Dossier spécial Tokyo à l’horizon 2020
Shibuya : un quartier en pleine métamorphose
Le projet de redéveloppement offrira un nouveau visage au quartier autour de 2020
[23.06.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | ESPAÑOL | Русский |

Alors que le redéveloppement urbain de la ville en vue des Jeux olympiques et paralympiques de 2020 se poursuit, le visage de Tokyo se transforme chaque jour davantage. Le phénomène est particulièrement visible à Shibuya, dont le célèbre croisement et la statue de Hachikô seront bientôt totalement revisités.

Un gratte-ciel panoramique surplombera le carrefour devant la gare

La réputation de Shibuya comme lieu iconique de la culture jeune n’est plus à faire. Et le carrefour en croix devant la gare est particulièrement populaire auprès des touristes étrangers. Dès que le feu passe au vert pour les piétons, ce sont jusqu’à 1 000 ou 2 000 personnes qui traversent et se croisent en ce point avec une aisance remarquable. Ce spectacle semble émerveiller les touristes étrangers qui tentent d’immortaliser la scène, appareil photo ou smartphone à la main.

Le croisement devant la gare de Shibuya

Le carrefour de Shibuya est maintenant un spot touristique mondialement connu, mais saviez-vous qu’un projet architectural est en cours et va permettre de l’observer d’un angle totalement différent ? Le nouvel édifice fait partie d’un projet de réaménagement du quartier d’ampleur exceptionnelle, « le projet urbanistique du siècle », dit-on. Les travaux les plus importants seront achevés en 2020 lors de l’accueil des Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo, et changeront drastiquement le visage de ce quartier emblématique de la capitale.

La gare de Shibuya est l’une des gares terminales les plus importantes du réseau ferré et métropolitains de la capitale : ce ne sont pas moins de neuf lignes gérées par quatre compagnies différentes qui s’y croisent. Chaque réseau ayant rénové son terminal de son côté, la structure globale, à la fois aérienne, de surface et souterraine, est devenue tellement complexe qu’elle fait penser à une structure organique en perpétuelle évolution. Un seul exemple : en 2013, les quais de la ligne Tôkyû Tôyoko, qui étaient auparavant suspendus en étage du bâtiment de la gare, sont allés rejoindre ceux de la ligne de métro Fukutoshin… au 5e sous-sol.

C’est à l’occasion de ce transfert en sous-sol de la ligne Tôyoko, que le groupe Tôkyû, dont les bureaux et le centre stratégique d’exploitation se trouvent à Shibuya, a initié l’idée d’une réorganisation globale de tout le quartier de la gare. Depuis 2012 déjà, le Shibuya Hikarie, un grand complexe de bureaux et de commerces a ouvert en lançant le thème : « Entertainment City Shibuya ». Ce ne sont pas moins de sept autres projets qui sont en cours de réalisation.

Vue aérienne de la gare actuelle de Shibuya. La tour vitrée en haut à gauche sur la photo est le Shibuya Hikarie. Celle à droite est l’hôtel Cerulean Tower, construit en 2001 sur l’ancien siège social des chemins de fer Tôkyû Corporation. La double tour blanche en bas à droite est le Shibuya Mark City. (Avec l’aimable autorisation de Tôkyû Corporation)

La même à l’horizon 2027. 1- Shibuya Hikarie ; 2- Zone Gare de Shibuya ; 3- Shibuya Stream (en construction) ; 4- Zone Sakuragaoka ; 5- Cerulean Tower ; 6- Zone Dôgenzaka ; 7- Shibuya Mark City ; 8- Carrefour de Shibuya (Avec l’aimable autorisation de Tôkyû Corporation)

Le gratte-ciel de la gare (Tour Est) sera l’immeuble landmark du nouveau quartier, et formera un complexe avec deux autres immeubles de moindre hauteur, un bâtiment Central et un bâtiment Ouest. L’ensemble formera une zone commerciale géante. Le passage piéton couvert reliant les bâtiments Central et Ouest à la place Hachikô sera une autre caractéristique de la zone-gare.

C’est du sommet de cette Tour Est que nous pourrons admirer la vue panoramique sur le croisement de Shibuya en contrebas dont j’ai parlé au début. 46 étages, 7 étages en sous-sol, et 230 mètres de hauteur. Elle dominera de 50 mètres le Shibuya Hikarie. Actuellement en cours de travaux en parallèle avec ceux la gare , elle devrait être achevée en 2019, avant la deuxième phase de travaux qui comprendront les bâtiments Central et Ouest, prévus pour 2027. Des cabinets d’architectes parmi les plus célèbres du Japon signent la conception générale : Nikken Sekkei, Kengo Kuma and Associates et Office SANAA.

Le sommet de la Tour Est deviendra un exceptionnel belvédère, aménagé spécialement pour contempler la vue, en intérieur et en extérieur. La totalité de la terrasse sera utilisée, ce qui en fera la plus grande plateforme extérieure d’un gratte-ciel ouverte au public au Japon. Elle offrira une vue directe sur le croisement de Shibuya, ainsi que sur le Parc de Yoyogi au nord, avec le quartier des gratte-ciels de Shinjuku en fond, Roppongi à l’est, et le mont Fuji à l’ouest. L’attrait touristique de Shibuya va de nouveau faire un bond dès son ouverture !

Mise à part sa plateforme ouverte au sommet, la Tour Est abritera des bureaux en étages supérieurs, une zone commerciale dans les étages inférieurs, et un centre d’échanges et d’innovations digitales entre les deux parties.

Vue du mont Fuji depuis la plateforme panoramique en plein air.

Vue sur le croisement de Shibuya depuis la plateforme panoramique

  • [23.06.2017]
Articles liés

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone