Série Chronologie du Japon
L’essentiel du mois d’août 2015
[14.09.2015] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Soixante-dixième commémoration du bombardement atomique de Hiroshima et Nagasaki, redémarrage du réacteur 1 de la centrale nucléaire de Sendai (Kyûshû) et conférence de presse du Premier ministre Abe pour le 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale : retour sur les évènements marquants du mois d’août 2015.

Samedi 1

L’allocution radiophonique de l’empereur Hirohito, en 1945, est rendue publique pour la première fois par l’Agence impériale, dans le cadre de la 70e commémoration de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Ce discours annonçant la capitulation du Japon avait été enregistré le 14 août 1945 et diffusé le lendemain sur la radio japonaise. L’original était jusqu’à présent conservé par l’Agence impériale, mais des copies effectuées par l’armée américaine étaient déjà disponibles.

Mardi 4

Toyota dévoile son bilan consolidé pour le trimestre avril-juin. Le résultat opérationnel atteint 756 milliards de yens et le bénéfice net 646,3 milliards de yens, soit respectivement une hausse de 9,11 % et 10 % par rapport à la même période l’année dernière.

Dans le cadre de la polémique autour de la relocalisation de la base militaire américaine de Futenma (préfecture d’Okinawa), le secrétaire général du Cabinet Suga Yoshihide annonce une interruption d’un mois des travaux, du 10 août au 9 septembre. Les travaux de construction devaient débuter après l’été dans la zone côtière de Henoko, choisie pour la relocalisation de la base. Le gouvernement a cependant décidé de reporter la mise en chantier, afin de poursuivre les discussions en cours avec les autorités préfectorales.

Article lié :
Les bases américaines à Okinawa : passé, présent et futur

Jeudi 6 / Dimanche 9

Des personnes se recueillent devant le cénotaphe de Hiroshima avant le début de la cérémonie commémorative, 70 ans après le largage de la bombe atomique. En arrière-plan, le dôme de la bombe atomique. Le 6 août, au parc du Mémorial de la Paix de Hiroshima. (Jiji press)

Une cérémonie commémorative est organisée au parc du Mémorial de la Paix de Hiroshima, 70 ans après le largage de la bombe atomique sur la ville. Environ 55 000 hibakusha (personnes irradiées) et familles de victimes sont présentes. Le Premier ministre Abe, ainsi que les ambassadeurs des États-Unis, du Royaume-Uni, de France, de Russie et de nombreux autres pays ont assisté à l’évènement. Cent pays au total ont envoyé un représentant à la cérémonie, un chiffre record. À Nagasaki, cible de la deuxième et dernière bombe atomique, la cérémonie a lieu le 9 août, en présence des représentants de 75 pays et de l’Union européenne.

Articles liés :
Retour à Hiroshima et Nagasaki

Vendredi 7

La Chambre des représentants approuve la réforme du système de justice pénale rendant obligatoire l’enregistrement audio et vidéo des interrogatoires effectués par la police et le ministère public. La loi devrait entrer en vigueur après l’examen du texte par la Chambre des conseillers. Ces enregistrements ne sont toutefois obligatoires que pour les crimes graves et les enquêtes spéciales menées par le Parquet, soit 3 à 4 % de l’ensemble des interrogatoires.

Mardi 11

Le réacteur 1 de la centrale nucléaire de Sendai (préfecture de Kagoshima dans l’île de Kyûshû) redémarre. C’est le premier réacteur nucléaire remis en opération dans le cadre des nouvelles normes de sécurité établies suite à l’accident nucléaire de Fukushima Daiichi. Aucune centrale atomique n’était opérationnelle depuis près de deux ans, après l’arrêt de celle d’Ôi dans la préfecture de Fukui en septembre 2013.

Article lié :
Mix énergétique japonais à l’horizon 2030 : toujours une place importante pour le nucléaire

Mercredi 12

Une cérémonie est organisée dans le village d’Ueno (préfecture de Gunma), 30 ans après le crash d’un avion de Japan Airlines qui a tué 520 personnes en 1985, l’accident le plus meurtrier de l’histoire de l’aviation au Japon. Les pilotes ont perdu le contrôle de l’appareil qui reliait Haneda à Osaka suite à une dépressurisation de la cabine. L’avion s’est ensuite écrasé près du mont Osutaka. Il n’y a eu que quatre survivants.

Un hélicoptère H60 de l’armée américaine rate son atterrissage sur un navire au large de l’archipel d’Okinawa lors d’une mission d’entraînement, faisant six blessés, transférés vers un hôpital de la marine américaine.

Vendredi 14

Le Premier ministre Abe tient une conférence de presse dans le cadre du 70e anniversaire de la fin de la Seconde Guerre mondiale. Il rappelle que « le Japon a exprimé à plusieurs reprises ses sentiments de profond remords et des excuses sincères pour ses actions pendant la guerre », et que « la position exprimée par les gouvernements précédents restera inébranlable ». Il a également employé les termes d’« agression » et de « domination coloniale ».

Article lié :
La longue route vers la réconciliation en Asie de l’Est

Olivier Debie dépose une plainte en Belgique contre l’utilisation du logo officiel des Jeux olympiques de Tokyo de 2020 par le Comité international olympique. Le graphiste belge prétend que le logo est un plagiat de celui du Théâtre de Liège, dont il est le créateur. Sano Kenjiro, qui a conçu le logo de Tokyo, nie cette accusation. Le CIO affirme également ne voir aucun problème.

  • [14.09.2015]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone