Chronologie du Japon

L’essentiel du mois d’avril 2015

Visite de l’empereur et l’impératrice du Japon aux îles Palaos, sommet sino-japonais et tournée du Premier ministre Abe aux États-Unis. Retour sur les évènements marquants du mois d’avril 2015.

Mercredi 1er

La mairie de l’arrondissement de Shibuya (Tokyo) adopte une loi pour l’émission d’un certificat destiné aux couples du même sexe, attestant que leur union est équivalente à un mariage. Les premiers certificats seront délivrés dans quelques mois.

Article lié :
La société japonaise et les LGBT

Vendredi 3

Le gouvernement vote une proposition d’amendement de la loi sur le travail ayant pour but de supprimer les allocations pour les heures supplémentaires des chercheurs, courtiers en bourse, gestionnaires d’actifs et autres spécialistes dont le salaire annuel est supérieur à 10,75 millions de yens (environ 80 000 euros). La mise en vigueur de cette loi supprimant leurs rétributions pour le travail effectué en dehors des heures légales (8 heures par jour, 40 heures par semaine, etc.) est prévue pour avril 2016.

Mercredi 8

Un troisième terminal ouvre à l’aéroport de Narita, 22 ans après l’ouverture du terminal 2 en décembre 1992. Ce nouveau terminal, exclusivement réservé aux compagnies aériennes à bas prix, dispose d’une superficie de 66 000 m2 et d’une capacité d’accueil annuelle de 7,5 millions de passagers. 5,5 millions d'utilisateurs sont attendus la première année.

Article lié :
Les compagnies aériennes low-cost japonaises sont-elles prêtes au décollage ?

Mercredi 8 - Jeudi 9

En commémoration du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, l’empereur Akihito et l’impératrice Michiko se rendent aux Palaos afin de rendre hommage aux victimes du conflit, et de se recueillir notamment devant le « Monument aux morts de la guerre du Pacifique », édifié dans l’île Peleliu. Les Palaos avaient été sous la souveraineté nippone pendant 30 ans jusqu’à la défaite du Japon en septembre 1944 lors de la bataille de Peleliu qui a coûté la vie à environ 10 000 soldats de l’armée impériale japonaise chargée de défendre l’île.

L’empereur Akihito et l’impératrice Michiko saluent le Monument aux morts de la Guerre du Pacifique, dans l’île Peleliu le 9 avril 2015. (Jiji press)

Vendredi 10

L’indice Nikkei dépasse la barre des 20 000 yens pour la première fois depuis environ 15 ans. Les achats d’action ont été boostés par la hausse des indices américains et européens qui avait eu lieu la veille dans un contexte de yen faible.

Dimanche 12

Élections de 10 gouverneurs, des députés préfectoraux de 41 préfectures, de 5 maires de grandes villes, et des députés municipaux de 17 grandes villes. Tous les préfets actuels soutenus par le Parti libéral démocrate, au pouvoir national, ont été réélus. Les taux de participation ont été historiquement faibles, avec entre autres 47,14% pour les élections des gouverneurs et 45,05 pour les députés préfectoraux.

Mardi 14

Le tribunal de Fukui approuve la demande de 9 habitants de la préfecture et de ses alentours en vue d’empêcher la Compagnie d’électricité du Kansai de remettre en route les réacteurs 3 et 4 de la centrale de Takahama. C’est la première fois qu’un tribunal accepte de faire obstacle à la remise en marche d’un réacteur suite à un recours en vertu du principe de la protection civile. L’électricien fait appel à cette décision trois jours plus tard.

Le vol 162 Séoul-Hiroshima (73 passagers et 8 membres d’équipage) de la compagnie aérienne sud-coréenne Asiana rate son atterrissage faisant 27 blessés. La compagnie recherche les causes de l’accident et rapporte qu’une brume soudaine masquait la visibilité au moment de l’arrivée.

Mercredi 15

La composition des pays fondateurs de la Banque Asiatique d’investissement pour les infrastructures, un organisme international de développement à l’initiative de la Chine, est rendue publique : 57 pays y participent, sans le Japon et le États-Unis qui n’adhèrent pas au projet par manque de confiance dans le bon fonctionnement de l’organisation.

Visite du Premier ministre Abe aux États-Unis

Jeudi 16

Le magazine américain Time dévoile sa liste des 100 personnes les plus affluentes dans le monde. Pour le Japon, figurent l’écrivain Murakami Haruki ainsi que la « conseillère en rangement ménager » Kondô Marie, dont l’ouvrage « La magie du rangement » s’est vendu à plus d’un million d’exemplaires au Japon, 670 000 aux États-Unis, au total environ 3 millions à travers le monde. La traduction française est sortie en février de cette année.

Vendredi 17

Le Premier ministre Abe Shinzô s’entretient pour la première fois avec le gouverneur d’Okinawa Onaga Takeshi au bureau du Premier ministre afin de discuter du problème du transfert de la base militaire américaine de Futenma. Tandis que M. Abe demande au gouverneur de transiger, ce dernier réclame l’arrêt des travaux. Les deux parties restent campées sur leur position.

Article lié :
Les bases américaines à Okinawa : passé, présent et futur

Dimanche 19 - Mardi 21

Le Japon et les États-Unis reprennent les pourparlers sur le Partenariat transpacifique (TPP) avec pour participants le ministre d’État pour la politique économique et fiscale, Amari Akira, et le représentant du commerce américain, Michael Froman. Les deux parties ne parvenant pas à s’entendre au sujet des importations de riz américain et de la la suppression des taxes douanières sur les pièces automobiles japonaises, l’accord est reporté à une date ultérieure.

Mardi 21

Le train à sustentation magnétique japonais établit un record mondial de vitesse de 603 km/h lors d’une série de tests effectuée dans la préfecture de Yamanashi, près du mont Fuji. Le véhicule est capable de maintenir une vitesse supérieure à 600 km/h pendant 10,8 secondes, soit une distance de 1,8 kilomètre. Il sera mis en service sur la ligne Chûô, actuellement en construction, qui reliera Tokyo et Nagoya en 40 minutes.

Un train « maglev » atteint une vitesse record de 603 km/h lors d’un test à Tsuru le 21 avril 2015. (Jiji Press)

Mercredi 22

À l’occasion de la visite en Indonésie pour participer à la cérémonie du 60e anniversaire de la Conférence afro-asiatique de Bandung, le Premier ministre Abe rencontre le président chinois Xi Jinping. Celui-ci déclare que regarder l’histoire en face est la clé de la construction d’une compréhension mutuelle. Abe répond qu’il maintiendra les déclarations des gouvernements précédents, incluant celles de Murayama et de Koizumi.

Un drone est découvert sur le toit de la résidence du Premier ministre au centre de Tokyo. Deux jours plus tard, un homme de 40 ans s’avoue coupable et se rend volontairement à la police. Il déclare avoir posé à cet endroit plus tôt dans le mois le drone, qui dégageait des traces de radiations, pour protester contre les centrales nucléaires.

La police recouvre d’une bâche le drone trouvé sur le toit de la résidence du Premier ministre le 22 avril 2015. (Jiji Press)

Lundi 27

Le Japon et les États-Unis se mettent d’accord pour effectuer une révision des Principes directeurs pour la coopération nippo-américaine en matière de défense, pour la première fois depuis 1997, durant une réunion des chefs de la diplomatie et de la défense des deux pays qui s’est tenue à New York. Cette révision supprime les restrictions géographiques du soutien logistique à l’armée américaine par les Forces japonaises d’auto-défense. Elle leur permet également d’intervenir, sans la condition selon laquelle le pays doit être la cible d’attaques directes.

Mardi 28

Le Premier ministre démarre une tournée de huit jours aux États-Unis au cours de laquelle il rencontre le Président Obama à la Maison Blanche. Les deux leaders insistent sur l’importance de la révision des Principes directeurs pour la coopération nippo-américaine en matière de défense et publient une déclaration conjointe où ils affirment la nécessité de renforcer les liens entre les deux pays sur les plans militaire et économique.

Article lié :
Redéfinir l’alliance nippo-américaine

Le ministère de l’Économie, du Commerce et de l’Industrie présente un projet ayant pour objectif de maintenir le taux d’utilisation de l’énergie nucléaire à 20-22% et d’augmenter celui des énergies renouvelables à 22-24% à l’horizon 2030. La proposition reflète les intentions du Premier ministre de remettre en service certains réacteurs nucléaires et de conserver l’énergie nucléaire comme source d’énergie substantielle.

Mercredi 29

Abe Shinzô devient le premier chef de gouvernement japonais à adresser un discours dans une session conjointe du Congrès américain. En cette année du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale, il exprime les « profonds remords » du Japon pour ses actions qui « ont fait souffrir les peuples des pays asiatiques » et confirme sa volonté d’achever avant l’été la réforme des lois sur la securité qui lui permet de renforcer l’alliance militaire avec les États-Unis.

Article lié :
Pourquoi aucun Premier ministre japonais ne s’est-il adressé devant le Congrès US en 54 ans ?

actualité chronologie