Le mont Aso, une des plus grandes caldeiras du monde

Catastrophe Région

Le mont Aso, qui a été formé par quatre gigantesques éruptions volcaniques, est l’une des plus grandes caldeiras du monde. Le mont Naka-dake, situé en son centre, est encore aujourd’hui en activité, alors que près de 50 000 personnes habitent à l’intérieur de la caldeira. Retraçons l’histoire de ce volcan hors du commun.

En réalité, le terme « mont Aso » ne désigne pas une seule et unique montagne. Il fait référence aux cinq cônes du mont Aso, soit le Taka-dake, le Naka-dake, le Eboshi-dake, le Neko-dake et le Kijima-dake, un groupe central de cônes volcaniques situé au centre d’une des plus grandes caldeiras du monde, s’étendant sur 18 kilomètres d’est en ouest, 25 kilomètres du nord au sud et d’un périmètre de 100 kilomètres.

L’histoire du mont Aso montre que quatre coulées pyroclastiques de grande envergure ont eu lieu successivement il y a environ 270 000, 140 000, 120 000 et 90 000 ans. Des cavités ont été creusées dans les masses magmatiques souterraines par ces énormes éruptions volcaniques, entraînant un effondrement du socle et la formation de la caldeira. Le groupe central de cônes volcaniques s’est formé par la suite. Les cinq cônes du mont Aso se sont alignés au sein de la caldeira et ont pris leur apparence actuelle. L’île de Kyûshû possède de nombreux volcans s’étendant d’est en ouest et du nord au sud et le mont Aso est situé juste à leur croisement.

À partir des temps historiques, les éruptions volcaniques se sont limitées au Naka-dake. L’éruption la plus ancienne enregistrée date de l’année 553 et les éruptions se sont succédé jusqu’à aujourd’hui. Le Naka-dake compte de 1 à 7 cratères mais depuis 1940 un seul d’entre eux est encore en activité.

Juin 1958 Éruption explosive soudaine. Abondantes pluies de cendres sur tout le pourtour des flancs. 12 morts, 28 blessés.
Octobre 1965 Éruption explosive. Dégâts des bâtiments provoqués par des pluies de pierres. L’activité volcanique s’est poursuivie jusqu’à la fin de l’année.
Janvier à juin 1975 Éruptions intermittentes. Série de tremblements de terre à partir de la fin janvier. Séisme de magnitude 6,1 enregistré le 23 janvier.
Janvier 1980 Éruption explosive. Émission de terre et de sable.
Mars 2011 Àprès le Grand tremblement de terre de l'est du Japon, augmentation temporaire de l’activité sismique sur 10 kilomètres au nord-ouest du cratère.
Janvier 2014 Petites éruptions de temps en temps jusqu’à la mi-février.
Novembre 2014 Le 25 novembre, début des éruptions qui se poursuivent jusqu’en mai de l’année suivante.
Septembre 2015 Le cratère émet des fumées volcaniques de 2 000 m de hauteur.
Avril 2016 Séismes de Kumamoto
Octobre 2016 Éruption explosive 36 ans après celle de janvier 1980. Les fumées volcaniques s’élèvent jusqu’à 11 000 m.
Avril 2019 Éruptions de petite envergure.

Source : tableau établi sur la base des informations des sites de l’Agence météorologique du Japon, de la ville de Aso, du Musée du volcan Aso, de la Commission de prévention des désastres du volcan Aso et du Géoparc de Aso. Le tableau chronologique n’indique que les grands événements récents et ne couvre pas la totalité des activités volcaniques..

(Photo de titre : Pixta)

catastrophe volcan chronologie