Plus de 70 % des Japonais favorables à l’avènement d’une femme sur le trône impérial

Politique Société

Une enquête menée à l’automne 2019 a révélé qu’environ 70 % des Japonais interrogés accepteraient qu’une femme monte sur le trône impérial.

Lors d’un sondage téléphonique effectué par l’Institut de recherche de la NHK en septembre dernier, 72 % des répondants ont déclaré montrer beaucoup d’intérêt ou relativement d’intérêt pour la famille impériale, contre 27 % qui ne se sentaient que peu intéressés, voire pas du tout.

Parmi les personnes intéressées, 67 % étaient des hommes et 76 % des femmes, et le niveau d’intérêt était plus élevé chez les personnes âgées.

À la question « Accepteriez-vous l’avénement d’une femme sur le trône ? », une majorité de 74 % ont répondu favorablement, avec seulement 12 % contre. Les 18-29 ans étaient les plus enclins à soutenir cette idée (90 %). Les personnes âgées de 70 ans et plus ont montré la proportion la plus élevée d’opposition (16 %).

Une question a été aussi posée sur la signification de la succession matrilinéaire impériale. Contrairement à la succession patriliénaire, en vigueur depuis toujours au Japon, si une femme monte sur le trône, son enfant, qu’elle aura donc eu avec un roturier, pourra lui succéder.

L’enquête a ainsi montré que 52 % des personnes avaient soit peu, soit aucune compréhension de ce concept de succession matrilinéaire, contre 42 % qui comprenaient le sujet. Malgré cette relative confusion, 71 % se sont prononcés en faveur de ce système inédit, contre 13 % qui ne souhaitaient pas le voir mis en place.

L’abdication de l’empereur Akihito en avril 2019 a été rendue possible grâce à une disposition spéciale unique à la loi de la maison impériale. Lorsqu’on leur a demandé leur avis sur cette action, 64 % des répondants ont déclaré que de telles décisions devraient être prises au cas par cas, tandis que seulement 25 % pensaient que l’abdication devrait être institutionnalisée. En outre, 54 % des interrogés ont convenu qu’il était nécessaire de réformer l’organisation de la maison impériale pour assurer une succession stable au trône, tandis que 31 % n'étaient pas d’accord.

(Voir également notre article : Comment assurer la pérennité de la lignée impériale japonaise : un problème crucial)

(Photo de titre : l’empereur Naruhito et l’impératrice Masako saluent leur peuple lors de la parade en voiture pour fêter leur avènement, le 10 novembre 2019. Jiji Press)

politique empereur femme maison impériale Masako