Dossier spécial Les endroits à visiter à tout prix !
Les sept meilleurs lieux de Tokyo où contempler le mont Fuji

Tashiro Hiroshi [Profil]

[17.08.2018] Autres langues : 简体字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Le mont Fuji, la montagne emblématique du Japon, se trouve à proximité de Tokyo. Nous vous proposons de découvrir sept emplacements de la capitale japonaise offrant un point de vue particulièrement extraordinaire sur le sommet le plus élevé de l’Archipel (3 776 mètres).

Une montagne jadis clairement visible depuis l’ensemble de la capitale

Le mont Fuji doit sa beauté majestueuse et sa silhouette altière, quel que soit le point de vue d’où on le regarde, à sa forme symétrique. Et son statut de montagne la plus élevée de l’Archipel en a fait de tout temps un objet de culte. En 2013, il a été inscrit sur la liste du patrimoine mondial de l’humanité de l’Unesco en tant que lieu sacré et source d’inspiration artistique (voir article Le mont Fuji et la culture japonaise ). Son existence est aujourd’hui connue dans le monde entier, et le mont sacré accueille de jour en jour davantage de touristes venus de l’étranger.

Les artistes du « monde flottant » (ukiyo-e) Katsushika Hokusai (1760-1849) et Utagawa Hiroshige (1797-1858) ont représenté à de multiples reprises le mont Fuji vu depuis Edo (l’ancien nom de Tokyo) sous forme et de peintures ou estampes. À l’heure actuelle, beaucoup de toponymes de la capitale font encore référence au mot « Fuji » ou à celui de « Fujimi » (littéralement « d’où l’on voit le Fuji »), ce qui prouve qu’il n’y a pas si longtemps, la montagne pouvait être aperçue à partir de quantité d’endroits de la capitale. Néanmoins, l’apparition récente des gratte-ciel a rendu les choses plus compliquées.

Où se trouvent les meilleurs endroits pour admirer le mont Fuji depuis Tokyo ? C’est la question que nous avons posée à Tashiro Hiroshi, un éminent spécialiste des « vues du mont Fuji ».

Wakasu Seaside Park

Le Tokyo Gate Bridge est un pont qui doit sa célébrité à sa forme particulière, évoquant deux dinosaures face à face, et à la vue panoramique qu’il offre sur les environs. On peut contempler le mont Fuji dans l’encadrement de ce pont à partir du Wakasu Seaside Park. Le point de vue est le même que celui adopté par Katsushika Hokusai dans l’estampe intitulée « Sous le pont Mannen à Fukagawa », une de ses fameuses « Trente-six vues du mont Fuji ». Par ailleurs, deux fois par an – en février et en octobre –, le soleil se couche juste au-dessus du sommet de la montagne. On assiste alors à un phénomène optique où la montagne sacrée donne l’impression d’être serti d’un diamant. C’est ce que l’on appelle communément « le diamant du mont Fuji ».

Adresse : 3-1-2 Wakasu, Kôtô-ku, Tokyo 136-0083

Le Wakasu Seaside Park est très vaste et on peut s’amuser à le parcourir en observant la position de chacun de ses quais par rapport au mont Fuji.

Les rares jours de l’année où le « diamant du mont Fuji » apparaît, le Wakasu Seaside Park est bondé. Mais il est suffisamment grand pour que chacun y trouve un emplacement où prendre des photos.

suivant Tokyo Skytree
  • [17.08.2018]

Né en 1950 à Hiroshima. Conseiller auprès du Centre cartographique du Japon (Japan Map Center). Consacre sa vie à cartographier les sommets alpins et à recenser les zones d’où l’on peut voir le mont Fuji. Il apparaît dans les médias en tant que spécialiste du sujet et a rédigé de nombreux ouvrages sur le mont Fuji.

Articles liés
Autres articles dans ce dossier
  • Un des trois plus beaux paysages du Japon : Ama no Hashidate, le pont vers le paradisAma no Hashidate, ou « Le pont vers le paradis », est considéré comme l'un des trois plus beaux paysages du Japon. C’est la destination touristique la plus connue du nord de la préfecture de Kyoto. La région a même récemment été rebaptisée « Kyoto by the Sea ». Cap sur le seul paysage japonais qui est encore plus beau vu à l'envers !
  • Un des trois plus beaux paysages du Japon : Matsushima, l'île aux pinsMatsushima ou « l’île aux pins », située au nord-est de la ville de Sendai dans la préfecture de Miyagi, se compose d’environ 260 îlots de tailles variées, disséminés dans la baie de Matsushima. Ses panoramas saisissants l’ont élevé parmi l’un des trois plus beaux paysages du Japon, avec Ama no Hashidate à Kyoto et l’île de Miyajima près de Hiroshima.
  • Tourisme à Ishinomaki, une ville en pleine renaissance après le tsunamiIshinomaki, ville portuaire du littoral du Sanriku dans la préfecture de Miyagi, a été durement frappée par le tsunami de mars 2011. Huit ans plus tard, la ville renaît et mise sur le tourisme pour se reconstruire, à travers toute une série de nouveaux lieux.
  • Le quartier de Shinsekai à Osaka : des trésors de gastronomie populaireShinsekai, ou le « Nouveau monde » d’Osaka, avec ses superbes enseignes lumineuses bariolées et, en son centre, la tour Tsûtenkaku, appelée « la Tour Eiffel d’Osaka ». Venez déguster la « soul food » du Kansai dans les innombrables restaurants et bars de ce lieu saint de la gastronomie populaire.
  • Le Sazae-dô, un étrange temple en colimaçonL’apparence singulière de cette pagode en bois de la fin du XVIIIe siècle n’échappe à personne, et son intérieur est encore plus étonnant ! Visitons ensemble le Sazae-dô d’Aizu, un bien culturel important du Japon.

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone