Série Le b.a.-ba du Japon
L’uniforme scolaire au Japon
[05.04.2015] Autres langues : ENGLISH | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

La plupart des collèges et lycées japonais adoptent l’uniforme scolaire. De nombreuses personnes y accordent beaucoup d’importance, à tel point que certains enfants choisissent même leur école en fonction de son design ! L’uniforme est si populaire qu’aujourd’hui, certains portent exprès des vêtements qui y ressemblent.

Le « gakuran » pour les garçons et la marinière pour les filles

« Gakuran » à col droit

On associe généralement l’uniforme scolaire au « gakuran » et à la marinière. L’uniforme des garçons, le gakuran, est appelé ainsi par association des mots « gaku » (école) et « ran » (la Hollande, qui représentait l’Occident en général à l’ère Meiji) pour désigner un vêtement de type occidental. Il est en général composé d’un veston à col droit et d’un pantalon, le tout de couleur noire ou bleu foncé. Il puiserait ses origines dans l’uniforme imposé à l’Université impériale (aujourd’hui Université de Tokyo) en 1886 (19e année de l’ère Meiji) ; il est de nos jours porté essentiellement dans les collèges et les lycées.

Uniforme féminin par excellence, la marinière est dotée d’un long col, le col marin qui en fait sa particularité. C’est bien sûr l’uniforme porté par les héroïnes du célèbre anime Sailor moon. La marinière a été adoptée pour la première fois par l’École Saint Agnès (Heian jogakuin) de Kyoto et, comme le gakuran, elle est portée dans de nombreux collèges et lycées. La couleur du ruban est parfois utilisée pour différencier la classe : par exemple rouge pour les élèves de première année, bleu en deuxième année, blanc en troisième année, etc.

La popularité de l’uniforme fait la popularité de l’école

Uniforme de type blazer

Les années 1980 ont vu naître un nouvel uniforme scolaire, radicalement différent du gakuran et de la marinière, qui rappelle la tenue portée par les athlètes pour les cérémonies d’ouverture ou de clôture des Jeux olympiques : un blazer aux boutons dorés, orné d’un écusson brodé sur la poitrine.

L’uniforme de style blazer a rapproché les vêtements masculin et féminin : un veston similaire pour les deux sexes, avec un pantalon à carreaux pour les garçons et une jupe du même motif pour les filles. Plus élégant que le gakuran et la marinière, le blazer est de plus en plus souvent adopté.

Il existe généralement deux versions, été et hiver, au design parfois très différent selon les établissements, dont la conception peut être confiée à un designer connu. L’uniforme est en effet un élément important de l’image de marque et parfois même un critère de sélection pour les adolescentes japonaises. Les plus préoccupées par la mode se refuseraient à porter tous les jours un uniforme qui ne leur plairait pas.

Uniformes de style récent

La manière de porter l’uniforme varie avec le temps

Lycéennes chaussées de « loose socks » à Shibuya en 2003 (photo : Jiji press)

La mode qui consiste à modifier légèrement la manière de porter l’uniforme a toujours existé.

Dans les années 1990, les filles portaient la jupe courte – souvent retroussée à la taille pour la raccourcir – et des « loose socks », des chaussettes très longues pouvant dépasser le mètre, repliées sur les chevilles pour donner de l’épaisseur. La mode pour les garçons, inspirée des rappeurs américains, était de porter des vêtements très amples achetés en taille bien trop grande. 

Ces dernières années, la tendance est au contraire aux couleurs pastel douces et aux formes fines plus traditionnelles, qui mettent mieux en valeur la silhouette. Les longues chaussettes de couleur noire sont également en vogue.

De plus en plus de collèges et de lycées décident de ne pas adopter l’uniforme. Même lorsqu’il n’est pas obligatoire, beaucoup d’adolescents choisissent tout de même d’en porter un, ou une tenue proche. C’est ainsi que se sont développés des magasins spécialisés qui connaissent un réel succès, notamment auprès des lycéennes et des touristes du monde entier.

Boutique des vêtements de style « uniforme scolaire » dans un centre commercial (photo : Ari Helminen)

(Photo de titre : « la marinière » portée par une lycéenne. Photo des vêtements dans la boutique : Ari Helminen)

  • [05.04.2015]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone