Chronologie du Japon

L’essentiel du mois de mai 2017

Annonce des fiançailles de la princesse Mako, le Premier ministre Abe soupçonné d’avoir fait un usage inapproprié de son pouvoir, adoption de la Loi sur le crime organisé par la Chambre basse : retour sur les évènements marquants du mois de mai 2017 au Japon.

Lundi 1er

La Force maritime d’autodéfense japonaise a déployé le porte-hélicoptères Izumo pour escorter des navires de ravitaillement des États-Unis dans la péninsule de Bôsô (préfecture de Chiba). Cette mission représente la toute première application de la nouvelle législation en matière de sécurité, qui donne un plus grand champ d’action aux Forces d’autodéfense japonaises.

Article lié

Un tournant pour le système de défense et de sécurité du Japon

Mercredi 3

Dans un message vidéo, le Premier ministre Abe Shinzô a affirmé vouloir faire de 2020 l’année de la révision de la Constitution, qui a été promulguée il y a 70 ans exactement (le 3 mai 1947). Il veut notamment faire mentionner l’existence des Forces d’autodéfense dans l’article 9, le plus controversé, qui a imposé au Japon à renoncer à jamais à la guerre.

Jeudi 4

Selon le ministère des Affaires intérieures et des Communications, le nombre d'enfants de moins de 15 ans a diminué à 15,71 millions, à la date du 1er avril 2017, soit une baisse de 170 000 en l’espace d’une année. Ce chiffre est en baisse constante depuis 1982.

Article lié

Le nombre de naissances au Japon chute en dessous du million

Une exposition des créations de la styliste Kawakubo Rei, fondatrice de la marque Comme des Garçons, a été lancée au Metropolitan Museum of Art de New York. C’est la deuxième fois en plus de 30 ans que le musée dédie une exposition à un styliste encore vivant, après celle d’Yves Saint Laurent en 1983. L’évènement se conclura le 4 septembre.

Évènement presse en amont de l’exposition Kawakubo Rei, au Metropolitan Museum of Art à New York, le 1er mai 2017. (© Jiji)

Vendredi 5

Le Conseil international des monuments et des sites, un groupe consultatif de l’Unesco, propose d’inscrire l’île d’Okinoshima, terre sacrée du shintoïsme, à la liste du patrimoine mondial. Le Conseil a toutefois rejeté d’autres sites situés dans la préfecture de Fukuoka qui figuraient dans la proposition du gouvernement japonais. L’Unesco va prendre sa décision au cours du mois de juillet.

Article lié

Liste des sites japonais reconnus par l’Unesco

Mercredi 10

Le ministère des Finances a annoncé que la dette publique avait atteint 1 071 559 milliards de yens à la fin de l’année fiscale 2016. Ce chiffre record est en hausse de 22 193 milliards de yens par rapport à l’année dernière.

Dossier lié

Comment faire face à l’envolée de la dette

Jeudi 11

Le Premier ministre Abe s’est entretenu près de 25 minutes au téléphone avec le nouveau président sud-coréen Moon Jae-in, élu le 10 mai. Au sujet de l’accord bilatéral entériné à la fin de l’année 2015 sur la question des femmes de réconfort, le Premier ministre Abe a affirmé au président Moon qu’il était « important d’appliquer de manière responsable l’accord, qui a été salué par la communauté internationale ». Les deux dirigeants se sont de même entendus pour coopérer étroitement afin de faire face à l’escalade des tensions avec la Corée du Nord.

Article lié

La Corée du Sud, « voisin à plaindre » du Japon

Lundi 15

Toshiba a dévoilé une perte provisoire de 950 milliards de yens pour l’année fiscale se terminant le 31 mars 2017, sans attendre l’autorisation de son cabinet d’audit. Cette perte colossale est due aux mauvais résultats de sa branche nucléaire, notamment sa filiale américaine Westinghouse, qui a fait faillite.

Article lié

Le pari perdu de Toshiba

La princesse Mako annonce ses fiançailles

Mardi 16

Annonce des fiançailles de la princesse Mako, une des petites-filles de l’empereur Akihito. Son futur époux, Komuro Kei, est un ancien camarade d’université travaillant pour un cabinet juridique à Tokyo. Le mariage est prévu pour l’année prochaine. Conformément à la loi de la maison impériale, la princesse Mako perdra son statut impérial en se mariant à un roturier.

Articles liés

La princesse Mako annonce ses fiançailles avec un camarade d’université
L’avenir préoccupant de la lignée impériale japonaise

Mercredi 17

Le Premier ministre Abe est soupçonné d’avoir fait un usage inapproprié de son pouvoir. Cela fait suite à la publication d’un article du journal Asahi Shimbun avançant qu’il aurait influencé l’attribution d’un permis de construire à la société éducative privée Kake Gakuen, gérée par un ami du Premier ministre, pour une école vétérinaire dans une zone économique spéciale. Le 19 mai, le ministre de l’Éducation Matsuno Hirokazu réfute l’existence de documents comportant des directives venant du bureau du Cabinet. Quelques jours plus tard cependant, Maekawa Kihei, ancien vice-ministre administratif de l’Éducation, affirme au cours d’une conférence de presse que ces documents existent. Lors d’une réunion d’un comité de la Chambre des conseillers le 29 mai, le Premier ministre a lui-même soutenu ne pas avoir fait pression sur le ministère pour l’octroi du permis de construire.

Vendredi 19

Le gouvernement a approuvé une loi spéciale autorisant l’abdication de l’empereur Akihito. Elle devrait être adoptée par la Diète avant la fin de la session ordinaire se terminant en juin. Le gouvernement envisage d’organiser l’abdication de l’empereur et l’accession au trône du prince Naruhito en décembre 2018.

Article lié

L’abdication de l’empereur bientôt autorisée ? Un spécialiste analyse les solutions envisagées

L’Office national du tourisme japonais a annoncé que 9,1 millions de visiteurs étrangers avaient visité le pays entre janvier et avril 2017, soit une hausse de 16,4 % comparé à la même période l’année dernière. Tamura Akihiko, commissaire de l’Agence de tourisme du Japon, a déclaré que la barre des 10 millions de visiteurs avait été dépassée le 13 mai. Ce chiffre n’a jamais été atteint aussi rapidement au cours des précédentes années.

Article lié

Le Japon peut-il devenir un grand pays touristique ?

Le studio Ghibli a commencé à recruter l’équipe qui travaillera sur le prochain film d’animation du réalisateur Miyazaki Hayao, qui a récemment annoncé la sortie de sa retraite. Selon le studio, « Miyazaki a trouvé le sujet qu’il voulait porter à l’écran. Au vu de son âge, ce sera vraisemblablement son dernier film cette fois-ci. »

Article lié

Quelle est l’actualité du studio Ghibli ? Suzuki Toshio parle

Samedi 20

Le numéro trois de la téléphonie mobile japonaise SoftBank a annoncé la création d’un fonds d’investissement technologique de 93 milliards de dollars. Soutenu par le gouvernement de l’Arabie saoudite, le SoftBank Vision Fund s'est aussi vu assurer la participation de géants de la technologie comme Apple, Sharp, Qualcomm et le Taïwanais Foxconn.

Article lié

Softbank, futur numéro 1 mondial ?

Première rencontre Macron-Abe

Dimanche 21

Suite au désengagement des États-Unis de l’accord de partenariat transpacifique (TPP), les représentants des 11 autres pays signataires se sont rencontrés à Hanoï au Vietnam pour relancer le traité de libre-échange. Une autre rencontre est prévue en juillet au Japon, dont l’objectif sera de parvenir à un accord général avant la réunion de la Coopération économique pour l’Asie-Pacifique en novembre.

Article lié

Que va devenir le système de commerce à l’ère Trump ?

Mardi 23

La Chambre des représentants a voté en faveur de la Loi sur le crime organisé, grâce à la coalition au pouvoir formée par le Parti libéral-démocrate et le Kômeitô, ainsi que des membres d’autres groupes politiques. Cette nouvelle législation inclut la planification d’attentats terroristes dans les les crimes d’association de malfaiteurs. Elle fait partie d’une série de mesures de prévention du terrorisme prise par le gouvernement pour les Jeux olympiques et paralympiques de Tokyo en 2020, et représente une étape préparatoire pour la ratification de la Convention des Nations unies contre la criminalité transnationale organisée. Les partis d’opposition craignent qu’avec l’adoption de cette loi, des citoyens ordinaires fassent l’objet de perquisitions ou de fouilles arbitraires.

Vendredi 26

Le Premier ministre Abe a rencontré pour la première fois le président français Emmanuel Macron, qui a été élu le 7 mai. Lors du sommet du G7 à Taormine en Italie, les deux dirigeants ont convenu de coopérer afin de maintenir la sécurité dans la région Asie-Pacifique. Sur invitation du Premier ministre Abe, le président Macron a accepté de visiter le Japon prochainement.

Article lié

L’élection d’Emmanuel Macron : quelles conséquences pour la diplomatie japonaise ?

Les 40 derniers membres de la Force terrestre d’autodéfense japonaise envoyés au Soudan du Sud dans le cadre d’une opération de maintien de la paix sont rentrés au Japon. Leur mission aura duré 5 ans et 4 mois.

Article lié

Coopération au maintien de la paix : le Japon doit cesser d’envoyer des troupes

Dimanche 28

Avec un total de 1 981 jours en fonction, Abe Shinzô est devenu le troisième Premier ministre du Japon le plus longtemps au pouvoir, passant devant Koizumi Jun’ichirô.

Le pilote automobile Satô Takuma de l’équipe Andretti Autosport est devenu le premier Japonais à remporter les 500 miles d’Indianapolis. La course a lieu tous les ans à l’Indianapolis Motor Speedway, dans l’État de l’Indiana aux États-Unis.

Lundi 29

La joueuse de golf professionnelle Miyazato Ai a annoncé qu’elle mettra un terme à sa carrière professionnelle à la fin de la saison. Sa principale raison, a-t-elle expliqué, était qu’elle n’arrivait pas à « garder la motivation ». Ancienne numéro un mondiale, elle a remporté 9 fois la Ladies Professional Golf Association (LPGA) Tour et 15 fois le circuit LPGA japonais.

Mardi 30

Le ministère de la Santé, du Travail et des Affaires sociales a annoncé que le ratio entre le nombre d’emplois vacants et le nombre de demandeurs d’emploi a atteint 1,48 en avril, soit une hausse de 0,03 point par rapport au mois précédent. Ce ratio est supérieur à celui de l’époque de la bulle économique (1,46 en 1990) et a atteint son plus haut niveau en 43 ans.

Mercredi 31

L’Association japonaise de sumo a annoncé la promotion du lutteur Takayasu au deuxième plus haut rang ôzeki, après ses 34 victoires au cours des trois derniers tournois. Pour la première fois depuis 2000, quatre yokozuna et trois ôzeki figureront sur la liste des lutteurs du prochain tournoi à Nagoya en juillet.

Article lié

Le sumo : un art martial qui a traversé l’histoire du Japon

Takayasu tenant un tai (dorade) de célébration, après une cérémonie formelle tenue pour sa promotion au deuxième plus haut rang ôzeki, le 31 mai 2017 à Tokyo. Takanotsuru, directeur de l’écurie Tagonoura à laquelle appartient Takayasu, est assis à sa droite. Son père Eiji et sa mère Bebelita, d’origine philippine, sont debout derrière lui. (© Jiji)

actualité chronologie