Le manga et l'anime deviennent des marques

L’univers miniature de Small Worlds Tokyo : devenez citoyen du monde d’Evangelion et de Sailor Moon

Tourisme Culture Anime

Small Worlds Tokyo est un nouveau parc à thème miniature qui vous offre une plongée totalement immersive dans un autre univers. Sa plus grande originalité est d’offrir la possibilité d’obtenir un droit de résidence dans l’un de ses « petits mondes », avec même une figurine à votre image.

Small Worlds Tokyo figure parmi les plus grands parcs thématiques miniatures du monde, à un taux de réduction de 1/80e. Son ouverture, retardée d’un mois à cause de la crise du coronavirus, a eu lieu le 11 juin 2020, après 20 millions de yens (166 000 euros) d’investissement dans la protection sanitaire. Les photos et vidéos sont autorisées, ce qui en fera à n’en pas douter un spot populaire pour animer les sites Instagram des visiteurs.

L’entrée de Small Worlds TOKYO
L’entrée de Small Worlds Tokyo

Des petits mondes de très haute précision

Une fois passé le « tunnel temporel » de l’entrée, tout un monde miniature s’étend devant vous. La première surprise est celle du jet de réacteur accompagné du rugissement du moteur de fusée qui vous prend à votre arrivée dans le secteur du « Centre Spatial ». Celui-ci fait figurer côte à côte une base de lancement de fusée classique des années 1970 et une base spatiale du futur, et ce jet de gaz et ce grondement sont ceux de la reproduction d’un lancement de la fusée Saturn V du programme Apollo.

Les miniatures de Small Worlds sont non seulement hyper réalistes et précises, elles sont aussi « mouvantes » et « émouvantes » grâce à la sonorisation totale 3D. La fusée décolle après un compte à rebours réaliste et le son de l’explosion reproduit spatialement celui de tous les réacteurs, devant, derrière, gauche, droite, de même que les tuyères éjectent des flammes et de la fumée.

Saturn V, le lanceur qui a permis le succès de la mission Apollo 11 sur le sol lunaire.
Saturn V, le lanceur qui a permis le succès de la mission Apollo 11 sur le sol lunaire.

Plus loin, le secteur des « Villes du Monde » et « le monde de Sailor Moon ». Là aussi, de nombreux effets mobiles sont mis en scène de façon ultra-réaliste, comme un train à vapeur, un téléphérique, ou la circulation des voitures dans les rues.

Le secteur des « Villes du Monde » est constitué de 5 paysages représentant 5 pays imaginaires sur les thématiques de l’Asie et l’Europe du XXe siècle. Les constructions sont pourvues de l’électricité, et un déroulé temporel fait passer une journée complète en 30 minutes, ce qui produit un effet particulièrement remarquable, par exemple quand le soleil se couche et les néons s’allument sur une mégalopole qui évoque Hong Kong ou Shanghai. Des boutons sont disposés un peu partout pour vous permettre d’animer les vélos ou même des dragons. Le plaisir de participer directement à mettre de la vie dans ces paysages est total !

Dragons et autres créatures fantastiques vivent dans la zone du Monde Fantastique.
Dragons et autres créatures mythiques vivent dans la zone du « Monde Fantastique ».

Un paysage de grande ville dans le style chinois, avec son éclairage nocturne.
Un paysage de grande ville qui peut faire penser à Hong Kong ou Shanghai avec son éclairage nocturne.

Dans le secteur « Le Monde de Sailor Moon », le quartier tokyoïte d’Azabu-Jûban des années 1990, où se passe la série, coexiste avec le Crystal Tokyo du 30e siècle. Une attention maniaque aux détails est visible dans la reproduction des rues, où chaque commerce est reproduit avec sa devanture, les enseignes, les restaurants de l'époque qui n’existent plus aujourd’hui. Ceux qui ont connu cette époque ne manqueront pas de ressentir un pincement de cœur de nostalgie.

Avec une échelle de 1/80e, les figurines présentes mesurent environ 2 cm, et tout fan qui se respecte se perdra dans l’excitation à chercher ses personnages préférés.

La maison de l’héroïne de Sailor Moon, Tsukino Usagi, est au premier plan. Dans le fond, la Tour de Tokyo. © Naoko Takeuchi
La maison de l’héroïne de Sailor Moon, Tsukino Usagi, est au premier plan. Dans le fond, la tour de Tokyo. © Naoko Takeuchi

La maison d’Usagi. Le toit s’ouvre à intervalles réguliers. Même les papiers peints et les meubles sont reproduits exactement ! © Naoko Takeuchi
La maison de Tsukino Usagi, l’héroïne de Sailor Moon. Le toit s’ouvre à intervalles réguliers. Même les papiers peints et les meubles sont reproduits exactement ! © Naoko Takeuchi

Essayez de trouver l’équipe complète des guerrières Sailor ! Pas facile… © Naoko Takeuchi
Essayez de trouver l'équipe complète des guerrières Sailor ! Pas facile… © Naoko Takeuchi

Devenez citoyen du monde miniature avec votre propre figurine

Le secteur « Aéroport International du Kansai » représente lui aussi le célèbre aéroport d’Osaka dans ses moindres détails, même le hall des arrivées et des départs, ainsi que la zone de récupération des bagages. Dans le lobby, si vous êtes fan d’aéroports, vous vous imaginerez vivre un moment de pur bonheur en regardant les atterrissages et les décollages.

Ce secteur a été réalisé conformément à la réalité, grâce à des partenariats avec Japan Airlines et Aéroport de Kansai.
Ce secteur a été réalisé conformément à la réalité, grâce à des partenariats avec Japan Airlines et l’aéroport du Kansai.

Le secteur « Le monde d’Evangelion » est peut-être la pièce maitresse de l’ensemble. Les « ateliers » reproduisent les scènes de départ des Eva-01, 00 et 02. Le paysage autour de Tokyo-3, où vit le personnage principal de l’anime, Ikari Shinji, est conforme à celui de Hakone qui lui sert de référence. Et les gratte-ciels se rétractent dans leurs silos souterrains quand les mystérieuses créatures appelées Anges attaquent.

Les ateliers d’où partent les trois Evangelion © khara
Les ateliers d’où partent les trois Evangelion © khara

La scène où la mégalopole de Tokyo-3 s'enfonce sous terre est un chef-d'œuvre © khara
La scène où la mégalopole de Tokyo-3 s’enfonce sous terre est un chef-d'œuvre © khara

Le principal avantage de Small Worlds est le droit que peut acquérir tout visiteur d’habiter un monde miniature. Une fois scanné en 3D, une figurine parfaitement à votre image sera placée à l’endroit que vous souhaitez dans l’un des mondes miniatures pendant environ deux semaines. De plus, votre citoyenneté des Small Worlds vous donne droit à un passeport annuel à Small Worlds Tokyo ainsi qu'à un laisser-passer d’une journée pour votre famille et vos amis, qui pourront ainsi revenir pour prendre des photos de votre vous-même miniature dans cet univers particulier. Small Worlds prévoit des ouvertures à Okinawa et à l'étranger.

La figurine d’un citoyen est installée dans le monde miniature. Le scan 3D vous lit avec les vêtements que vous portez, alors il est judicieux de venir avec des choses qui vous plaisent… (Photo Small worlds)
La figurine d’un citoyen est installée dans le monde miniature. Le scan 3D vous lit avec les vêtements que vous portez, alors il est judicieux de venir avec des choses qui vous plaisent… (Photo : Small Worlds Tokyo)

La célèbre scène où Shinji et Katsuragi Misato regardent Tokyo-3 depuis Kintokiyama. N’est-ce pas le rêve de tout fan d’Evangelion de se trouver là à ce moment-là ? © khara
La célèbre scène où Shinji et Katsuragi Misato regardent Tokyo-3 depuis Kintokiyama. N’est-ce pas le rêve de tout fan d’Evangelion de se trouver là, à ce moment précis ? © khara

Informations

  • Adresse : Centre logistique Ariake, 1-3-33 Ariake, Kôtô-ku, Tokyo
  • Accès : 3 minutes à pied de la station « Ariake tennis no mori » sur la ligne Yurikamome, ou à 11 minutes à pied de la station « Kokusai tenji-jô » sur la ligne RInkai
  • Horaires : de 9 h 30 à 20 h (dernier accueil à 19 h 30)
  • Tarifs : adultes et étudiants 2 700 yens, collégiens et lycéens 1 900 yens, écoliers et en dessous 1 500 yens
  • Demande de fabrication de sa propre figurine pour le monde de Sailor Moon et Evangelion : adultes et étudiants 19 800 yens, lycéens et en dessous 17 600 yens. Pour les autres mondes, adultes et étudiants 12 630 yens, lycéens et en dessous 10 760 yens

(Reportage, texte et photos de Nippon.com. Photo de titre : le monde d’Evangelion © khara)

pop culture otaku cosplay anime tourisme