Chronologie du Japon

L’essentiel du mois d’octobre 2014

Cinquantième anniversaire du Shinkansen, le superexpress de la ligne Tôkaido ; élargissement du système de détaxe pour les touristes étrangers ; Prix Nobel de physique décerné à trois chercheurs japonais et démission simultanée de deux ministres femmes : voilà l’essentiel de l’actualité nippone au mois d’octobre 2014.

Mercredi 1er

Des cérémonies sont organisées dans les gares de Tokyo, Nagoya, Shizuoka et Osaka pour célébrer les cinquante ans du Shinkansen de la ligne Tôkaido, reliant Tokyo à Osaka. Durant ce demi-siècle de service, le pionnier de la grande vitesse ferroviaire a transporté pas moins de 5,6 milliards de passagers et n’a connu aucun accident mortel. Avec ses 300 rames au départ tous les jours, c’est aujourd’hui l’axe principal de l’archipel.

Cérémonie dans la gare de JR Tokyo. (Photo : Jiji Press)

Avec un bilan provisoire de 47 morts, l’éruption du Mont Ontake devient le désastre volcanique le plus meurtrier d’après-guerre. Ce bilan s’alourdira par la suite pour passer à 56 décès confirmés et 7 disparus au minimum. Les recherches menées par les sauveteurs des préfectures de Nagano et de Gifu doivent être interrompues, au moins jusqu’à la fin de l’année, en raison de la neige qui rend le terrain dangereux.

La gamme des articles exemptés de la taxe sur la consommation pour les touristes étrangers visitant le Japon s’élargit et inclut désormais les produits alimentaires, les alcools, les cosmétiques et les médicaments. Le montant minimum est également rabaissé et passe des 10 000 yens actuels à 5 000 yens. Les voyageurs doivent présenter leur passeport et effectuer la procédure requise pour bénéficier de cette détaxe.

Jeudi 2

Annonce par le gouvernement d’un projet de loi visant à promouvoir la participation des femmes dans le monde du travail. Avec cette nouvelle législation, les patrons seront obligés de faire connaître le pourcentage total de femmes dans leur entreprise et celui des femmes occupant des postes de responsabilité. Ils devront également mettre en œuvre et rendre public des programmes permettant de nommer davantage de femmes à des positions de cadres.

Samedi 4

Les Jeux Asiatiques 2014 baissent le rideau et Hagino Kôsuke, champion de natation, est élu meilleur athlète de cette compétition, avec quatre médailles d’or à son actif.

Dimanche 5

Le mariage de la princesse Noriko, fille du défunt prince Norihito de Takamado, cousin de l’empereur Akihito, avec Senge Kunimaro est célébré au sanctuaire shinto d’Izumo Taisha, situé dans la préfecture de Shimane. La princesse perd ainsi son appartenance à maison régnante en vertu de la Loi de la maison impériale du Japon.

La princesse Noriko et Senge Kunimaro faisant leur entrée dans le grand sanctuaire d’Izumo. (Photo : Jiji Press)

Lundi 6

Le typhon Phanphone ou numéro 18 balaie le centre du Japon et fait neuf morts et trois disparus en raison des vagues et des glissements de terrain qu’il provoque.

Mardi 7

Les professeurs Akasaki Isamu et Amano Hiroshi de l’Université de Nagoya ainsi que le professeur Nakamura Shûji de l’Université de Californie à Santa Barbara se voient décerner le prix Nobel de physique par l’Académie royale de Suède pour l’invention de la diode électroluminescente bleue.

Mercredi 8

Le Japon et les Etats-Unis présentent un rapport intérimaire concernant la révision des directives sur la coopération en matière de défense. Les lignes directrices révisées élargiront le champ d’action des Forces d’autodéfense japonaises et suppriment la mention restrictive de « régions voisines du Japon » prévue en cas de crise dans la péninsule coréenne, permettant ainsi des interventions sans limite géographique. Rien n’a toutefois été encore précisé en ce qui concerne le droit de légitime défense collective.

Le parquet sud-coréen dépose une plainte contre Katô Tetsuya, ancien directeur du bureau de Séoul du quotidien japonais Sankei Shimbun, pour diffamation de la présidente Park Geun-hye dans un article écrit en août au sujet des actions de la présidente pendant le naufrage en avril du ferry Sewol. Le secrétaire général du Cabinet du Japon exprime son vif mécontentement et déclare qu’il s’agit là « d’un acte regrettable pour la liberté de la presse et les relations entre le Japon et la Corée du Sud ».

Deux femmes ministres démissionnent

Jeudi 16

Débuts réussis du numéro un japonais des services pour l'emploi, Recruit Holdings, à la Bourse de Tokyo, avec un titre négocié initialement à 3 100 yens et gagnant du terrain pour arriver à 3 330 yens en fin de séance le premier jour. Avec une capitalisation boursière de plus de 1 800 milliards de yens, c’est la plus grande entreprise introduite en bourse depuis NTT Docomo et ses 7 500 milliards de yens en 1998. Le titre de Recruit Holdings était resté non-coté depuis sa création en 1960, il y a plus de 50 ans, mais l’entreprise a décidé de lever de l’argent en bourse pour procéder à des acquisitions à l’étranger.

Vendredi 17

Le projet JR-Maglev de trains monorails à sustentation magnétique est approuvé par le ministère du Territoire, des Infrastructures, des Transports et du Tourisme. L’ouverture de la ligne ferroviaire Chûô Shinkansen reliant Tokyo à Nagoya devrait avoir lieu en 2027. Débutant en 2015, ces travaux dont le montant a été estimé à environ 5 500 milliards de yens, devraient permettre à la nouvelle ligne de réduire la durée du trajet entre Tokyo et Nagoya à environ 40 minutes.

Lundi 20

Démissions à quelques heures près de Mesdames Obuchi Yûko, ministre de l’Economie, du Commerce et de l’Industrie et Matsushima Midori, ministre de la Justice. Madame Obuchi, accusée d’avoir utilisé à des fins personnelles des fonds réservés à ses activités politiques, a été contrainte de renoncer à son poste. Madame Matsushima, quant à elle, a été poussée vers la sortie après avoir été soupçonnée d’avoir violé le code électoral en distribuant des éventails à son effigie. La ministre de l’Economie a été remplacée par Miyazawa Yôichi et le portefeuille de la Justice a été remis à Kamikawa Yôko.

Mercredi 22

Le ministère des Finances annonce un déficit commercial d’un montant de 5 400 milliards de yens pour le premier semestre fiscal de 2014 (allant d’avril à septembre au Japon). Il s’agit du plus haut déficit jamais enregistré pour un premier semestre, dépassant l’ancien record de 2013 avec près de 5 000 milliards de yens.

Mardi 28

Annonce, par l’Agence pour les Affaires culturelles, que le « washi », papier japonais fabriqué artisanalement, est en liste pour être inscrit au patrimoine culturel immatériel de l’humanité de l’UNESCO, après une étude préliminaire qui s’est avérée positive. Les trois papiers faits à la main sont le « Sekishû-banshi »  de la préfecture de Shimane, le « Hosokawa-shi » de Saitama et le « Honmino-shi » de Gifu, tous trois fabriqués à partir de mûrier à papier selon des techniques ancestrales.

Fabrication du « Hosokawa-shi » de Saitama. (Photo : Agence pour les Affaires culturelles / Jiji Press)

Rencontre entre Son Masayoshi, PDG de Softbank, le géant de la téléphonie mobile, et Ravi Shankar Prasad, ministre indien des télécommunications à New Dehli. Annonçant des investissements jusqu’à hauteur de 800 millions de dollars (soit 88 milliards de yens environ) dans le paysage des télécoms indiennes, M. Son exprime également son intention d’investir 10 milliards de dollars (1 100 milliards de yens) en Inde durant les dix prochaines années.

Mercredi 29

Les discussions organisées à Pyongyang entre la délégation japonaise et le gouvernement nord-coréen s’achèvent sans qu’aucune nouvelle information ne soit donnée sur le sort des victimes japonaises d’enlèvement. Le 30 octobre, le premier ministre Abe Shinzô déclare à la presse que la Corée du Nord a affirmé qu’elle mènerait une enquête plus approfondie, en explorant de nouveaux angles.

Jeudi 30

Le gouvernement japonais et la Compagnie d’électricité de Tokyo (TEPCO) font savoir que l’enlèvement du combustible nucléaire du réacteur numéro 1 de la centrale de Fukushima Daiichi aurait du retard sur l’agenda prévu, en raison des délais de la mise au rebut des décombres et des autres préparatifs préliminaires. Le retrait des éléments fissibles usagés du bassin de refroidissement sera retardé de 2 ans et commencera en 2019, et celui du combustible nucléaire fondu du réacteur numéro 1 débutera en 2025, soit 5 ans plus tard que les prévisions initiales.

Trois ans après sa dernière victoire, l’équipe de baseball Fukuoka Softbank Hawks décroche le sixième titre du Tournoi du Japon en battant les Hanshin Tigers par 4 à 1.

Vendredi 31

La Banque du Japon créée la surprise en faisant savoir qu’elle décide de porter de 60 000 – 70 000 à 80 000 milliards de yens par an son objectif d’expansion de la base monétaire. Cette politique audacieuse dope l’indice Nikkei qui s’envole à un plus-haut depuis 2007 avec une moyenne du prix des actions à la clôture de 16 455,7 yens, soit 700 yens de plus que la veille, tandis que le yen dévisse par rapport au dollar qui atteint 110,59 yens.

 

actualité chronologie