Des objets antiques déterrés des sépultures japonaises, les kofun de Mozu-Furuichi

Vidéos Tourisme

Des sépultures japonaises antiques appelées « kofun » ont été inscrites au patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco au début du mois de juillet, sous le nom « Ensemble de kofun de Mozu-Furuichi ». Ces tumulus géants de terre et de pierre servaient à recouvrir le tombeau d’un empereur, d'un membre de la famille impériale ou d'une personne de haut rang comparable à ceux-ci et ils remontent à une période s’étalant du IIIe au VIIe siècle.

Une exposition spéciale est organisée actuellement dans le musée de Sakai (préfecture d’Osaka), ville qui abrite l’une des plus grandes sépultures au monde, le kofun Daisenryô. L’événement tente de contribuer à percer les nombreux mystères des kofun, à travers la présentation d’artefacts déterrés de ces monuments antiques, comme des figurines funéraires en terre-cuite haniwa, des outils ou encore des armures.

Selon l’Agence de la maison impériale, le kofun Daisenryô renfermerait la tombe du 16e empereur du Japon. Des fouilles partielles ont eu lieu en octobre dernier.

Informations

Exposition spéciale sur les kofun de Mozu

  • Adresse : Parc Daisen - 2 chô, Mozu Sekiun-chô, Sakai-ku, Sakai-shi, Osaka-fu 590-0802
  • Accès : 9 minutes à pied de la gare de Mozu, sur la ligne JR Hanwa
  • Date : jusqu’au 23 septembre (fermé tous les lundis sauf si le lundi est un jour férié)
  • Horaires : de 9 h 30 à 17 h 15 (entrée autorisée jusqu’à 16 h 30)
  • Tarifs : adulte 500 yens, lycéen et étudiant 250 yens, collégien et écolier 50 yens

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

Unesco exposition Osaka Actu archéologie découverte vidéo