Les endroits à visiter à tout prix !

Le temple Tôfukuji de Kyoto, un site incontournable pour l’automne

Culture Tourisme

Voici un fabuleux endroit à Kyoto que nous vous présentons pour admirer les feuillages dorés de l’automne : le temple bouddhique Tôfukuji et ses 2 000 arbres. Pour le grand bonheur des visiteurs, Kyoto est l’endroit où les feuilles garderont leurs couleurs vives le plus longtemps.

Une forêt de 2 000 arbres

Le temple Tôfukuji, dans le quartier sud-est de l'arrondissement de Higashiyama à Kyoto, est l’un des meilleurs endroits pour admirer les couleurs de l’automne. La vallée Sengyokukan, avec ses deux ponts Tsûten-kyô et Gaun-kyô, y est particulièrement prisée.

La vallée Sengyokukan aux couleurs de l’automne

Vue colorée du pont Tsûten-kyô depuis la vallée Sengyokukan

Le temple Tôfukuji a été construit en 1236 par Kujô Michiie, un aristocrate de l'époque de Kamakura (1185-1333). Le nom de ce temple est en fait une association entre le temple Tôdaiji et celui Kôfukuji, à Nara. Dans l'enceinte du temple se dressent environ 2 000 arbres, qui auraient été ramenés de Chine par le prêtre Enni, après son ascèse. Ce dernier devint le premier supérieur du temple.

Vous serez ébloui par leurs magnifiques couleurs rouges se détachant sur le ciel bleu…

Le pavillon principal de Tôfukuji a été rebâti au XXe siècle. Avec son entrée large de 41,4 mètres, c'est la plus grande architecture en bois du Japon pendant l’ére Shôwa. L'entrée du pont Tsûten-kyô est visible sur le côté gauche.

La vallée Sengyokukan est enjambée par trois ponts : le Gaun-kyô, le Tsûten-kyô et le Engetsu-kyô. Elle s’étend d’est en ouest en traversant la résidence du supérieur du temple (hôjô).

L’entrée sur le pont Gaun-kyô est gratuite. Depuis celui-ci, marchez jusqu’au pont Tsûten-kyô, véritable symbole du temple Tôfukuji en automne.

Vue du pont Tsûten-kyô depuis le pont Gaun-kyô

L’entrée sur le pont Tsûten-kyô est payante. Arrêtez-vous au milieu et regardez du côté du pont Gaun-kyô : vous aurez l'impression de flotter sur une mer de feuilles rouges.

Vue du pont Gaun-kyô depuis le pont Tsûten-kyô

Une balade aux multiples trésors

Au temple Tôfukuji, les endroits où contempler les couleurs saisonnières ne manquent pas. Le contraste saisissant avec les mousses (koke) du jardin est également un vrai régal pour les yeux. Rendez-vous alors entre le mois de novembre et le début décembre. On les appelle « les dernières feuilles colorées de la saison à Kyoto ».

Sur cette stèle est gravée un poème du moine Kôbô Daishi, fondateur d’un important courant bouddhique : « Arrivé à Tsûten, j'ai pu admirer la lune brillante ».

Une collection de sutras bouddhiques est conservée dans ce bâtiment.

Le jardin du temple Tôfukuji est renommé pour ses mousses, où s’échouent les feuilles d’érable.

L’enceinte, d’une superficie de plus de 200 000 mètres carrés, propose mille et une attractions autres que les vives couleurs des feuilles en automne.

La porte Sanmon, trésor national, reconstruite en 1425

Le jardin nord du honbô, où les mousses et les dalles forment un échiquier.

Le kaizandô est un pavillon dans lequel est installée une statue du fondateur du temple. Une architecture en étage de ce genre est assez rare à l'époque.

Le temple Tôfukuji

  • Horaires :  Accueil de 8h30 à 16h. Fermeture des lieux à 16h30
  • Accès :
    • Depuis la gare de Kyoto, prendre la ligne Nara jusqu’à la gare « Tôfukuji » (environ 3 minutes), puis 10 minutes à pied jusqu’au temple.
    • Depuis Osaka, prendre la ligne Keihan jusqu’à la gare « Toba kaidô » ou « Tôfukuji » , puis environ 8 à 10 minutes à pied.

(Reportage, texte et photos : Kuroiwa Masakazu)

tourisme Kyoto temple kôyô automne