Des fouilles dans le tombeau antique d’un empereur
[16.10.2018]

Ce gigantesque monument en forme de trou de serrure est le tumulus de Daisen (Daisenryô Kofun) datant du Ve siècle, considéré pour l’Agence de la maison impériale comme la tombe de Nintoku, le 16e empereur du Japon.

Situé dans la ville de Sakai, dans la préfecture d’Osaka, l’une des plus grandes sépultures du monde (486 mètres) va peut-être révéler de nouveaux secrets. En effet, l’Agence a annoncé que des fouilles vont être entreprises pour la première fois dans la digue intérieure, l’une des deux entourant le mausolée, à partir de la fin du mois d’octobre.

Selon elle, il est fort probable que des artefacts antiques, dont des haniwa, des statuettes en terre-cuite funéraires, soient découvertes lors des opérations. Celles-ci rentrent dans le cadre du grand projet de préservation de la sépulture éventuellement menacée par les eaux.

Ce type de monument funéraire est un tumulus appelé kofun, et caractéristique de la période du même nom, « période Kofun », s’étalant du IIIe au VIIe siècle. Ces monticules de terre et de pierre servaient à recouvrir le tombeau d’une personne de haut rang. Le tumulus Daisenryô Kofun est plus souvent appelé « Nintoku Tennô-ryô » parmi les Japonais, qui signifie « le mausolée de l’empereur Nintoku ». Il n’y a toutefois aucune preuve historique de l’existence d’un grand nombre d’empereurs d’avant le VIe siècle (voir notre article sur le sujet).

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [16.10.2018]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone