Dossier spécial Petit-déjeuner à la japonaise
Le petit déjeuner d’Akishino no mori, à Nara

Kiyono Yumi [Profil]

[04.07.2018] Autres langues : ESPAÑOL |

La préfecture de Nara était autrefois appelée pays de Yamato. Yamato était également un terme utilisé pour désigner l’archipel japonais dans sa totalité. Nous allons ici vous présenter des petits déjeuners à la mode de l’ancienne capitale du Japon, Nara. Remis au goût du jour, ils sont un régal pour les yeux comme pour les papilles.

Menu

  • Étuvée de légumes de saison
  • Satoimo (taro japonais) mijoté avec prunes salées umeboshi
  • Agebitashi d’aubergines (aubergines frites trempées dans un bouillon froid)
  • Assortiment de sept légumes macérés tsukemono
  • Chagayu de Yamato (bouillie aromatisée au thé)
  • Hôjicha de Yamato (thé grillé)

Nous sommes dans la ville de Nara. Construit à l’époque de Nara (VIIIe siècle), puis reconstruit à l’époque de Kamakura (XIIe siècle), le bâtiment principal du temple Akishinodera est désigné Trésor national. Dans la zone résidentielle non loin de cet édifice se trouve un lieu paisible qui a pris le nom d’Akishino no mori ou « Forêt d’Akishino » : sur une petite colline se dressent des bâtiments en bois et dans le jardin, une variété d’arbres représentatifs de chaque saison, pareils à une forêt en pleine ville.

L’entrée d’Akishino no mori

Ce site abrite l’hôtel Noix la Sœur, qui a la particularité de ne proposer que deux chambres, le restaurant Nazuna et la galerie d’objets Tsukikusa. Ishimura Yukiko, la propriétaire du café-boutique très prisé de Nara, Kuruminoki, a ouvert ce petit paradis sur terre en 2004.

Le restaurant Nazuna

Ishimura Yukiko a également un don inné pour la cuisine, bien propre à elle. Elle sert des petits déjeuners à l’image d’Akishino no mori, à l’aspect sobre, où la plus grande attention est portée au moindre détail. Elle donne la part belle aux saisons. Ses petits déjeuners misent sur un modeste raffinement et un mélange garni de couleurs de toute beauté. Les récipients sont également choisis en fonction du plat servi afin d’offrir un sentiment d’harmonie unique.

Le soleil darde ses rayons sur la salle du restaurant Nazuna.

Le restaurant Nazuna sert principalement des légumes de Yamato, de saison ou de début de saison. Pour Ishimura Yukiko, l’important est de « ne pas trop en ajouter » et de « laisser de l’espace ». Les légumes de Nara étant déjà riches en saveur, les servir de façon simple, tels quels ou presque, est selon elle le meilleur moyen de les apprécier. Les légumes de saison sont notamment cuits à l’étuvée.

suivant Menu du matin
  • [04.07.2018]

Née en 1960 à Tokyo, diplômée de la faculté de sciences humaines de la Tokyo Woman’s Christian University (TWCU). Journaliste indépendante depuis 1992, après un séjour en Grande-Bretagne et un poste dans une maison d’édition. Ses domaines de prédilection sont l’urbanisme et les communautés locales, l’évolution des modes de vie et les portraits de personnages pionniers, au Japon comme à l’étranger. Ecrit pour Aera, Asahi Shimbun et la version électronique du Nikkei Business, entre autres. Auteure de Choisir où l’on vit pour changer de vie (Kôdansha). Prépare actuellement un troisième cycle en conception et gestion de systèmes à l’Université Keiô.

Articles liés
Autres articles dans ce dossier

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone