Un Japonais sur quatre ne prend pas son petit-déjeuner

Société Vie quotidienne

De plus en plus de Japonais se détournent du petit-déjeuner : un quart des personnes de 20-39 ans ne mangent pas le matin.

Au Japon, se passer de petit-déjeuner devient de plus en plus commun. Le Livre Blanc 2018 de l’éducation alimentaire et nutritionnelle, publié par le ministère de l’Agriculture, des Forêts et de la Pêche, indique que le nombre de personnes entre 20 et 39 ans déclarant ne presque jamais prendre de petit-déjeuner est de 17,9 %, soit 3,1 points de plus que par rapport à l’année précédente. Si l’on ajoute à ce taux les 9 % de ceux qui ne mangent leur repas du matin que deux à trois fois par semaine, on constate que plus d’un Japonais sur quatre se passe presque tout le temps de petit-déjeuner, se privant de ce fait des apports nutritifs essentiels au bon démarrage de la journée.

Une tendance similaire est également observée chez les plus jeunes, avec 5,5 % des élèves de dernière année de primaire et 8 % des collégiens de troisième année qui déclarent ne jamais manger le matin ou ne prendre leur petit-déjeuner que rarement. Cela équivaut respectivement à 0,9 et 1,2 point d’augmentation depuis l’année précédente.

Lors d’études antérieures, 40 % de ces élèves disaient ne pas avoir le temps ou bien ne pas avoir suffisamment d’appétit pour consommer un petit-déjeuner. Il a également été observé que les élèves se couchant à des horaires irréguliers ont davantage tendance à ne pas manger le matin.

(Photo de titre : Pixta)

société école enfant repas petit-déjeuner