[Diaporama] L’architecture de Tokyo au XXIe siècle

Culture Vie quotidienne Architecture

Pendant des années, Tokyo a eu la réputation d’être un laboratoire expérimental de l’architecture moderne. Comment la capitale du Japon va-t-elle évoluer au cours du XXIe siècle ? Voici quelques-unes des merveilles architecturales les plus récentes de la ville de Tokyo.

Une ville en perpétuelle mutation

Tokyo ne ressemble à aucune autre ville du monde. La capitale du Japon se signale par une grande variété de styles architecturaux modernes et un paysage urbain en perpétuelle mutation. La ville semble vouée à devoir toujours changer et il suffit de la parcourir pour constater que les nouveaux projets de construction font partie intégrante de ses caractéristiques propres.

A l’heure actuelle, les Japonais ont davantage tendance à raisonner en termes d’aménagement urbain durable plutôt que de reconstruction à neuf, en raison d’impératifs propres à notre époque, mais il n’en reste pas moins que, dans un pays où les séismes sont monnaie courante, il est nécessaire de remplacer les édifices qui ont vieilli. C’est d’ailleurs un des facteurs qui expliquent le renouveau urbain actuel.

En comparaison des grandes villes européennes, Tokyo est soumise à relativement peu de contraintes historiques et formelles, si bien qu’elle est remplie d’immeubles d’avant garde. Pendant la période de la croissance économique rapide des années 1960 et des bulles de la fin des années 1980 et du début des années 1990, la ville est devenue une sorte de laboratoire expérimental pour des architectes audacieux et créatifs originaires du monde entier.

De la construction d’édifices publics à l’architecture des marques

Au début du XXIe siècle, la mondialisation a engendré un retour de la spéculation immobilière, en particulier sur les complexes résidentiels. Au même moment, un changement majeur s’est produit dans le secteur de la construction, quand les grandes marques et le monde de la haute couture ont passé quantité de commandes à des architectes. Satô Shinichi, qui a observé de près les mutations de la capitale japonaise en termes d’architecture et d’espace intérieur, a constaté qu’il y a eu une évolution qualitative du paysage urbain de Tokyo au cours des dix premières années du XXIe siècle.

« Les architectes qui travaillaient jusque-là sur des projets pour des édifices publics ont commencé à recevoir beaucoup de commandes en provenance du secteur privé. Les entreprises ont fait appel à des architectes pour améliorer leur image de marque. Beaucoup d’entre elles ont utilisé l’architecture comme un nouveau moyen d’exprimer leur identité de façon particulièrement audacieuse. »

D’après un texte en japonais de Katô Jun, écrivain spécialiste de l’architecture. Nous tenons à remercier la rédaction de la revue Shôten kenchiku (Architecture commerciale) ainsi que l’hôtel Tobu Hotel Levant de Tokyo (Tokyo Sky Tree).

Photos : Satô Shinichi


Tokyo Sky Tree


The Jewels of Aoyama


Tokyo Midtown


Tokyo Midtown


Le carrefour de Shibuya


La tour Mitsui de Nihonbashi


Le National Art Center de Tokyo


Le V28 (Veloqx 28)


Le terminal international de l’aéroport de Haneda


La tour Bulgari de Ginza


Nicolas G. Hayek Center


Le centre de Tokyo vu d’en haut


La boutique Prada d’Aoyama


L’immeuble Tod’s d’Omotesandô


Tokyo Sky Tree


Roppongi Hills


Maison Hermès


Le Forum Building


Tokyo, côté est

design boutique Mitsui aéroport architecture construction urbanisme diaporama