[Vidéo] Les pulsations de la vie par le maître du tambour, Ôkura Shônosuke

Otome Kaita [Profil]

[14.01.2019] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |
Les tambours à main tsuzumi utilisés au Japon étaient à l’origine des instruments de prière et d’invocation et leur timbre naturel exprimait un désir intense d’une vie abondante et paisible. Le son du ôtsuzumi (tambour porté à la hanche), produit par les artistes totalement absorbés dans leur jeu, a toujours été, tout au long de l’histoire, à la fois électrifiant et calmant.

Le théâtre , avec une histoire remontant à plus de six siècles sans interruption, est l’un des arts de la scène les plus anciens subsistant dans le monde et sa richesse esthétique a eu un impact profond sur la culture japonaise traditionnelle. Fils aîné du quinzième grand maître de l’école Ôkura des joueurs d’ôtsuzumi (tambour porté à la hanche) et de kotsuzumi (tambour porté à l’épaule), Ôkura Shônosuke a étudié avec rigueur sous la direction de son père et de son grand père pour devenir aujourd’hui un des plus grands artistes de nô et un virtuose du tambour ôtsuzumi.

Mais, tout en restant ancré dans la tradition, Ôkura est en même temps un artiste novateur, inspirant le public du monde entier par des performances passionnées et des collaborations interculturelles, parmi lesquelles un spectacle en solo au Vatican devant le pape Jean-Paul II.

Ôkura exprime le dynamisme de la vie et communique un respect pour la nature lors de ses voyages dans toutes les régions du monde et par des prouesses en collaboration avec des artistes provenant d’horizons et de genres différents. « Ce que j’espère, durant mes spectacles d’ôtsuzumi en solo », déclare Ôkura « c’est de pouvoir indiquer aux gens la possibilité de l’existence de quelque chose de plus grand et de plus mystérieux qui peut être expérimenté dans nos vies contemporaines si matérialistes. »

Les humains ne sont pas mus uniquement par l’instinct de survie mais sont naturellement créatifs et cherchent toujours à engendrer de nouvelles choses. Au cours des âges, ils ont créé d’innombrables formes d’art et de culture, et les spectacles de tambour ôtsuzumi par Ôkura en sont une manifestation. Ôkura marie la richesse de la tradition ancienne et la sensibilité musicale moderne afin de créer un univers unique de sons et de sensations.

Regardez cette vidéo d’un concert d’ôtsuzumi en solo par Ôkura Shônosuke, réalisée spécialement pour Nippon.com.

(Vidéo tournée et éditée par Otome Kaita, avec séquence une supplémentaire par Hanabusa Ryô. Photos de Yamada Shinji. Interview et texte de Miyazaki Yukio, avec la collaboration du Théâtre nô de la Cerulean Tower et de Nature Body House de Roppongi)

À lire aussi

Interview du maître Ôkura Shônosuke Le tambour qui reproduit les sons de l’univers

  • [14.01.2019]

Photographe. Né en 1988 dans la préfecture de Kanagawa. Intègre la société de communication visuelle Amana Inc. en 2012 après avoir obtenu son diplôme en photographie de l’Université Tokyo Zôkei. Devient photographe free-lance en 2015.
http://www.otomekaita.com/

Articles liés

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone