Dossier spécial Voyage à travers les cerisiers du Japon
[Vidéo] Les cerisiers 2018 de Tokyo, la sélection
[05.04.2018] Autres langues : ESPAÑOL | Русский |

Admirer les cerisiers en fleurs se dit « hanami » en japonais, et fait partie d’un des grands plaisirs que s’offre l’Archipel sur une courte période de l’année. Voici en photos et en vidéo notre sélection de quatre lieux à Tokyo où profiter de la pleine floraison.

Parc d’Ueno

Le parc d’Ueno est le lieu le plus prisé de la capitale pour la contemplation des cerisiers.

  • Adresse : 5-20, Ueno-koen, Taitô-ku, Tokyo 110-0007
  • Accès : gare d’Ueno ou d’Uguisudani (ligne JR Yamanote)

Parc Asukayama

Ce parc est le lieu où la culture du hanami aurait débuté dans la capitale.

  • Adresse : 1-1-3, Ôji, Kita-ku, Tokyo 114-0002
  • Accès : gare d’Ôji (ligne JR Keihin-Tôhoku, ou métro ligne Namboku)

Parc de Koganei

Koganei est un endroit célèbre pour ses cerisiers depuis l’époque d’Edo.

  • Adresse : 1-13-1, Sekino-chô, Koganei-shi, Tokyo 184-0001
  • Accès : gare de Hanakoganei (ligne Seibu Shinjuku), gare de Higashi-Koganei (ligne JR Chûô)

Parc Inokashira

La rivière Kanda prend sa source dans le bassin du parc Inokashira, où fleurissent environ 250 cerisiers.

  • Adresse : 1-18-31, Gotenyama, Musashino-shi, Tokyo 180-0005
  • Accès : gare de Kichijôji (ligne Keiô Inokashira, ou ligne JR Chûô)

Pour une sélection à travers tout l’Archipel, voir la liste des 100 lieux célèbres pour le hanami.

(Photos et vidéo : Miwa Noriaki)

  • [05.04.2018]
Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • Trois meilleurs sites de cerisiers dans le Tôhoku [3] : Kitakami TenshôchiDe fin avril à début mai, alors que les cerisiers de Tokyo et de Kyoto ont déjà perdu leurs pétales, ceux de la région du Tôhoku (le Nord-Est), sont au sommet de leur beauté. Le dernier des trois plus beaux endroits pour admirer ces fleurs dans la région est le parc Tenshôchi, dans la ville de Kitakami, préfecture d’Iwate. Son célèbre tunnel de cerisiers et ses voitures à cheval sont là pour vous offrir une promenade inoubliable. Les cerisiers sur les berges de la Kitakami en font un paysage absolument admirable, et les koinobori (manches à air en forme de carpe) qui dansent dans le vent sont comme la signature du mois de mai.
  • Trois meilleurs sites de cerisiers dans le Tôhoku [2] : le parc de HirosakiDe fin avril à début mai, alors que les cerisiers de Tokyo et de Kyoto ont déjà perdu leurs pétales, ceux de la région du Tôhoku (le Nord-Est), sont au sommet de leur beauté. L’un des plus célèbres sites de la région est sans conteste le château de Hirosaki, dans la ville du même nom, préfecture d’Aomori, au point que plus de 2 millions de visiteurs font le déplacement chaque année. Tout concourt à la sublime beauté du lieu : le château de Hirosaki en perspective, le mont Iwaki enneigé dans le lointain…
  • Trois meilleurs sites de cerisiers dans le Tôhoku [1] : KakunodateDe fin avril à début mai, alors que les cerisiers de Tokyo et de Kyoto ont déjà perdu leurs pétales, ceux de la région du Tôhoku (le Nord-Est), sont au sommet de leur beauté. Le premier des trois lieux les plus célèbres du Tôhoku pour les admirer se trouve à Kakunodate, dans la ville de Senboku, préfecture d’Akita. Les cerisiers pleureurs (shidare-zakura), qui passent par-dessus les palissades en bois sombre des anciennes demeures de samouraïs offrent une vue superbe, particulièrement en nocturne.
  • Le château d’Osaka et ses cerisiers en fleurs, une parfaite harmonieLe château d’Osaka est sans aucun doute un des endroits les plus célèbres du Kansai pour aller admirer les cerisiers en fleurs. Dans son parc y fleurissent près de 3 000 cerisiers de différentes variétés, et leur contraste avec le château rempli d’histoire est d’une beauté saisissante.
  • Rochers étranges et cerisiers en fleurs, une balade inoubliable à OnomichiÀ l’ouest de l’île principale de Honshû, voici Onomichi, dans la préfecture de Hiroshima, bordée par la mer intérieure de Seto. Avec ses nombreuses pentes, le parc du Senkôji et ses magnifiques paysages de cerisiers forment un spectacle à ne pas manquer. Sans oublier les rochers aux formes étranges de la montagne, qui valent amplement le détour.

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone