Dossier spécial Cuisine japonaise pour les débutants
Recette pour les débutants [5] : niku-jaga

Yukimasa Rika [Profil]

[19.01.2018] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Le niku-jaga, comme son nom l’indique, est un plat très courant à base de viande (niku) et de pomme de terre (jagaimo). Pour la viande, cela peut être aussi bien du bœuf que du porc. Si vous ne trouvez pas de viande finement tranchée, découpez vous-même de fines lanières de viande dans une pièce à bifteck, par exemple.

Ingrédients (pour 2-3 personnes)

  • Bœuf en tranches minces (vous pouvez utiliser du porc à la place) : 200 g
  • Pommes de terre (des belles) : 2
  • Oignon (moyen) : 1
  • Carotte (moyenne) : 1
  • Haricots mange-tout : quelques-uns, si vous aimez
  • Eau : environ 200 cc
  • Assaisonnement de cuisson « tristesse* » :
    • Sucre: 2 cuillères à soupe
    • Mirin: 2 cuillères à soupe
    • Sauce de soja : 2 cuillères à soupe
    • Saké : 2 cuillères à soupe

* Pour l’assaisonnement de cuisson, Yukimasa Rika a un moyen mnémotechnique très facile à retenir : « La tristesse, c’est tout en quantité égale ». Hum… Que vient faire la tristesse là-dedans, direz-vous ? C’est un jeu de mots : « tristesse », en japonais, peut se dire samishisa. Découpée en quatre syllabes sa-mi-shi-sa, cela donne « sa » pour satô, le sucre, « mi » pour mirin (un saké doux souvent utilisé dans la cuisine japonaise), « shi » pour shôyû, la sauce soja, et « sa » pour saké. Autrement dit : Sucre + Mirin + Sauce de soja + Saké, le tout en quantités égales, que vous mélangez dans un bol avant de commencer à faire revenir vos ingrédients.

Marche à suivre

  1. Épluchez les pommes de terre et coupez-les en quartiers. Épluchez l’oignon et coupez-le en six morceaux égaux. Épluchez la carotte et coupez-la en morceaux (environ la moitié des pommes de terre).
  2. Placez l’assaisonnement et tous les ingrédients dans une casserole.

Photo : rédaction Nippon.com

  1. Laissez mijoter jusqu’à ce que les pommes de terre et les carottes soient tendres.

Photo : rédaction Nippon.com

  1. Faites rapidement bouillir les haricots mange-tout à part dans de l’eau salée, et dressez-les sur le tout.

Commentaires

  • Le niku-jaga est une recette typique de la cuisine familiale japonaise. C’est équilibré et délicieux.
  • Si vous ne trouvez pas de viande finement tranchée, découpez vous-même de fines lanières de viande dans une pièce à bifteck. Le congeler légèrement vous permettra de faire des tranches très fines.
  • Si votre viande est très maigre, elle risque de durcir à la cuisson. Choisissez de préférence une viande légèrement grasse.
  • Coupez vos haricots mange-tout en deux dans le sens de la longueur ou en biseau, pour faire joli.

Photo : Natori Kazuhisa

(Photo de titre : Natori Kazuhisa. Coopération rédactionnelle : Usami Rika)

  • [19.01.2018]

Née en 1966 dans la préfecture de Fukuoka. Experte culinaire. Présidente de REKIDS, une agence qui élabore du matériel pédagogique d’apprentissage de l’anglais, entre autres à partir de chansons, à la manière d’un karaoké. Diplômée de l’Université de Californie à Berkeley. Productrice de films spots publicitaires pour Dentsu après son retour au Japon, elle commence dès cette époque à publier des livres de cuisine. Auteur de plus de 50 livres, qui se sont vendus au total à plus de 800 000 exemplaires. Figure régulière de l’émission « Dining with the Chef », sur la NHK World, depuis 2011.

Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • Recette pour les débutants [12] : cuisse de poulet en teriyakiTeriyaki signifie « grillé avec éclat ». Comme son nom l’indique, c’est une façon de griller une viande (ou du poisson) qui donne une apparence lustrée aux ingrédients. La sauce badigeonnée à cet effet est délicieuse en accompagnement, comme avec du riz.
  • Recette pour les débutants [11] : onigiri, les boulettes de rizLes boulettes de riz sont un peu « la nourriture de l’âme » des Japonais. On en trouve de nos jours fourrés de tous les ingrédients possibles et imaginables, mais essentiellement, les onigiri sont faits avec du riz blanc, du sel, et des algues nori. Tout d’abord, apprenons à faire cuire le riz blanc à la japonaise. Une petite astuce : utiliser l’eau en bouteille peu minéralisée.
  • Recette pour les débutants [10] : soupe miso aux légumesConsommée quotidiennement, la soupe miso a des vertus diététiques et anti-vieillissement. Il est très facile d'en préparer une avec toutes sortes de légumes, en complément d'un plat. Alors n’hésitons pas !
  • Recette pour les débutants [9] : shôgayaki, viande grillée au gingembreLa viande grillée au gingembre est un délice avec du riz blanc. Le goût rafraîchissant du gingembre stimule l'appétit. Habituellement, j'utilise du porc en tranches, mais le bœuf ou le poulet s’y substituent tout aussi bien.
  • Recette pour les débutants [8] : le curry-minute à l’autocuiseurUne cocotte-minute et du curry en cube du commerce (peu importe la marque), et vous pouvez réaliser un curry japonais en 3 minutes chrono ! Et si vous avez quelques épices en plus, adaptez le goût à votre palais. C’est savoureux quels que soient les ingrédients que vous incorporerez, c’est donc l’occasion de profiter des légumes que vous trouvez chez vous pour en faire un curry local original !

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone