Les 100 plus importants châteaux du Japon

Le château d’Akashi, et ses deux tours qui ont traversé les siècles

Tourisme

Le château d’Akashi a été construit par Ogasawara Tadazane, le premier seigneur du clan d’Akashi, sur les ordres du deuxième shôgun, Tokugawa Hidetada. L’objectif était de consolider les défenses contre les nombreux fiefs du sud-ouest du pays qui n’avaient pas soutenu le shogunat dans le passé. Les deux tours à trois étages de l’édifice sont classées « biens culturels importants ».

Le château d’Akashi (préfecture de Hyôgô)

  • Construction : 1619
  • Premier seigneur : Ogasawara Tadazane
  • À découvrir : la tour sud-est tatsu-mi (authentique), la tour sud-ouest hitsuji-saru (authentique), les fondations du donjon (authentiques).
  • Tarif : entrée libre
  • Adresse : Akashi-Kôen 1-27, Akashi-shi, Hyôgo-ken
  • Site Internet : https://www.akashijo.jp/history/index.html

Deux anciennes tours désignées « biens culturels importants »

Issu de familles illustres, Ogasawara Tadazane comptait Oda Nobunaga et Tokugawa Ieyasu parmi ses arrière-grands-pères. Il a été choisi comme seigneur du clan d’Akashi pour assurer la défense contre les seigneurs de l’île de Shikoku qui s’étaient opposés au shogunat des Tokugawa.

Le château d’Akashi n’avait pas de donjon, mais plutôt quatre tours de trois étages. Les deux tours sud-est (tatsu-mi) et sud-ouest (hitsuji-saru) font partie des douze seules structures de ce type au Japon à avoir traversé les siècles. Il est dit que la tour hitsujisaru aurait été démantelée et ramenée du château de Fushimi, construit à Kyoto par Toyotomi Hideyoshi. Elle a été endommagée par le séisme de Kobe de 1995, mais réparée par la suite et réouverte au public.

(Photo de titre : les tours tatsumi et hitsujisaru du château d’Akashi. Pixta)

tourisme château Hyôgo