« Non, nous ne recrutons pas de ninja »
[26.07.2018] Autres langues : ESPAÑOL | Русский |

« Non, nous ne recrutons pas de ninja. » Voici l’étonnant message transmis par la ville d’Iga (préfecture de Mie), mardi 24 juillet sur son site officiel, en réponse aux nombreuses demandes de candidatures qu’elle a reçues de tous les coins du monde. Que s’est-il passé ?

Le 16 juillet, le réseau américain de radiodiffusion National Public Radio (NPR) avait choisi comme thème d’une de ses émissions « la pénurie de ninjas d’Iga », où selon elle, la ville d’Iga, connue comme étant le berceau historique de ces guerriers de l’ombre, cherchait actuellement à faire sa promotion à travers un recrutement massif de ninja. Un chroniqueur du programme expliquait ainsi qu’un ninja employé gagnerait entre 23 000 et 85 000 dollars (entre 19 000 et 72 000 euros environ). Ces informations ont ensuite été relayées sur le site de la NPR et ont rapidement fait le tour de la planète. Ainsi, une centaine de candidatures de 14 pays dont les États-Unis, l’Espagne ou encore l’Inde ont été envoyées à la ville d’Iga.

Cette dernière a démenti formellement avoir envoyé des annonces d’emploi de cette sorte, et appelle à se méfier des fausses informations.

Les ninjas ont en effet une notoriété exceptionnelle dans le monde. S’ils ont été particulièrement actifs au XVe et XVIe siècle, leur image se perpétue encore aujourd’hui, notamment à travers la visite de leurs berceaux historiques comme celui d’Iga et de Kôka, les mangas comme Naruto, ou encore avec l’enseignement de leurs techniques de ninjutsu, dont le maître Hatsumi Masaaki en est le plus grand représentant.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [26.07.2018]
Tags :
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone