Le smartphone indispensable pour 90 % des lycéens et la moitié des collégiens japonais

Vie quotidienne Technologie

Plus de 90 % des lycéens et plus de la moitié des collégiens du Japon possèdent un smartphone. Les parents ont tendance à leur en acheter un plus tôt qu’ils ne l’avaient planifié.

Un sondage auprès des parents d’élèves de la quatrième année d’école primaire à la dernière année du lycée montre que 53,5 % des collégiens et 91,5 % des lycéens possèdent un smartphone.

L’enquête, menée par l’établissement de cours privés Meikô Gijuku, a révélé que 26,6 % des parents interrogés avaient acheté un téléphone portable à leur enfant au cours de leur première année de lycée. La deuxième période la plus commune pour l’achat d’un portable est la première année de collège (21,6 %). L'entrée dans une grande période scolaire est donc une raison courante.

Selon 49,9 % des sondés, l'âge considéré comme étant le plus approprié pour qu'un enfant possède un smartphone correspond à sa première année de lycée, et 13,1 % des parents ont également déclaré qu'il n'était pas nécessaire d'en utiliser un avant de finir le collège.  Cependant, de nombreux parents finissent par acheter un smartphone à leurs enfants plus tôt que ce qu’ils avaient planifié à l’origine.

La raison la plus courante pour l'achat d'un smartphone, citée par 61,2 % des sondés, est la commodité de pouvoir communiquer avec son enfant via l’application de messagerie Line. Les deux autres raisons les plus souvent citées sont le fait que les amis de l’enfant possèdent déjà un smartphone (39,2 %) ou tout simplement que l’enfant demande à en avoir un (20,1 %).

Parmi les préoccupations plus spécifiques des parents, on peut citer les suivantes : «  Après l’entrée au lycée, mon enfant rentrera à la maison plus tard, alors je veux être sûr que nous pourrons nous contacter » (parent d’un élève en troisième année de collège), « Mon enfant monte souvent seul en train ou en bus pour aller aux cours privés ou à d'autres activités » (parent d'un élève en première année de lycée), « Le lycée dans lequel mon enfant veut aller est loin de chez nous, nous avons donc besoin d'un moyen de communication, et il n'y a pas beaucoup de téléphones publics de nos jours » (parent d'un élève en troisième année de collège).

Line est de loin l'application la plus téléchargée par les enfants sur leur smartphone (85,3 %), suivis des jeux vidéo et des applications de vidéos. Seul 17 % des enfants environ ont téléchargé des applications d’apprentissage sur leur smartphone.

(Photo de titre : Pixta)

technologie smartphone éducation statistique jeune