[Vidéo] L’ancienne demeure du shogun à Kyoto au cœur d’un spectacle exceptionnel
[16.11.2018]

Un incroyable spectacle de fresques lumineuses, ou mapping, se déroule à Kyoto dans un des plus célèbres édifices du Japon, le château de Nijô. L’événement intitulé « Flowers by Naked 2018 Kyoto », organisé par Naked, une société spécialisée dans la réalisation d’illuminations, a pour thème « Les fleurs et les traditions ».

« Notre objectif était de mettre en valeur du mieux possible le trésor de l’humanité qu’est le château de Nijô en le fusionnant avec la beauté des fleurs automnales et les feuillages dorés de la saison », explique Naked.

D’innombrables fleurs illuminent la porte Karamon, classé bien culturel important.

Inscrit au Patrimoine mondial de l’humanité en 1994, le château de Nijô porte une lourde charge historique. En effet, d’une part, il fut bâti en 1603 afin de servir de résidence au célèbre shogun Tokugawa Ieyasu, qui mit en place le gouvernement d’Edo à partir de cette date, et d’autre part, c’est à cet endroit que le 15e et dernier shogun, Tokugawa Yoshinobu, remit le pouvoir à l’empereur en 1867, mettant un terme définitif au règne des guerriers.

À l’entrée, différentes œuvres sont exposées, dont un livre géant illuminé.

En marchant sur le plancher, les feuilles automnales s’éparpillent dans une danse féérique.

Si le donjon principal a été détruit par le feu au XVIIIe siècle, certains édifices ont subsisté et sont très prisés des visiteurs. Citons ainsi le palais Ninomaru, où demeurait le shogun, officiellement reconnu comme « lieu spécial de beauté pittoresque », mais également le jardin de Ninomaru, un traditionnel jardin japonais, ou encore la porte Karamon, classé bien culturel important.

Le jardin de Ninomaru, reconnu comme « lieu spécial de beauté pittoresque ». À gauche, le palais de Ninomaru, lieu historique où le dernier des shogun rendit la souveraineté à l’empereur en 1867.

Une œuvre intitulée « Tempête d’automne ».

Dans cette pièce aux senteurs aromatisantes, soufflez sur le pissenlit ou le cosmos pour que graines et pétales s’évaporent.

Cette pièce parsemée de roseaux miscanthus rappelle la période du tsukimi, ou contemplation de la pleine Lune, où ces plantes servent de décoration rituelle.

L’automne japonais est également synonyme de feuillages dorés. N’oublions pas d’apprécier leurs illuminations sur le chemin.

Informations

« Flowers by Naked 2018 Kyoto »

  • Jusqu’au 9 décembre 2018
  • Horaires : de 17h30 à 22h (dernière entrée à 21h)
  • Tarifs : 1 200 yens pour les adultes, 800 yens pour les écoliers
  • Site officiel

Château de Nijô

  • Accès en métro depuis la gare de Kyoto :
    • ligne « Karasuma », station « Karasuma Oike » (6 mn à pied)
    • ligne Tôzai, station « Nijô-jô mae (2 mn à pied)
  • Accès en bus municipal depuis la gare de Kyoto :
    • Bus numéro 9, 50 ou 101, arrêt « Nijô-jô mae » (15 à 20 mn à pied)

(Reportage, photos et vidéo : Fujii Kazuyuki, 96BOX)

  • [16.11.2018]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone