Bienvenue dans les sources thermales nippones !

À travers les meilleures sources thermales du Japon [8] : Noboribetsu, à Hokkaidô

Culture Tourisme

Les sources de Noboribetsu sont entourées par la splendide nature sauvage d’Hokkaidô, l’île septentrionale du Japon. Avec ses neuf différents types d’eau thermale, la région est une corne d’abondance pour les amateurs de sources chaudes, et ses chemins de randonnée permettent aux visiteurs de se balader agréablement dans les alentours.

Les eaux de « la vallée de l’enfer »

Les sources thermales (onsen) de Noboribetsu, qui approvisionnent la région avec près de 10 000 litres par jour d’une eau très riche en minéraux, sont connues pour jaillir et pétiller à la surface en neuf différents types d’eau de source. Noboribetsu est une des destinations les plus populaires au sein de l’île septentrionale du Japon. Plus de 3 millions de visiteurs japonais et étrangers y viennent chaque année pour se baigner dans ses eaux âcres et brumeuses, réputées pour leur efficacité à soigner les problèmes de peau.

Les hôtels et les établissements de sources chaudes de Noboribetsu (Photo avec l’aimable autorisation de la ville de Noboribetsu)

Pour constater l’abondante vitalité de ces sources thermales, baladons-nous autour du charmant quartier de onsen de la ville. Jigoku-dani, « la vallée de l’enfer », situé au nord-est, est une caldera (grande dépression d’origine volcanique) de près de 450 mètres de long dans la dénivellation à l’ouest du lac Kuttara.

À Jigoku-dani, l'odeur du soufre s’échappe avec la vapeur des petites fumerolles et des cratères qui parsèment la surface de ces terres. En marchant une dizaine de minutes dans la zone, c’est 15 différents cratères qui s’offrent aux yeux du voyageur, chacun remplit d’une eau qui reflète toutes les couleurs de l’arc-en-ciel en s’évaporant. Le chemin est éclairé du coucher du soleil jusqu’à 21 h 30 environ, ce qui permet aux visiteurs d’observer les merveilleux cratères à la lumière du crépuscule.

Les cheminées de soufre en activité à Jigoku-dani (Photo avec l’aimable autorisation de la ville de Noboribetsu)

Le festival annuel des sources de Noboribetsu a lieu lors de la période la plus fraîche de l’année, les 3 et 4 février 2019. (Photo avec l’aimable autorisation de la ville de Noboribetsu)

La source d’Ôyunuma

Avec la source de Jigoku-dani, celle d’Ôyunuma est également très populaire parmi la trentaine d’eaux thermales localisées dans la région. D’environ un kilomètre de circonférence, cette source marécageuse et riche en soufre est approvisionnée par le cratère volcanique du mont Tsutara et nourrit une rivière près de laquelle sont alignés des bancs en bois. Quel plaisir de tremper ses pieds dans de l'eau chaude qui ruisselle, tout en se ressourçant dans la beauté de la nature sauvage de Hokkaidô !

Le bain de pieds naturel de la rivière Ôyunuma est une halte appréciée des randonneurs. (Photo avec l’aimable autorisation de la ville de Noboribetsu)

Noboribetsu

Accès depuis Sapporo
  • En train : environ 70 minutes avec la ligne JR Chitose puis la Muroran Main Line limited express.
  • En bus : le Dônan Express Bus pour Noboribetsu circule à partir du terminal de bus Sapporo (environ 1 h 40).
Association internationale des conventions de tourisme de Noboribetsu (en anglais)

(Photo de titre : Jigoku-dani à Noboribetsu. Pixta)

tourisme Hokkaidô onsen bain