Les endroits à visiter à tout prix !

Le plus grand aquarium de méduses au monde

Vie quotidienne Tourisme

Un aquarium unique, situé à Shônaihama, dans la ville de Tsuruoka, préfecture de Yamagata, s’enorgueillit de posséder la plus grande quantité d’espèces différentes de méduses du monde, avec plus de 50 variétés. Vous en ressortirez non seulement éblouis par le ballet hypnotique de ces milliers de spécimens, mais également satisfaits d’avoir appris de nombreuses choses à leur sujet…et peut-être rassasiés d’un bon râmen aux méduses !

L'aquarium Kamo de la ville de Tsuruoka, dans la préfecture de Yamagata, dans le Tôhoku, sur la côte de la mer du Japon, est également connu sous le nom de « Palais de rêve des méduses ». C'est un aquarium unique qui possède plus de 50 sortes de méduses, des organismes réputés très difficiles à élever en captivité. L’aquarium Kamo en possède le plus grand nombre d’espèces différentes, chiffre certifié en 2012 par le Guinness des records.

Olindias formosa (nom anglais : « Flower hat jelly »)

Un monde fantastique

L’entrée se trouve au premier étage. Une fois passé les aquariums des poissons d’eau douce et d’eau salée de la région, vous arrivez à la section des méduses, qui occupe plus de la moitié de l’étage. Un couloir sombre vous mène vers un aquarium où les méduses collectées dans le monde entier émergent comme des étoiles au cœur des ténèbres. Les espèces les plus curieuses vous attendent ; certaines sont fluorescentes, avec des tentacules vert-jaune ou roses, comme Olindias formosa (« Flower hat jelly »), d’autres vivent à plus de 100 mètres de profondeur, comme Beroe forskali, ou encore sans oublier la plus grosse espèce de méduse au monde, Cyanea capillata (« Lion’s mane jelly »), ou bien Turritopsis nutricula, appelée aussi la « méduse immortelle », dont les chercheurs étudient sa capacité de régénération exceptionnelle.

Beroe forskali

Le point culminant de l'exposition est le Jellyfish Dream Theater, ou « Théâtre de rêve des méduses ». Il s’agit d’un aquarium sphérique géant de 5 mètres de diamètre contenant des milliers de méduses de la classe des hydrozoaires. Quand la sphère est éclairée d’une lumière bleue, ces dernières se mettent à briller dans une féérie absolument fascinante.

Le Jellyfish Dream Theater, ou « Théâtre de rêve des méduses ».

Mais la particularité de l’aquarium Kamo ne se résume pas à présenter au public des espèces de méduses venant des quatre coins du monde, c’est également de contribuer à leur reproduction en les élevant sur place. La section « Explications sur les méduses » expose le processus de croissance des méduses, et il est possible d’observer à la loupe ou au microscope des bébés méduses de quelques millimètres de taille, au premier jour de leur naissance. Quatre fois par jour, les méduses sont nourries en public par le personnel. Il nous apprend par la même occasion les caractéristiques alimentaires et écologiques de ces créatures.

Au rez-de-chaussée, le bassin des otaries et des phoques offre des spectacles plus habituels mais non moins excellents.

Observez la croissance des hydrozoaires dans la section « Explications sur les méduses ».

Certaines méduses sont comestibles !

Savez-vous que certaines méduses étaient tout à fait comestibles ? Un restaurant, situé dans l’enceinte de l’aquarium, et avec vue sur toute la plage de Shônaihama, propose un menu aux méduses. Le râmen aux méduses, particulièrement populaire, est fait à partir de nouilles mélangées à de la chair de méduse comestible Stomolophus meleagris (Cannonball jellyfish), dans une soupe à la sauce de soja légère parfaitement équilibrée. Les méduses se retrouvent également dans la garniture, particulièrement appréciée pour leur singulier petit goût craquant. Pour le dessert, n’hésitez pas à essayer la « crème glacée à la méduse », une glace au lait épaisse et onctueuse, qui se marie parfaitement avec les lanières de méduse bien croquantes.

Râmen aux méduses, 750 yens

Où peut-on voir, étudier et même savourer les méduses, si ce n’est au « Palais de rêve des méduses » ? Cet endroit est unique au monde !

Informations

  • Adresse : 657-1, Aza Ôkubo, Imaizumi, Tsuruoka-shi, Yamagata-ken 997-1206
  • Accès : à 30 minutes de la gare JR Tsuruoka par le bus Shônai Yunohama Onsen (arrêt Kamo Suizokukan).
  • Heures d'ouverture : de 9h00 à 17h00 (jusqu’à 17h30 pendant les vacances d'été, de fin juillet à fin août)
  • Ouvert toute l’année
  • Frais : 1 000 yens pour les adultes, 500 yens pour les élèves du primaire et du premier cycle du secondaire (rabais de groupe disponible). Les cartes de crédit ne sont pas acceptées.
  • Il existe une brochure en anglais, quelques informations sont affichées à l'intérieur de l'établissement.
  • Site officiel (en japonais): https://kamo-kurage.jp/

Ça vaut le détour : la plage de Yunohama

La plage de Yunohama et le mont Chôkai (photo avec l’aimable autorisation de l'Office de tourisme de Tsuruoka)

À environ 10 minutes de bus de l'Aquarium Kamo, faites un détour jusqu’à la plage de sable Yunohama kaigan. L’endroit figure dans des documents de l’époque d’Edo comme « la plus ancienne plage pour pratiquer le surf » au Japon. Aujourd’hui encore, l’endroit est très couru par les surfeurs et les baigneurs, mais aussi pour la vue sur le mont Chôkai dans le lointain, surnommé le « mont Fuji du Dewa », du fait de la similarité de son profil avec celui du mont Fuji. Devant la plage, une station thermale : Yunohama onsen, considéré comme l’une des trois meilleures sources thermales de la région d'Ôu.

Site officiel du Yunohama onsen (en anglais)

(Article écrit à l’origine en japonais. Photos et texte de Shoe Press. Photo de titre : une féérie de méduses du Jelly Dream Theater)

tourisme onsen poisson animal