Dossier spécial Bienvenue dans les sources thermales nippones !
À travers les meilleures sources thermales du Japon [11] : Kusatsu, à Gunma
Une des « Trois merveilleuses sources du Japon »
[17.02.2019] Autres langues : 繁體字 | ESPAÑOL | العربية |

Kusatsu, dans la préfecture de Gunma, fait partie des « Trois merveilleuses sources du Japon ». La région comprend de nombreuses auberges de toutes sortes ainsi que des bains mixtes, ce qui en fait une excellente destination pour découvrir et expérimenter le meilleur de la culture des sources thermales du Japon, et seulement à 4 heures de Tokyo en bus direct.

La source de Kusatsu, située sur un plateau de plus de 1 200 mètres, se glorifie d’avoir la production naturelle d’eau de source la plus prolifique de tout le Japon. Si elle compte en son sein six sources thermales majeures gérées par la municipalité, l’endroit dispose également d’une centaine de plus petites sources. Et ce n’est pas tout : Kusatsu fait partie des « Trois merveilleuses sources du Japon », nommé ainsi par le fameux philosophe néo-confucéen Hayashi Razan (1583-1657) dans son recueil de poèmes. Les deux autres lieux sont Arima près de Kobe, et Gero, non loin de Nagoya.

C’est le physicien allemand Erwin Bälz, durant l’ère Meiji (1868-1912) qui a fait connaître Kusatsu en Occident en tant que lieu de séjour pour ses eaux aux vertus apaisantes.

Yubatake, la source principale de Kusatsu, se situe en plein milieu du bourg. C’est ici que près de 5 800 litres d’eaux de source jaillissent chaque minute le long des fissures de pierres. Cette eau, à la teinte jaunâtre de par sa richesse en soufre, est passée à travers une série de vannes en bois qui abaissent sa température, et c’est après avoir enlevés les dépôts présents dans l’eau (appelés yu no hana) que l’eau est distribuée à chaque auberge.

La célèbre source Yubatake de Kusatsu

Le site touristique de Netsu-no-yu, en face de Yubatake, propose six fois par jour une démonstration du mode de baignade collective très distinctif de Kusatsu, appelé jikan-yu, sous forme d’un mini-spectacle Yumomi show joué par les femmes en costume traditionnel.

Ainsi, pour prendre un bain extrêmement chaud sans le diluer (la température peut avoisiner les 50°C !), les baigneurs commencent par balayer vigoureusement le bain avec des planches en bois pour abaisser la température de l’eau (cette action est appelée yumomi). Puis ils versent une trentaine de seaux d’eau chaude sur eux-mêmes, et se plongent dans le bain jusqu’au cou pendant exactement trois minutes.

« Kusatsu-bushi », une chanson de bain traditionnelle célébrant les bienfaits du lieu et de ses eaux, est chanté pendant le yumomi pour que chacun agite l’eau au même rythme.

Le spectacle Yumomi show a lieu six fois par jour.

Un autre plaisir de la visite de Kusatsu est la promenade le long des boutiques de souvenirs et des restaurants en partant de Yubatake et en passant par la pittoresque rue Sai-no-kawara jusqu’au parc du même nom. À l’intérieur s’y trouvent d’ailleurs quelques sources chaudes comme celle d’Oni-no-chagama (la « théière du démon »). Mais le meilleur est pour la fin : continuez votre route jusqu’à l’arrière du parc pour tomber sur un vaste espace de 500 m2 de bain en plein air (roten buro). Choisissez votre type de bain préféré et oubliez tous vos soucis en vous relaxant dans les eaux apaisantes de ce petit coin de paradis.

Les eaux s’écoulant le long du parc de Sai-no-kawara.

Le spacieux bain en plein air de Sai-no-kawara.

Sources thermales de Kusatsu

Accès depuis Tokyo

  • En train puis en bus : prendre le train JR « Kusatsu limited express » depuis la gare d’Ueno jusqu’à la gare de Naganohara-Kusatsu-guchi (environ 2 h 30). Puis prendre le bus JR jusqu’au Kusatsu Onsen Bus terminal (environ 25 min).
  • En bus : à la gare routière de Shinjuku (Busta Shinjuku, devant la sortie sud de la gare de Shinjuku), prendre le bus « Jôshû Meguri » jusqu’au Kusatsu Onsen Bus terminal (environ 4 h).
  • Site officiel (en japonais)

(Photo de titre : Yubatake à Kusatsu. Photo avec l’aimable autorisation du site de tourisme de la préfecture de Gunma)

  • [17.02.2019]
Articles liés
Autres articles dans ce dossier

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone