Série Japan Data
Les Japonais privés de toilettes durant le match Japon-Colombie
[07.07.2018] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | العربية |

Le soir du 19 juin, un très grand nombre de Japonais sont restés rivés sur leur écran de télévision lors du match du mondial Japon-Colombie. Cela s’est nettement ressenti par leur taux de consommation d’eau, se retenant tous d’aller aux toilettes durant la palpitante rencontre. Vérifions-le grâce aux données du service des eaux de Tokyo.

En temps normal, la consommation d’eau baisse de façon constante lorsque le repas se termine et que l’on se dirige vers les heures de la nuit. C’était néanmoins loin d’être le cas le soir du 19 juin, où le Japon engageait victorieusement son premier match de la Coupe du monde 2018 face à la Colombie : les pics de montée et de chute du débit d’eau variaient très fortement en fonction du déroulement de la rencontre.

Le graphique indique clairement que, comparé à un soir de semaine classique, un grand nombre de personnes ont utilisé les toilettes avant le début du match. Pour ne pas en manquer une miette, sans doute. Ainsi, dès le coup d’envoi, la consommation d’eau a enregistré une diminution plus importante que la moyenne, pour ensuite augmenter d’une traite après la fin de la première mi-temps et atteindre un pic.

Une fois le match repris, la courbe est descendue encore plus rapidement que la première mi-temps. Difficile sans doute de s’absenter même un petit moment alors que le suspense était à son comble depuis l’égalisation de la Colombie… Et un deuxième but marqué par Osako au milieu de la seconde mi-temps a incité encore moins les gens à se lever pour aller aux toilettes.

Si dans la région du Kantô (Tokyo et ses environs), 48,7 % des spectateurs ont visionné le match en moyenne dans son ensemble, ils ont atteint un nombre record de 55,4 % juste avant la fin du match. C’est dans ces derniers moments que la consommation d’eau a été la plus basse.

Comme il est possible de le deviner, c’est une fois le match terminé que la courbe a bondi de nouveau, pour baisser logiquement de façon constante au fur et à mesure que les heures de la nuit approchaient. Cependant, la courbe n’a rejoint les chiffres habituels qu’à partir d’une heure du matin environ. Les spectateurs ont sûrement voulu savourer leur victoire en restant devant leur poste de télévision.

Certes, ce phénomène est commun lors de certains événements comme la Coupe du monde ou les Jeux olympiques. Mais le travail du service des eaux de Tokyo n’en est pas moins extrêmement délicat avec de telles variations soudaines de la consommation d’eau : il doit en effet en assurer un approvisionnement permanent à environ 13 millions d’utilisateurs. (Voir notre article sur le service des eaux de Tokyo)

(Article écrit à l’origine en japonais. Photo de titre : le sélectionneur de l’équipe du Japon, Nishino Akira, jouit de sa victoire face à la Colombie le 19 juin 2018. Jiji Press)

  • [07.07.2018]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone