Dossier spécial Allons voir les festivals japonais !
Quatre grands festivals du Tôhoku [1] : le Nebuta matsuri d’Aomori
[01.08.2018] Autres langues : 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | Русский |

Premier grand festival du Tôhoku, le nord-est du Japon. Le festival des Nebuta, célèbre pour ces chars décoratifs éclairés de l’intérieur, fait partie des plus grandes fêtes de l’été. Et pour se mêler à l'ambiance, il suffit de passer le costume de rigueur. Vous voici désormais danseur officiel !

Des chars géants au milieu de la foule dansante

Un énorme Nebuta domine la foule de toute sa hauteur.

La préfecture d’Aomori est située à l’extrême nord de Honshû, la plus grande île de l’archipel nippon. Le festival des Nebuta d’Aomori, qui se tient chaque année entre le 2 et le 7 août et attire plus de 2,6 millions de visiteurs, est indéniablement l’un des plus grands festivals d’été de tout le pays.

L’origine de ce festival n’est pas précisément connue, mais il semblerait qu’il se soit développé comme une adaptation locale du Tanabata matsuri (la fête du Bouvier et de la Tisserande, les étoiles Véga et Altaïr), dont la coutume fut importée de Chine au VIIIe siècle, combinée avec une fête pour évacuer la fatigue des durs travaux agricoles de l’été. Ce serait d’ailleurs l’expression neburi nagashi, « évacuer la somnolence », qui, déformée, aurait donné le nom actuel de Nebuta.

La réalisation d’un Nebuta occupe un artisan professionnel toute l’année

La structure interne d’un Nebuta, en bois et fil de fer

Les acteurs principaux du festival, les Nebuta, sont des lanternes géantes en papier, formés et peints sur des structures de bois, de bambou et de fil de fer, portées par des chars, et illuminés de l’intérieur. Ils représentent des figures de contes et légendes, des personnages historiques ou traditionnels. Leur défilé dans les rues de la ville la nuit produit un effet absolument grandiose.

Artisans spécialisés peignant un Nebuta

Chaque Nebuta est la représentation d’un thème, emprunté à une légende chinoise, à une pièce de kabuki, ou à un personnage historique. En tout cas, il s’agit toujours d’une figure exprimant la bravoure, dessiné en couleurs éclatantes. Un maître-artisan spécialisé dans la conception et la réalisation de ces Nebuta passe toute l’année à sa fabrication : choix du thème, dessin, montage de la structure, application et collage du papier, mise en couleur, etc. Un Nebuta achevé fait jusqu’à 9 mètres de long sur 7 mètres de large et 5 mètres de haut.

  • [01.08.2018]
Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • Quatre grands festivals du Tôhoku [4] : le Tanabata matsuri de SendaiQuatrième festival de la région du Tôhoku, le nord-est du Japon. Le Tanabata Matsuri de Sendai, ou la fête des étoiles, pare la ville entière de décorations multicolores. Mais de nombreux autres événements ont également lieu.
  • Quatre grands festivals du Tôhoku [3] : le Hanagasa matsuri de YamagataTroisième grand festival de la région du Tôhoku, le nord-est du Japon. Le Hanagasa Matsuri (ou festival des chapeaux fleuris) de Yamagata offre le spectacle d’une immense parade de danseurs, faisant des vagues avec leurs chapeaux ornés de fleurs colorées, pleines d’énergie.
  • Quatre grands festivals du Tôhoku [2] : le Kantô matsuri d’AkitaDeuxième grand festival de la région du Tôhoku, le nord-est du Japon. Environ 280 immenses perches en bambou chargées de lanternes éclairées emplissent la grande avenue de la ville d’Akita, pendant le Kantô Matsuri. Et il faut une sacrée technique pour porter en équilibre sur la paume de la main ou même le front ces perches de 12 mètres de haut !
  • Une fête pour faire tomber la pluie : Suneori AmagoiUn festival traditionnel sans équivalent, en forme de rite pour faire venir la pluie, intitulé Suneori Amagoi, se déroule à Tsurugashima dans la préfecture de Saitama. Un énorme dragon est fabriqué à cet effet par les résidents locaux, puis porté en procession. Ce rite de la pluie a lieu une fois tous les quatre ans, les années des Jeux olympiques d’été ! Ce festival est répertorié comme bien culturel folklorique national.
  • Un somptueux festival d’été : le Festival de Samba d’AsakusaDes débuts modestes en 1981 n’ont pas empêché le Festival de Samba d’Asakusa de devenir au fil des ans l’un des plus importants festivals d’été de toute l’Asie, attirant chaque année quelques 500 000 spectateurs. Avec 4 000 participants regroupés en 18 équipes, le concours est acharné.

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone