JO 2016 : ces athlètes nippons qui ont brillé à Rio
Galerie photos
[25.08.2016] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | Русский |

Une moisson de médailles sans précédent

Du 5 au 21 août 2016, les Jeux olympiques d’été qui ont eu lieu à Rio de Janeiro, Brésil, la délégation japonaise a remporté un total de 41 médailles (12 d’or, 8 d’argent et 21 de bronze). Le record de 38 médailles obtenues aux JO précédents de Londres. Passons en revue les principaux médaillés.

Lundi 8 – Hagino Kôsuke (à droite), médaille d’or et Seto Daiya, médaille de bronze en natation (400 mètres quatre nages individuel). C’est la première fois en 60 ans que deux Japonais sont sur le podium ensemble en natation.

Lundi 8 – Les gymnastes japonais (de gauche à droite : Yamamuro Kôji, Tanaka Yûsuke, Uchimura Kôhei, Kato Ryôhei, Shirai Kenzô) ont remporté le concours général par équipes. Trois jours plus tard, au concours général individuel, Uchimura Kôhei a conservé son titre olympique.

Lundi 8 – En finale de judo hommes, chez les 73 kg, Ohno Shôhei a pris le dessus sur Rustam Orujofu (Azerbaïdjan). C’est la première médaille d’or en judo hommes pour le Japon depuis les Jeux de Pékin il y a huit ans.

Mardi 9 – Haneda Takuya a remporté une médaille de bronze en Kanoë-Kayak (slalom monoplace homme). Première médaille japonaise de l’histoire dans cette épreuve.

Mercredi 10 – Tachimoto Haruka a remporté la médaille d’or par ippon chez les 70 kg en judo féminin.

Jeudi 11 – Kenetô Rie a remporté la médaille d’or en 200 mètres brasse féminin.

Dimanche 14 – Nishikori Kei, qui a battu Rafael Nadal (Espagne) en match pour la troisième place en Tennis simple hommes, remporte une médaille pour le Japon pour la première depuis 96 ans en tennis.

Mardi 16 – L’équipe du Japon a remporté la troisième place contre l’équipe de Singapour en tennis de table femmes. De gauche à droite : Fukuhara Ai, Ishikawa Kasumi, Itô Mima.

Mercredi 17 – Battu de justesse en finale par la Chine, double championne olympique en titre, le Japon a réalisé un véritable exploit en obtenant la médaille d’argent en tennis de table hommes par équipe (de gauche à droite : Mizutani Jun, Niwa Kôki, Yoshimura Maharu). Une semaine auparavant, Mizutani Jun était devenu le premier médaillé (bronze) japonais de l’histoire en tennis de table masculin.

Mercredi 17 – De gauche à droite : Doshô Sara, Ichô Kaori, Tosaka Eri, ont chacune remporté la médaille d’or en lutte libre femme dans leur catégorie. Ichô devient ainsi la première femme des JO toutes compétitions confondues à obtenir la médaille d’or en individuel quatre fois au cours de quatre olympiades consécutives.

Jeudi 18 – Yoshida Saori, stupéfaite, laisse passer une quatrième médaille d’or en quatre JO en s’inclinant face à Helen Maroulis (États-Unis, à gauche) en Lutte libre 53 kg femme.

Jeudi 18 – Kawai Risako a battu Maryia Mamashuk (Belarussie) en finale de Lutte libre femme chez les 63 kg ; elle porte ici sur ses épaules son entraîneur Sakae Kazuhito.

Jeudi 18 – Le double de badminton féminine, ici pendant la finale. Takahashi Ayaka (devant à droite) et Matsutomo Misaki ont vaincu la paire danoise, remportant la première médaille d’or en badminton pour le Japon.

Vendredi 19 – En natation synchronisée, l’équipe japonaise pousse un cri de joie en recevant la médaille de bronze pour la première fois depuis trois JO.

Vendredi 19 – Arai Hirooki est arrivé à la troisième place dans l’épreuve de 50 km marche hommes. Un moment disqualifié après l’arrivée pour contact pendant la course, sa contestation est reconnue et sa 3e place confirmée. C’est la première médaille japonaise en marche.

Vendredi 19 – Finale du relais 4 x 100 mètres hommes. Le dernier coureur Cambridge Asuka a donné le meilleur de lui-même à côté du Jamaïcain Usain Bolt. Le Japon, en arrivant à la deuxième place en 37 secondes 60, nouveau record d’Asie, a émerveillé le monde entier.

(Photos : Jiji Press. Photo de titre : les Japonais en argent au relais 4x100m [de gauche à droite] Yamagata Ryôta, Iizuka Shôta, Kiryû Yoshihide, Cambridge Asuka)

▼A lire aussi
Athlétisme : un Japonais sous les 10 secondes au 100 m La bonne performance du Japon aux JO de Londres doit porter ses fruits Los Angeles 1932 : le coup d’éclat du Japon aux Jeux olympiques

 

  • [25.08.2016]
Articles liés
Autres chroniques

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone