Les endroits à visiter à tout prix !

Randonnée mystique dans la caverne du chat

Tourisme Région

Dans la préfecture de Kumamoto au sud-ouest du Japon, une énorme roche coincée de manière assez étrange dans une caverne depuis des milliers d’années attirait un bon nombre de visiteurs venus de tout le Japon. Son côté mystique faisait sa réputation. Mais un puissant séisme survenu en 2016 la délogea, laissant apparaître une silhouette complétement inattendue : celle d’un chat. Autant dire que le lieu reste tout aussi fascinant !

Un rocher mystique 

Il existe un rocher appelé « Men-no-ishi » qui se trouve dans la préfecture de Kumamoto, au sud-ouest du Japon. Il proviendrait de l’éruption volcanique du mont Aso il y a environ 70 000 ans. Projeté par le cataclysme, il a fini sa route coincé en suspension à l'entrée d'une caverne située au sud de la gigantesque caldeira du volcan...

Les habitants d'autrefois imaginèrent alors cette roche comme l’œuf déposé par un dragon. Ils la nommèrent « Men-no-ishi » (men signifie « éviter » et ishi « roche ») car ils lui attribuèrent le pouvoir de se prémunir des difficultés et des désastres. Le côté mystique de ce bloc de roche attirait des visiteurs de tout le Japon venus faire du trekking le long des sentiers pour s’imprégner des émanations vivifiantes de la pierre.

Mais en avril 2016, une série de puissants séismes a fait trembler la région de Kumamoto, délogeant le fameux bloc de roche et le faisant s’effondrer au sol...

Les autorités ont fermé le circuit de randonnée de la caverne pendant de nombreux mois après la catastrophe, mais une fois le passage ouvert à nouveau, c'était la stupéfaction : à l’endroit où se trouvait le rocher, on pouvait désormais apercevoir la majestueuse silhouette d’un chat. L’endroit nous suprend encore une fois par sa magie !

Le rocher Men no Ishi avant que les séismes de Kumamoto en avril 2016 ne le fassent tomber..
Le rocher Men-no-ishi avant que les séismes de Kumamoto en avril 2016 ne le fassent tomber.

Le rocher Men-no-ishi a désormais laissé la place à la « caverne du chat » (neko no kûdô). Le chemin escarpé menant au site passe par des propriétés privées et est uniquement accessible aux participants des circuits de randonnés guidés. Ces visiteurs se rassemblent le jour même à l’association touristique du village de Minami-Aso (plus de détails à la fin de l’article).

Le centre d’informations touristique du village de Minami-Aso
Le centre d’informations touristique du village de Minami-Aso

Le début du sentier menant à la fameuse caverne est pavé et facile à suivre. Mais il se raidit progressivement et devient plus ardu à arpenter en entrant dans le pied de colline couvert d’arbres, donnant aux randonneurs l’impression d’être comme avalés par la forêt primaire.

Le chemin passe par une variété de terrains et de paysages, dont une zone comprenant de gigantesques roches volcaniques recouvertes de mousses, qui furent déposés par l’éruption du mont Aso des dizaines de milliers d’années auparavant.

Les tours de trekking sont disponibles tout au long de l’année.

Les randonneurs entrent dans un mystérieux royaume de forêts vierges, dont le chemin est parsemé d’énormes roches couvertes de mousse.
Les randonneurs entrent dans un mystérieux royaume de forêts vierges, dont le chemin est parsemé d’énormes roches couvertes de mousse.

Parmi les guides de randonnée se trouve Kashiwada Isao, un ancien membre des Forces d’autodéfense ayant un entraînement aux techniques de survie. Il met à disposition ses  connaissances des environs naturels du mont Aso pour satisfaire au mieux les visiteurs qu’il guide le long des sentiers. 

Le sympathique guide Kashiwada Isao est plébiscité par les visiteurs pour sa grande connaissance de la région.
Le sympathique guide Kashiwada Isao est plébiscité par les visiteurs pour sa grande connaissance de la région.

Au milieu du chemin se trouve le rocher Men-no-ishi, après être tombé de son nid caverneux en 2016. La gigantesque pierre est connue pour peser aux alentours de 5 tonnes ! Malgré sa chute de 50 mètres en contrebas de la montagne, elle est restée pratiquement intacte, ce qui ne fait que contribuer encore plus au mythe entourant cette roche...

Le rocher Men-no-ishi repose désormais 50 mètres en-dessous de la caverne.
Le rocher Men-no-ishi repose désormais 50 mètres en-dessous de la caverne.

Quand la silhouette du chat apparaît

Après environ 40 minutes de marche, les randonneurs atteignent les escaliers en pente raide qui mènent à la caverne du chat. Pour voir la silhouette féline dans toute sa longueur, il faut tout d’abord entrer dans une cavité peu profonde, puis ensuite regarder en arrière vers l’ouverture. Depuis cet angle, on a l’impression qu’un chat géant surveille le village de Minami-Aso.

L’ouverture de la caverne en forme de chat surplombe le village Minami-Aso.
L’ouverture de la caverne en forme de chat surplombe le village Minami-Aso.

Ce félin de pierre nous offre un autre charme, celui de pouvoir profiter d’une vue incroyable sur les paysages champêtres de Minami-Aso. Visibles au-delà des champs et des rizières, les cinq pics du mont Aso comprennent la crête dentelée de Neko-dake, le volcanique Naka-dake et l’imposant Taka-dake.

Le village de Minami-Aso et les cinq pics du Mont Aso
Le village de Minami-Aso et les cinq pics du mont Aso

Arrivés au point d’observation, deux choix s’offrent à vous :  rebrousser chemin et retourner au village, ou, pour les plus aventureux, opter pour un circuit plus long, nécessitant quatre heures de parcours au lieu de deux.

Ce chemin étendu passe par des falaises abruptes couvertes d’érables et d’ormes japonais, certains étant vieux de plus de 200 ans. C’est une chance formidable pour les randonneurs de s’immerger plus profondément dans la nature abondante de la région.

Un randonneur sur le sentier se balance depuis une vigne suspendue.
Un randonneur sur le sentier se balance depuis une vigne suspendue.

Une large crevasse dans la colline permet aux randonneurs de s’asseoir et de se reposer.
Une large crevasse dans la colline permet aux randonneurs de s’asseoir et de se reposer.

Le parc Tori no Kozuka

Les visiteurs moins enclins à arpenter le sentier de montagne ardu privilégieront la visite du parc Tori no Kozuka, situé au début de celui-ci. Simple d’accès, il fut construit pour permettre aux visiteurs d’admirer le rocher Men-no-ishi sans avoir à trop forcer les cuisses.

À l’intérieur du parc se trouve d'ailleurs un monument qui lui est dédié, décoré par des petites tablettes votives en bois ema sur lesquelles sont inscrites des prières et des vœux. Il y a aussi un autre monument en pierre dédié aux divinités Jizô et Kannon.

Le parc Tori no Kozuka est situé près du sentier.
Le parc Tori no Kozuka est situé près du sentier.

Depuis le parc, la caverne du chat est seulement visible le long du côté rocheux des collines. Même à une certaine distance, les visiteurs peuvent ressentir l’énergie particulière de cette silhouette féline.

La caverne au chat est visible depuis le parc Tori no Kozuka.
La caverne du chat est visible depuis le parc Tori no Kozuka.

Une vue impressionnante des cinq pics du Mont Aso peut être admirée depuis les hauteurs du parc de Tori no Kozuka.
Une vue impressionnante des cinq pics du Mont Aso peut être admirée depuis les hauteurs du parc de Tori no Kozuka.

Informations

Randonnée à la caverne du chat 
  • Site officiel de l'association de tourisme du village de Minami-Aso (en anglais)
  • Frais du circuit 2 heures : collégiens, lycéens et adultes 2 000 yens, écoliers 1 000 yens
  • Heures de départ du circuit 2 heures : 10 h et 13 h (seulement 10 h entre novembre et février)
  • Frais du circuit 4 heures : collégiens, lycéens et adultes 3 000 yens, écoliers 1 500 yens
  • Heures de départ du circuit 4 heures : 10 h et 13 h (seulement 10 h entre octobre et mars)
  • Réservations : au plus tard 3 jours avant le départ, pour deux personnes minimum (les randonneurs seuls devront payer le tarif de deux personnes).

Une vue sur le village de Minami-Aso depuis la caverne du chat en soirée.
Une vue sur le village de Minami-Aso depuis la caverne du chat en soirée.

(Reportage et texte : Satô Fumi. Photos avec l'aimable autorisation de l’association de tourisme de Minami-Aso)

tourisme voyage nature chat Kumamoto