Classement mondial 2019 sur l’égalité des sexes : le Japon recule à la 121e place sur 153 pays

Société International

En termes d’égalité des sexes, le Japon est classé 121e pays sur 153, d’après le rapport du Forum économique mondial publié le 17 décembre. Déjà placé à un rang peu glorieux l’année dernière (110e), l’Archipel régresse davantage…

Le rapport du Forum économique mondial publié le 17 décembre 2019 analyse l’égalité homme/femme dans quatre domaines d’activité : la politique, l’économie, l’éducation et la santé. L’indice évolue de 0 à 1 en fonction du degré d’écart entre les deux sexes, 1 représentant une parité entièrement respectée.

Parmi les pays du G7, le Japon, avec sa 121e place, arrive bon dernier. Ainsi, l’Allemagne est première (10e), suivie de la France (15e), du Canada (19e), du Royaume-Uni (21e), des États-Unis (53e) et de l’Italie (76e).

L’Islande domine encore le classement depuis 11 ans, suivi des pays scandinaves, Norvège, Finlande et Suède. Le Nicaragua est au 5e rang. La Chine, deuxième puissance économique mondiale, est encore loin derrière, à la 106e place.

Classement 2019 des pays en termes d’égalité des sexes

Rang actuel (rang 2018) Pays Indice
1 (1) Islande 0,877
2 (2) Norvège 0,842
3 (4) Finlande 0,832
4 (3) Suède 0,820
5 (5) Nicaragua 0,804
6 (7) Nouvelle-Zélande 0,799
7 (9) Irelande 0,798
8 (29) Espagne 0,795
9 (6) Rwanda 0,791
10 (14) Allemagne 0,787
15 (12) France 0,781
19 (16) Canada 0,772
21 (15) Royaume-Uni 0,767
53 (51) États-Unis 0,724
76 (70) Italie 0,707
81 (75) Russie 0,706
106 (103) Chine 0,676
120 (121) Émirats arabes unis 0,655
121 (110) Japon 0,652

Source : graphique élaboré par Nippon.com sur la base du rapport sur l’égalité des sexes du Forum économique mondial

Par ailleurs, placé 115e dans le domaine de l’économie (117e en 2018), le Japon se positionne bien en dessous de la moyenne mondiale concernant les écarts de salaires ou encore le taux de femmes cadres.

Et que dire de la représentation féminine dans le monde politique ? Bien que le gouvernement du Premier ministre Abe Shinzô en ait fait l’un de ses chevaux de bataille depuis six ans maintenant, il ne peut que constater son important retard par rapport aux autres nations. En effet, la moyenne mondiale du pourcentage de femmes parlementaires est de 25,2 %, alors que le Japon stagne à 10,1 %. Les femmes ne constituent donc qu’un dixième environ de la représentation nationale, alors que la moitié des électeurs sont des femmes.

Une loi sur la parité dans ce milieu est entrée en vigueur en mai 2018. Va-t-elle réellement changer les choses ? Nous en parlons dans notre article : Plus de femmes en politique, mais pour quand ?

(Photo de titre : Pixta)

politique international société femme égalité