Série Le b.a.-ba du Japon
Akihabara, paradis de l’électronique et de la culture otaku
[17.05.2015] Autres langues : ENGLISH | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Akihabara, à Tokyo, est un des plus grands quartiers d’électronique au monde, avec toutefois la particularité d’avoir évolué en véritable sanctuaire de la sous-culture japonaise, appelée « culture otaku » . De nombreux magasins d’anime, de manga, de figurines, des jeux vidéo, des jouets à collectionner et de cosplay ainsi que des « maid cafés » et de petites salles de spectacle des « idoles » sont prêts à accueillir les passants dès leur sortie de la bouche de métro.

Le berceau de la « culture otaku »

Quartier commerçant à l’origine, abritant de nombreux magasins de bric-à-brac, Akihabara est devenu peu à peu, et par extension, un district centré sur les produits électroniques. Mais, pendant les années 1990, peu après l’éclatement de la bulle financière et la déréglementation de l’implantation des grandes surfaces commerciales, beaucoup de grands magasins d’électroménager se sont ouverts dans les banlieues des grandes villes. Parallèlement, avec l’arrivée du système Windows et la prolifération des ordinateurs dans les foyers, le quartier s’est transformé en Mecque de l’informatique.

Aujourd’hui encore Akihabara, ou Akiba pour les initiés, garde sa réputation de lieu où l’on peut trouver tous les composants nécessaires et imaginables. Selon les experts en la matière, il est possible d’assembler, à l’aide des pièces détachées proposées ici, son propre ordinateur pour environ 7 000 yens seulement.

Les ruelles d’Akihabara regorgent de petits magasins vendant toutes sortes de composants électroniques.

D’autre part, avec le succès des consoles comme la Famicom (NES), les magasins de jeux vidéo se sont multipliés dans les années 1980. C’est ainsi que les magasins liés à la culture pop en général, jeux vidéo, anime, manga, figurines et maid cafés, se sont concentrés dans le quartier qui est ainsi devenu le paradis des otaku, appelés d’ailleurs parfois « akiba-kei otaku » (otaku de style Akihabara) dont le film « Densha otoko » (2004) offre une excellente caricature.

Géographie du quartier

L’accès à Akihabara est très facile et se fait en seulement 5 minutes, ou 2 stations, à partir de la station JR de Tokyo, avec les lignes Yamanote ou Keihin Tôhoku. Dans la partie ouest d’Akihabara, se trouve la Chûô-dôri, et dans la partie est, la Shôwa-dôri, qui forment les deux artères majeures du quartier.

Les dimanches après-midi, la Chûô-dôri est fermée à la circulation et réservée aux piétons. Certains profitent de l’espace ainsi libéré pour présenter divers spectacles et danses de rues. Cette opération « paradis des piétons » (hokôsha tengoku) avait cessé en 2008 après le traumatisme dû à un attentat aveugle perpétré sur les lieux, mais a repris depuis 2011.

Dans la partie sud de la Chûô-dôri, près du pont Manseibashi, se trouvent Onoden et Laox ainsi que d’autres vieilles enseignes des commerces d’électroménagers. Les alentours de la Shôwa-dôri abritent le flagship de la chaine Yodobashi Camera, « Yodobashi Akiba », l’un des plus grand magasin d’électronique/électroménager de la capitale.

« Paradis des piétons » sur la Chûô-dôri, une ambiance de fête tous les dimanches.

L’ouest de la Chûô-dôri, le « denki-gai » ou quartier de l’électronique, dont le centre est la Kanda-Myôjin-dôri, abrite les principaux magasins d’ordinateurs, d’anime et de jeux vidéo, les boutiques de cosplay et les maid café.

À l’est, on trouve les magasins spécialisés en appareils et pièces détachées d’ordinateurs, les vieux immeubles d’Akihabara Radio Center ou Akihabara Radio Kaikan, le Tokyo Anime Center, ainsi que la salle de concert des AKB48, point de départ de ce groupe de chanteuses aujourd’hui mondialement célèbre.

Il est recommandé d’aller au moins une fois découvrir l’univers unique d’Akiba, amusant pour le touriste en général et incontournable pour les fans de technologie et de culture pop.

  • [17.05.2015]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone