Démission soudaine du ministre de la Révitalisation économique pour ses liens avec la secte Moon

Politique

Le 24 octobre, le ministre de la Révitalisation économique Yamagiwa Daishiro a donné sa démission après avoir été l’objet de nombreuses critiques concernant ses relations avec l’Église de l’Unification, aussi appelée « secte Moon ».

La polémique a enflé à la découverte d’une photographie de Yamagiwa aux côtés de la veuve du fondateur de la secte en 2019, un moment dont il assure « ne plus trop se souvenir ». Il a également assumé avoir participé à certains événements en lien avec ce groupe religieux d’origine sud-coréenne.

Yamagiwa Daishiro, à l'annonce de sa démission le 24 octobre
Yamagiwa Daishiro, à l’annonce de sa démission le 24 octobre

De nature discrète, la secte Moon est sous le feu des projecteurs depuis que son nom a été cité par l’homme qui a mortellement tiré sur l’ancien Premier ministre Abe Shinzô en juillet dernier, accusant la secte d’être la cause de la ruine financière de sa famille. Il s’en était pris à Abe Shinzô car il pensait ce dernier lié à la secte. Depuis cette explication, de nombreuses voix s’élèvent pour demander des comptes aux responsables politiques connus pour avoir fréquenté de près ou de loin l’Église de l’Unification, et des personnes clamant en être des victimes se mettent à témoigner. La secte Moon est entre autres suspectée d’extorquer de grosses sommes d’argent à ses membres à base de vente d’objets spirituels, profitant de leurs faiblesses.

Face à ce scandale de grande ampleur, la semaine dernière, le Premier ministre Kishida a demandé une enquête gouvernementale.

La démission soudaine du ministre de la Revitalisation économique provoque par ailleurs des inquiétudes car il était en charge de la mise en place du plan de mesures économiques censé freiner l’impact de la hausse des prix. Une importante réunion du Comité de politique économique et fiscale prévue lundi a dû être annulée.

Le Premier ministre Kishida Fumio
Le Premier ministre Kishida Fumio

[Copyright The Jiji Press, Ltd.]

politique économie polémique Actu secte