Les jeunes Japonais ont fêté leur entrée dans l’âge adulte
[10.01.2018] Autres langues : ENGLISH | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | Русский |

De jeunes Japonaises en kimonos colorés fêtent leurs 20 ans, lors du seijin-shiki tenu le 8 janvier au parc d’attraction Toshimaen, Tokyo.

Qu’importe le mauvais temps, c’est tout sourire que ces jeunes filles célèbrent leur majorité. Le deuxième lundi de l’année est en effet dédié aux Japonais qui ont eu, ou qui auront, 20 ans entre le 2 avril de l’année précédente et le 1er avril de l’année en cours. Cette journée, appelée seijin-shiki, ou fête de la majorité, est pour l’occasion un jour de congé national.

L’entrée dans l’âge adulte au Japon donne moult droits, mais aussi quelques devoirs. Ainsi, si fumer, boire, parier sur les jeux de courses ou demander un prêt bancaire sans besoin d’une permission des parents sont désormais autorisés, ils doivent par exemple s’inscrire au système de retraite national. Le droit de vote quant à lui, est déjà autorisé dès l’âge de 18 ans. (Voir notre article : Le droit de vote à 18 ans changera-t-il la politique japonaise ?) (© Taga Morio/Jiji Press Photo)

  • [10.01.2018]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone