Le 30 avril 2019, l’empereur Akihito abandonnera son trône
[06.12.2017] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | Русский |

Vendredi 1er décembre 2017, le Premier ministre Abe Shinzô a annoncé que l’empereur du Japon Akihito abdiquera le 30 avril 2019, et cédera sa place à son fils, le prince Naruhito, dès le lendemain 1er mai. Son avènement marquera par la même occasion l’entrée du Japon dans une nouvelle ère, qui remplacera l’ère actuelle Heisei. La date du 30 avril n’a pas été choisie au hasard : le 29 avril 1926, son père, l’empereur Hirohito, accédait au trône et y demeura jusqu’en 1989.

L’année 2017 aura été déterminante au sujet de l’avenir de la famille impériale. Le 9 juin, la chambre des Conseillers adoptait la loi historique et spéciale autorisant Akihito à renoncer à son trône, souhait qu’il avait fait connaître lors d’un communiqué historique émis l’année précédente. Le 3 septembre, les fiançailles de sa petite-fille Mako étaient officialisées avec un roturier, obligeant la princesse à renoncer à son statut impérial. Enfin, la date d’abdication ayant été rendue publique le 1er décembre, il ne reste plus au Cabinet qu’à approuver officiellement le décret concernant les dates d’abdication et d’accession au pouvoir. Selon le Premier ministre, ce sera chose faite le 8 décembre.

Aucun empereur n’avait laissé son trône de son vivant depuis 200 ans, Kôkaku étant le dernier en date en 1817. [Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [06.12.2017]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone