Chronologie du Japon

L’essentiel du mois de novembre 2017

Le président américain Donald Trump visite le Japon, le yokozuna Harumafuji met fin à sa carrière, un missile nord-coréen tombe dans la mer du Japon : retour sur les évènements marquants du mois de novembre 2017 au Japon.

Mercredi 1er

Abe Shinzô a été réélu Premier ministre par les deux chambres de la Diète lors de l'ouverture de la 195e session extraordinaire, après la victoire écrasante de son parti lors des élections du mois précédent. La composition du cabinet est restée identique au remaniement ministériel effectué au mois d'août dernier.

Dimanche 5

Le président des États-Unis Donald Trump s’est rendu au Japon pour la première fois depuis son élection. Accompagné de la première dame Melania Trump, il a rencontré l'empereur Akihito et l'impératrice Michiko au palais impérial le matin du 6 novembre. Lors d'une réunion avec le Premier ministre Abe plus tard dans la même journée, les deux dirigeants se sont entendus pour appliquer un maximum de pression sur la Corée du Nord en réaction à son développement continu de missiles nucléaires et balistiques. Au cours de sa visite, le président Trump a également discuté longuement du déficit commercial des États-Unis avec le Japon.

Mardi 7

Lors d'une réunion ministérielle, le gouvernement japonais a adopté des sanctions supplémentaires contre la Corée du Nord en gelant les avoirs de 35 organisations et individus nord-coréens.

L'indice Nikkei de la bourse de Tokyo a terminé en clôture à 22 937,60 points, son plus haut niveau depuis plus de 25 ans.

Article lié

Vendredi 10

Tamaki Yûichirô a été élu co-président du Parti de l'espoir. Le 14 novembre, la gouverneure de Tokyo Koike Yuriko a démissionné de son poste de co-présidente, laissant Tamaki seul à la tête du parti.

Samedi 11

La star du baseball japonais Ôtani Shôhei, lanceur et frappeur des Nippon Ham Fighters, a annoncé officiellement sa volonté de rejoindre la Ligue majeure de baseball des États-Unis.

Les 11 pays signataires de l'accord de partenariat transpacifique (les États-Unis s’étant retirés du traité) se sont entendus sur le cadre général d'un nouvel accord lors d'une réunion ministérielle au Vietnam. Ils ont décidé de suspendre 20 clauses, notamment celle sur la propriété intellectuelle, en attendant que les États-Unis rejoignent les discussions à l'avenir.

Lundi 13

Le Premier ministre Abe a rencontré son homologue chinois Li Keqiang à Manille. Les deux dirigeants ont convenu d'accélérer les efforts pour améliorer les relations entre les deux pays, l'année 2017 marquant le 45e anniversaire de la normalisation de leurs relations diplomatiques, et l'année suivante le 45e anniversaire de leur Traité de paix et d'amitié.

L'Union Internationale des Sciences Géologiques a annoncé qu'une paroi rocheuse à Ichihara dans la préfecture de Chiba avait de très fortes chances, parmi une liste de plusieurs sites dans le monde, de recevoir un « clou d'or ». Ce dernier symbolise un point stratotypique mondial (PSM), une référence utilisée dans le monde entier pour délimiter deux âges géologiques. Si l'Union choisit ce site japonais comme repère officiel, l'ère géologique commençant il y a 770 000 ans et se terminant il y a 126 000 ans serait appelée « ère chibanienne », la paroi rocheuse étant située à Chiba.

Mardi 14

Le ministre de l'Éducation Hayashi Yoshimasa a approuvé un projet de la société éducative Kake Gakuen de construction d'une faculté vétérinaire dans une zone spéciale de la stratégie économique nationale à Imabari, dans la préfecture d'Ehime. L'Université des sciences d'Okayama, qui appartient à Kake Gakuen, veut ouvrir la faculté en avril 2018. À la Diète, les partis de l'opposition ont accusé le Premier ministre Abe, ami proche du président de la société, et également le gouvernement, d'avoir influencé l'octroi de l'autorisation.

Le lutteur de sumo Harumafuji, le grand champion yokozuna originaire de Mongolie, a présenté des excuses publiques suite à la révélation d’une agression physique dont il a été l’auteur envers son compatriote Takanoiwa à la fin du mois d'octobre. Le 29 novembre, trois jours après la clôture du tournoi de Kyûshû dont les deux étaient absents, Harumafuji a annoncé mettre un terme à sa carrière.

Article lié

Mercredi 15

Le Japon a marqué les 40 ans de l'enlèvement de Yokota Megumi, alors âgée de 13 ans, par des agents nord-coréens près de sa maison dans la préfecture de Niigata. Lors d'une conférence de presse à Kawasaki dans la préfecture de Kanagawa, sa mère, Yokota Sakie, 81 ans, a déclaré qu’elle espérait que sa fille reviendrait un jour à la maison.

Yokota Sakie lors d'un événement à Niigata, le 18 novembre, appelant à une résolution rapide de la question des enlèvements de citoyens japonais par la Corée du Nord. (© Jiji)

Des scandales de falsifications de données

Vendredi 17

La cote de popularité du cabinet du gouvernement Abe a augmenté de 8,3 points par rapport au mois dernier et a atteint 45,4 % en novembre selon un sondage d'opinion de Jiji Press. Les opinions défavorables, à 37,1 %, continuent de baisser (4,7 points de moins).

Dimanche 19

Toshiba a dévoilé un plan d'augmentation de capital de 600 milliards de yens, en émettant de nouvelles actions le 5 décembre. Cette décision représente une mesure de précaution au cas où la société ne parviendrait pas à vendre sa filiale de semi-conducteurs Toshiba Memory avant la fin du mois de mars 2018. Cela permettrait à Toshiba d’éviter de se faire radier de la Bourse de Tokyo en raison de deux années consécutives d'insolvabilité.

Lundi 20

La police de Tokyo a arrêté de nouveau Shiraishi Takahiro, soupçonné du meurtre d'une femme de Hachiôji à Tokyo. Une enquête avait été lancée suite à la découverte dans l'appartement de Shiraishi, à Zama dans la préfecture de Kanagawa, des corps démembrés de neuf personnes. Shiraishi était en contact avec la victime via Twitter, qui exprimait des pensées suicidaires. Il a admis avoir invité la femme dans son appartement pour la tuer et non pas pour l’aider à mettre fin à sa vie.

Photo prise le 10 novembre de l'appartement à Zama où ont été découverts neuf corps dépecés, dont ceux de trois lycéennes. (© Jiji)

Mardi 21

L'Organisation de Coopération et de Développement Économiques (OCDE) a dévoilé les résultats de l'épreuve de résolution collaborative de problème de son Programme international pour le suivi des acquis des élèves (PISA) de 2015, concernant des jeunes de 15 ans. Les étudiants japonais se sont classés à la 2e place sur 52 pays (1er parmi les 32 membres de l'OCDE).

Mercredi 22

La Cour des comptes du Japon a publié ses conclusions sur la vente d'un terrain appartenant à l'État à Moritomo Gakuen, une entreprise spécialisée dans l'enseignement, à un tarif nettement inférieur au prix du marché (réduction de 800 millions de yens). La Cour affirme n'avoir pu trouver de preuves convaincantes concernant la quantité de déchets enfouis sous terre, qui était la raison de la baisse importante du prix du terrain.

Jeudi 23

Mitsubishi Materials a révélé que deux de ses filiales avaient falsifié des données de produits et les avaient expédiés alors qu'ils ne satisfaisaient pas aux exigences internes et celles des clients.

Un bateau en bois transportant huit hommes affirmant être originaires de Corée du Nord s'est échoué sur les côtes de Yuri-Honjô, dans la préfecture d'Akita. Ils ont été arrêtés par les autorités japonaises. Le 27 novembre, un autre bateau, transportant à bord les corps de huit personnes, a été découvert à Oga, dans la préfecture d'Akita. Au cours du mois de novembre, plusieurs bateaux de bois, appartenant probablement à des pêcheurs nord-coréens, ont été retrouvés au large des côtes japonaises.

Mardi 28

Toray a annoncé qu'une de ses filiales avait falsifié les données sur la qualité de produits utilisés pour la fabrication de pneus. Bien que la société ait eu connaissance de ces falsifications dès juillet 2016, elle les a tenues secrètes pendant plus d'un an. La falsification de données avait débuté alors que l'actuel président du Keidanren (la Fédération des entreprises du Japon), Sakakibara Sadayuki, était président de Toray.

Mercredi 29

La Corée du Nord a tiré un missile balistique intercontinental qu’elle a récemment mis au point, un Hwasong-15. Le projectile aurait atteint une altitude de 4 500 kilomètres et parcouru 960 kilomètres avant de tomber à environ 250 kilomètres à l'ouest de la préfecture d'Aomori, en zone économique exclusive du Japon. Le Premier ministre Abe a sévèrement condamné le tir, le décrivant comme un « acte de violence inacceptable ».

actualité chronologie