durant les longs trajets en voiture sur les autoroutes. Elles disposent en général de toilettes, de stations d’essence, de restaurants, de petits magasins et parfois beaucoup plus.

La première aire de repos du Japon ( « service area » parfois abrégé en SA) a vu le jour en 1963 avec celle d’Ôtsu, dans la préfecture de Shiga. Elle ne disposait au départ que de toilettes, mais l’emplacement offrant une superbe vue sur le lac Biwa et l’intérieur de la ville d’Ôtsu en faisait déjà un lieu particulier. Avec l’évolution du réseau autoroutier, les aires de repos se sont multipliées à travers tout le pays. On distingue les aires de repos « SA » , construites à des intervalles de 50 km, des aires de stationnement (« parking area » parfois abrégé en PA) , à des intervalles de 15km, qui ne proposent qu’un endroit pour se garer, des toilettes et éventuellement des distributeurs de boissons. Il arrive néanmoins souvent qu’avec le temps, pour des raisons pratiques, ce qui était au départ une aire de stationnement devienne aussi fourni qu’une aire de repos, tout en gardant son appellation originelle, d’où une pertinence moindre de cette distinction. On compte aujourd’hui 770 de ces deux sortes d’aire dans tout le Japon.

Neopasa Hamamatsu, l’aire de repos sur la nouvelle autoroute Tômei à Hamamatsu, ville connue pour ses instruments de musique, d’où l’architecture du bâtiment en forme de piano. (Photo : Jiji Press)

Depuis quelques années sont apparues des spécialités, pains, friandises ou bentos en vente exclusivement dans une région ou une aire de repos. On y trouve parfois également des restaurants reprenant une enseigne connue, des parcours pour se promener ou promener son chien, des onsen (bain thermal), des sortes de motels ou des salons avec vue panoramique. Ces espaces pensés au départ pour faire une pause brève se sont transformés en véritables centres de loisirs. Notamment depuis 2005, année où les autoroutes ont été privatisées, la recherche du bénéfice, devenue une priorité, a donné naissance à un éventail de nouveaux services pour répondre aux besoins variés des clients.

Un lieu de transit devenu une destination

Selon une enquête menée auprès d’automobilistes, 49,7% d’entre eux déclaraient avoir fait d’une aire de repos la ou l’une des destinations du voyage, et ils désiraient encore davantage de restaurants et de magasins proposant des produits locaux. C’est la preuve que les consommateurs ne considèrent déjà plus les aires de repos comme de simples lieux de passage.

Vue aérienne de l’aire de repos Chiba Aqualine SA. (Photo : East Nippon Expressway)

Aujourd’hui, il existe même des voyages organisés ayant pour point de départ une aire de repos, où il faut donc se rendre dans un premier temps en voiture. Ces voyages ont pour programme une visite des alentours, et souvent la dégustation de fruits que l’on cueille soi-même. 51,8% des personnes interrogées ont répondu qu’elles souhaitaient participer à ce genre de voyage centré sur une aire de repos.

Une aire de stationnement thématique de l’époque d’Edo

Aire de Hanyu SA « Onihei Edo dokoro ». (Photo : East Nippon Expressway)

L’une des aires de stationnement qui fait le plus parler d’elle est celle de Hanyu (sur l’autoroute du Tôhoku) et son village d’Edo, « Onihei Edo dokoro ». Le décor, inspiré des célèbres roman et série télévisée « Onihei hankachô », a été construit lors de la rénovation de l’espace dédié aux voyageurs en direction de Tokyo, en décembre 2013. La minutie dans la reproduction des bâtiments et des magasins qui apparaissent dans le roman ainsi que des boutiques de souvenirs inspirées du quartier animé d’Edo « Ryôgoku hirokôji » est impressionnante.

Lien : Onihei Edo dokoro [EN]

Classement des aires de repos les plus populaires du Japon

1 Fujikawa SA (autoroute Tômei)
JNTO [EN]
Superbe vue sur le Mont Fuji
2 Kariya PA (autoroute Ise wangan)
Tripadvisor [FR]
Grande roue de 60m de hauteur, sources d’eau chaude naturelles, toilettes chic pour les hommes, spacieuses et luxueuses pour les femmes
3 Taga SA (autoroute Meishin)
NEXCO [EN]
Motel, salle de repos à seulement 735 yens pour 10 heures, style japonais prédominant, grand bain avec sauna et salle de massage
4 Tokumitsu PA (autoroute du Hokuriku)
Tripadvisor [FR]
Reliée au parc Mattō kaihin, camping en bord de mer, emplacements pour barbecue, piscine couverte, piste cyclable
5 Awaji SA (autoroute Kobe-Awaji-Naruto)
HDBE [EN]
Grande roue de 65m de hauteur culminant à 135m d’altitude, grand pont suspendu du détroit d’Akashi, vue panoramique sur Kobe, bière locale « Awaji »
6 Sunagawa SA (autoroute Dôô)
Tripadvisor [FR]
Reliée au parc d’attractions « Hokkaido kodomo no kuni », parcours de santé en 11 ateliers, diverses attractions pour les enfants
7 Maesawa SA (autoroute du Tôhoku)
Tripadvisor [FR]
Cuisine de bœuf Maesawa, la plus luxueuse de toutes les aires de repos du pays, mini-golf
8 Miyajima SA (autoroute Sanyô)
JNTO [FR]
 
Construite en s’inspirant du torii du sanctuaire d’Itsukushima, prolongement de l’atmosphère de Miyajima, célèbres huîtres de la mer intérieure
9 Komagatake SA (autoroute Chûô)
Tripadvisor [FR]
Vue panoramique sur les Alpes du Sud et les Alpes centrales, parcours de promenade pour les chiens
10 Igei SA (autoroute d’Okinawa)
Tripadvisor [FR]
Unique aire de repos d’Okinawa, vue panoramique sur les îles Henzajima, Miyagijima, Ikeijima. C’est également l’un des endroits les plus réputés pour admirer le premier lever de soleil au Jour de l’an.
  Hanyû PA (autoroute du Tôhoku)
Onihei Edo dokoro
NEXCO [EN]
Construction inspirée de l’atmosphère de l’époque d’Edo et du roman Oniheihankachō, magasins de souvenirs et spécialités du quartier d’Edo « Ryôgoku hirokôji »
  Yorii « Le Petit Prince » PA
Japan Travel [EN]
Atmosphère inspirée de la Provence et du roman Le Petit prince
  • [29.03.2015]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone