La Japonaise Sakamoto Kaori sacrée championne du monde de patinage artistique à Montpellier

Sport

MONTPELLIER (Reuters) - Le 25 mars, Sakamoto Kaori est devenue la championne du monde de patinage artistique lors des Mondiaux tenus à Montpellier.

(REUTERS/Juan Medina)
(REUTERS/Juan Medina)

La Russie ayant été bannie du concours en raison de son invasion de l’Ukraine, l’athlète de 21 ans a participé sans la présence des médaillées d’or et d’argent aux Jeux olympiques d’hiver de Pékin de février dernier (respectivement Anna Shcherbakova et Alexandra Trusova). Sakamoto y avait par ailleurs obtenu le bronze.

La deuxième place est revenue à la Belge Loena Hendrickx et la troisième à l’Américaine Alysa Liu.

(REUTERS/Juan Medina)
(REUTERS/Juan Medina)

« Il y a quatre ans, je n’avais pas participé aux Mondiaux parce que je m’étais sentie totalement épuisée après les Jeux olympiques de Pyeongchang. Cette fois-ci non plus, ce n’était pas simple de se préparer après seulement un mois d’intervalle avec les JO, mais j’y suis parvenue et j’en suis bien heureuse. Ça valait le coup. », s’est-elle exprimée la Japonaise après son sacre.

(Voir notre article : JO d’hiver de Pékin : Sakamoto Kaori, ou la patineuse artistique à la recherche de la perfection)

(REUTERS/Juan Medina)
(REUTERS/Juan Medina)

(REUTERS/Juan Medina)
(REUTERS/Juan Medina)

(REUTERS/Juan Medina)
(REUTERS/Juan Medina)

(Version française de Nippon.com)

France femme sport patinage Reuters