Par amour pour un roturier, la princesse Ayako renonce à son titre impérial
[30.10.2018] Autres langues : Русский |

La princesse Ayako, 28 ans, fille du cousin de l’empereur du Japon, a épousé Moriya Kei, 32 ans, un employé d’une entreprise de transport maritime. La cérémonie de mariage s’est tenue le 29 octobre au sanctuaire Meiji, un des plus grands lieux shintoïstes situé en plein Tokyo, dans le quartier de Harajuku.

Si la princesse Ayako de Takamado est la fille du défunt prince Norihito, cousin germain de l’empereur, décédé en 2002, et de la princesse Hisako, elle devra cependant renoncer à son statut princier. En effet, selon la Loi impériale, en épousant un roturier, une femme de la dynastie régnante doit quitter la demeure impériale.

Pour l’instant, seuls les héritiers mâles peuvent accéder au trône du Chrysanthème.

Dans le même cas que la princesse Ayako se trouve la petite-fille de l’empereur, la princesse Mako d’Akishino, qui a annoncé ses fiançailles avec un ancien camarade de classe en mai 2017. Après le mariage, repoussé en 2020, la princesse Mako abandonnera elle aussi son titre impérial.

Lire également notre article de base sur la famille impériale japonaise.

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

  • [30.10.2018]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone