Série Japan Data
Les porteurs de sacs à dos sont les pires ennemis des passagers japonais !
[16.03.2019] Autres langues : ESPAÑOL | العربية | Русский |

Si les trains bondés des heures de pointe sont déjà un enfer pour les Japonais, les porteurs de sacs à dos aggravent encore plus les choses…

Serrés comme des sardines dans le train à l’heure de pointe, les passagers japonais suffoquent déjà bien assez… Et il ne manquait plus que les sacs à dos pour les irriter au maximum !

En effet, selon une étude annuelle menée depuis 1999 sur les comportements dans les trains et les gares, effectuée par l’Association japonaise des chemins de fers privés, qui regroupe 73 compagnies ferroviaires disséminées sur tout le territoire, la gêne principale pour les passagers est la façon dont les gens portent et posent leurs affaires personnelles dans les trains, avec une aversion particulière pour les sacs à dos et à bandoulière.

Les gens bruyants constituent la deuxième nuisance la plus importante, suivie en troisième position par la mauvaise façon de s’asseoir.

Les types de comportement les plus désagréables dans les trains

1 La manière de poser ou de tenir les sacs 37,3 %
2 Les gens trop bruyants 36,9 %
3 La façon de s’asseoir 34,5 %
4 La façon de monter dans les trains ou d’en descendre 34,3 %
5 Le bruit émis par les casques d’écoute 23,2 %
6 La façon d’utiliser les smartphones 21,5 %
7 Les passagers ivres 15,4 %
8 L’habitude de se maquiller dans les trains 15,1 %
9 L’abandon de détritus 14,2 %
10 La consommation d’aliments ou de boissons dans les trains bondés 10 %

Source : Association japonaise des chemins de fers privés (sur 2 686 réponses, avec 3 choix possibles)

Jadis, les porteurs de sacs à dos étaient principalement des étudiants et des personnes se livrant à des activités de loisir, mais depuis peu, l’usage de sacs à dos de style « professionnel », solidement construits, pouvant contenir un ordinateur portable et des documents de format A4, s’est largement répandu. Beaucoup de passagers se plaignent de ressentir des contacts désagréables avec les sacs des gens qui les gardent sur leur dos même lorsqu’ils voyagent aux heures de pointe dans des compartiments bondés.

En réponse à ce phénomène, les sociétés ferroviaires s’emploient à améliorer les manières des usagers, notamment en placardant dans les trains et les gares des affiches leur demandant de tenir les sacs à dos devant eux ou de les poser dans les compartiments à bagages.

Quelles sont les bagages personnels les plus gênants dans le train ?

Sacs à dos ou à bandoulière et autres sacs portés à l’épaule ou sur le dos 66,2 %
Bagages posés sur les sièges 9,0 %
Bagages posés sur le sol 8,3 %
Parapluies (mouillés, ou dont l’extrémité prend de la place et gêne les passagers) 6,1 %
Grands sacs à provisions 3,9 %
Sacs posés près des portes du wagon 2,2 %

Sources : Association japonaise des chemins de fers privés.

(Photo de titre : Pixta)

Tags :
  • [16.03.2019]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone