Les endroits à visiter à tout prix !

Le Parc Ghibli, à Aichi : quand l’univers de Totoro, Mononoke ou le Royaume des Chats devient réalité

Anime Tourisme

Le Parc Ghibli ouvrira le 1er novembre 2022 dans le parc commémoratif de l’Expo d’Aichi, à côté de Nagoya. Il s’agit d’un projet conjoint entre la préfecture d’Aichi et le Studio Ghibli, et dirigé par le fils de Miyazaki Hayao. Le chantier est partiellement ouvert au public pour la présentation des grandes lignes de l’installation, et il permet déjà de sentir que l’immersion dans les œuvres du Studio Ghibli sera totale.

Première inauguration sur trois zones, puis cinq d’ici 2023

Le Parc Ghibli, où les visiteurs pourront découvrir l’univers des œuvres du Studio Ghibli, ouvrira ses portes le 1er novembre 2022. Situé dans le Parc commémoratif de l’Expo d’Aichi, près de la ville de Nagoya, il couvrira une superficie de 7,1 hectares. Le « metteur en scène » du projet n’est autre que Miyazaki Gorô, le fils de Miyazaki Hayao et lui-même réalisateur du Studio. Parmi les cinq zones du parc, « la Colline de la jeunesse, « le Grand Entrepôt Ghibli » et « la Forêt de Dondoko » seront les premières ouvertes. « Le Village de Mononoke » et « la Vallée des sorcières » suivront à l’automne 2023.

Le parc Ghibli a été développé par la préfecture d’Aichi sur un investissement d’environ 34 milliards de yens (260 millions d’euros). Son exploitation sera confiée à une co-entreprise fondée par le Studio Ghibli et le journal Chûnichi Shimbun.

Le producteur Suzuki Toshio, directeur représentatif du Studio Ghibli, a exprimé sa totale confiance dans le projet : « L’esprit du musée Ghibli est bien vivant dans ce parc, qui constitue une extension du musée. Attendez-vous à de belles choses ! » L’entrée se fera uniquement sur réservation, à date et heure fixées. Les frais d’entrée n’ont pas encore été fixés, mais le gouverneur d’Aichi, Ômura Hideaki, a annoncé que « du fait qu’il s’agit d’un projet de parc préfectoral, il sera moins cher que les parcs à thème ordinaires ».

Plan du Parc Ghibli [en anglais]. Situé à quelques pas de la gare « Ai-Chikyû-Haku Kinen Kôen » de la ligne de transport rapide d’Aichi Eastern Hillside (Linimo) © Studio Ghibli
Plan du Parc Ghibli [en anglais]. Situé à quelques pas de la gare « Ai-Chikyû-Haku Kinen Kôen » de la ligne de transport rapide d’Aichi Eastern Hillside (Linimo) © Studio Ghibli

Le gouverneur d’Aichi Ômura Hideaki (à gauche) et le producteur Suzuki Toshio (par ailleurs originaire de Nagoya !) © 2022 Studio Ghibli
Le gouverneur d’Aichi Ômura Hideaki (à gauche) et le producteur Suzuki Toshio (par ailleurs originaire de Nagoya !) © 2022 Studio Ghibli

Toute la variété de l’univers des films Ghibli

Deux zones actuellement en construction ont été présentées à la presse, avec les explications d’un guide particulièrement compétent : Miyazaki Gorô. La zone de « la Colline de la jeunesse », qui accueillera les visiteurs, présentera la reconstitution de la Place du Rond-Point et du magasin d’antiquités Chikyû-ya (« La Terre »), du film Si tu tends l’oreille (la maison au centre de la photo de titre). Tout près, le Bureau du chat, du film Le Royaume des chats, est également en construction. En plus de cela, l’ascenseur existant est en cours de rénovation dans le style du Château dans le ciel et du Château ambulant (à gauche sur la photo de titre).

Le bâtiment blanc derrière Miyazaki Gorô est le Bureau du chat. Le grand bâtiment à droite avec les échafaudages est le Chikyû-ya (« La Terre ») © 2022 Studio Ghibli
Le bâtiment blanc derrière Miyazaki Gorô est le Bureau du chat. Le grand bâtiment à droite avec les échafaudages est le Chikyû-ya (« La Terre ») © 2022 Studio Ghibli

Scène du film <em>Si tu tends l’oreille</em>, où Shizuku visite le magasin d’antiquités Chikyû-ya. © 1995 Aoi Hiiragi Shueisha, Studio Ghibli, NH
Scène du film Si tu tends l’oreille, où Shizuku visite le magasin d’antiquités Chikyû-ya. © 1995 Aoi Hiiragi Shueisha, Studio Ghibli, NH

Le bâtiment de l’ascenseur incorpore des éléments scientifiques fantastiques de la fin du XIXe siècle. © 2022 Studio Ghibli
Le bâtiment de l’ascenseur incorpore des éléments scientifiques fantastiques de la fin du XIXe siècle. © 2022 Studio Ghibli

« Le Grand Entrepôt Ghibli » stocke et expose affiches, produits dérivés, objets et matériaux issus des films du studio. Le bâtiment, qui était autrefois une piscine chauffée, a été réutilisé et fait environ quatre fois la taille du musée Ghibli, sur le même concept. Il est rempli d’artefacts provenant de diverses œuvres du Studio Ghibli, comme le jardin abandonné de Laputa, la maison sous le plancher et le jardin des petits hommes dans Arrietty, le petit monde des chapardeurs, en faisant penser à un labyrinthe. Les visiteurs peuvent parcourir la zone comme une chasse au trésor et essayer de voir quels personnages ils pourront rencontrer.

Chantier de construction du « Grand Entrepôt Ghibli ». La lumière naturelle entre à flots, créant un espace de détente. © 2022 Studio Ghibli
Chantier de construction du « Grand Entrepôt Ghibli ». La lumière naturelle entre à flots, créant un espace de détente. © 2022 Studio Ghibli

Vue d’artiste du « Grand Entrepôt Ghibli » quand il sera terminé. Un élégant café en plein air est également en construction.
Vue d’artiste du « Grand Entrepôt Ghibli » quand il sera terminé. Un élégant café en plein air est également en construction.

Illustration de la place avec le chat-bus en peluche de Mon voisin Totoro. © Studio Ghibli
Illustration de la place avec le chat-bus en peluche de Mon voisin Totoro. © Studio Ghibli

« La Forêt de Dondoko » et « Le Village Mononoke »

« La Forêt de Dondoko » (qui n’a pas encore été présentée à la presse), représentera un paysage rural de l’ère Shôwa (1926-1989), autour de la Maison de Satsuki et May, du film Mon voisin Totoro, dans le parc qui avait été déjà été aménagé pour l’Exposition universelle d’Aichi. Des sentiers de promenade sont aménagés pour profiter de la richesse naturelle du parc. La pièce maîtresse de cette section est le Dondoko-dô, une aire de jeux en bois représentant Totoro, de 5,2 m de haut.

« Le Village Mononoke », dont l’ouverture au public est prévue pour 2023 reproduira le village des Emishi et la forge traditionnelle du film Princesse Mononoke. De son côté, « la Vallée des Sorcières » sera davantage dans l’esprit européen avec la résidence Ogino du film Kiki la petite sorcière et le terrain vague du film Le Château ambulant.

Le Totoro géant du Dondoko-dô, est assez vaste pour accueillir cinq à six enfants en même temps. © Studio Ghibli
Le Totoro géant du Dondoko-dô, est assez vaste pour accueillir cinq à six enfants en même temps. © Studio Ghibli

La Maison de Satsuki et May du film <em>Mon voisin Totoro</em>, construite pour l’Expo 2005. © Studio Ghibli
La Maison de Satsuki et May du film Mon voisin Totoro, construite pour l’Expo 2005. © Studio Ghibli

Le studio Ghibli a réalisé sa première vidéo touristique

La relation entre le Studio Ghibli et la préfecture d’Aichi ne date pas d’hier puisque la Maison de Satsuki et May avait été construite pour l’exposition universelle de Nagoya en 2005. En 2015, pour le 10e anniversaire de l’exposition, une grande exposition Ghibli avait été organisée dans le Parc Commémoratif. Ômura Hideaki, le gouverneur, est revenu sur le parcours qui a conduit à la création du Parc Ghibli : « La Maison de Satsuki et May a connu un grand succès et constitue un héritage de l’Expo de 2005. J’ai suggéré à plusieurs reprises de créer une structure permanente autour de cette maison. »

Le gouverneur d’Aichi a demandé au Studio Ghibli de réaliser une vidéo de promotion de sa préfecture, incluant le Parc Ghibli, intitulée « Soyez le vent, jouons ». On y découvre également le château d’Inuyama, trésor national, les paysages urbains d’Arimatsu, inscrits au patrimoine national, le musée Toyota et autres lieux célèbres de la préfecture. C’est la première fois que le Studio Ghibli réalise une vidéo touristique, ce dont s’est félicité Suzuki Toshio : « Ghibli travaille rarement sur prises de vues réelles, mais c’est plutôt bon ! »

La préfecture d’Aichi estime le potentiel du Parc Ghibli à 1 million de visiteurs par an la première année, et jusqu’à 1,8 million quand toutes les zones seront ouvertes, à l’automne 2023. Le Parc devrait drainer bon nombre de visiteurs étrangers au Japon après les périodes de confinement dues à la crise sanitaire, et l’impact économique annuel pour la préfecture est estimé à 48 milliards de yens (366 millions d’euros).

Vidéo promotionnelle de la préfecture d’Aichi : « Soyez le vent, jouons ». La vidéo est disponible entre autres sur le site officiel du tourisme d’Aichi « Aichi Now ». © 2022 Studio Ghibli

La construction du parc Ghibli progresse régulièrement au parc commémoratif d’Expo 2005 Aichi.
La construction du parc Ghibli progresse régulièrement au parc commémoratif d’Expo 2005 Aichi.

(Reportage et photos de Nippon.com, sauf mentions contraires. Photo de titre : illustration de « la Colline de la Jeunesse » © Studio Ghibli)

dessin animé anime Ghibli parc attraction Miyazaki Hayao