Série Le b.a.-ba du Japon
Les parcs d’attractions japonais
[23.10.2016] Autres langues : ENGLISH | 简体字 | 繁體字 | ESPAÑOL | العربية | Русский |

Découvrez les parcs d’attractions les plus populaires du Japon : certains possèdent des montagnes russes à vous couper le souffle, d’autres un charme rétro qui vous feront oublier que vous êtes au cœur de Tokyo.

Des pars aux décors de style rétro

Tout le monde connaît Tokyo Disney Resort et Universal Studios Japan (Osaka), mais il y a également de nombreux parcs de plus petite taille pour celles et ceux en quête d’attractions uniques.

Le plus ancien parc d’attraction du Japon, Asakusa Hanayashiki, a été créé il y a plus d’un siècle et demi en 1853. Situé dans le cœur historique de Tokyo à seulement cinq minutes à pied du temple Sensôji d’Asakusa, c’est une destination populaire auprès des personnes visitant le temple et le quartier.

Le temple Sensôji et la tour Tokyo Skytree vus de la grande roue de Hanayashiki. (Photo : mark chronic)

Ce parc d’attractions est connu pour ses attractions rétro qui lui confèrent une atmosphère d’une ère révolue. Construites en 1953, les montagnes russes de Hanayashiki sont les plus anciennes du Japon et l’attraction la plus populaire du parc. Elles figurent aussi parmi les plus anciennes montagnes russes en acier en opération dans le monde. Bee Tower, véritable symbole du parc, est une grande roue bâtie à l’ancienne faisant tourner tranquillement des cabines (conçues pour ressembler à des maisons de bonbons tout droit sorties d’un conte de fées) à plus de 45 mètres au-dessus du sol. On peut profiter de l’atmosphère d’antan du quartier d’Asakusa, et de la modernité étincelante de la Tokyo Skytree, située à deux kilomètres du parc. Il y a d’autres attractions, aussi bien pour enfants que pour adultes : la maison hantée, le labyrinthe et des plus inhabituelles comme les combats de catch professionnel tenus dans le parc tous les mois et les spectacles de geisha. Il est également possible de réserver des places pour un entraînement de ninja dans le dôjô.

Des parcs couverts pour les jours de pluie

Une météo désagréable ne devrait pas faire obstacle à une bonne occasion pour s’amuser. Même quand il pleut, il est possible de profiter de la journée grâce aux parcs d’attractions couverts. Sanrio Puroland, un parc géré par, la compagnie à l’origine de Hello Kitty (Sanrio), propose des spectacles et des manèges mettant en vedette ses personnages. Comme il est entièrement couvert, typhons, chaleur étouffante ou forte humidité ne posent pas problème.

Il y a aussi des parcs couverts dans les centres commerciaux. Faire du shopping, partager un repas ou aller au cinéma tout en faisant une visite au parc d’attractions : on peut aisément passer une journée entière à l’intérieur d’un centre commercial qui possède un parc d’attractions. Beaucoup de parcs sont exploités par de grandes sociétés de jeux vidéo : les parcs Joypolis à Odaiba (Tokyo), Umeda (Osaka) et Okayama sont gérés par Sega, et Namja Town à Ikebukuro (Tokyo) est géré par Namco.

Une attraction à Joypolis (Photo : IQRemix)

Ces parcs proposent des versions plus interactives des jeux vidéo : les visiteurs peuvent se mettre au volant de voitures et foncer à travers un circuit virtuel ou combattre zombies et monstres dans des jeux de tir à la première personne.

J-World Tokyo à Ikebukuro est un parc à thèmes autour des personnages du magazine de manga hebdomadaire « Shônen Jump ». On peut y trouver des attractions basées sur Naruto, Dragon Ball et One Piece. Les fans de Luffy peuvent aussi se diriger vers Tokyo One Piece Tower, un autre parc d’attractions couvert de la capitale.

Le jeu de course de voitures à Joypolis (Photo : motoyen)

Des montagnes russes qui battent tous les records

Dans les parcs d’attractions de grande taille, on peut faire le plein de sensations fortes à bord d’attractions de renommée mondiale. Fuji-Q Highland dans la préfecture de Yamanashi est l’un des meilleurs parcs d’attractions du pays et ravira les amateurs de montagnes russes. Plusieurs de ses attractions sont internationalement connues, dont Eejanaika, des montagnes russes en « quatre dimension » (les sièges tournent sur eux-mêmes) figurant sur le Livre Guinness des records pour le plus grand nombre d’inversions. Au cours de cette attraction, on se retrouve la tête à l’envers pas moins de 14 fois. Si vous trouvez un moment pour profiter du paysage, jetez un coup d’œil dans la bonne direction et vous aurez une magnifique vue du mont Fuji.

Fuji-Q Highland (Photo : senngokujidai4434)

Steel Dragon 2000 est une autre attraction impressionnante : ces montagnes russes sont les plus longues du monde. Situées dans le parc Nagashima Spa Land dans la préfecture de Mie, elles s’étalent sur 2,5 kilomètres. Le pic de sensations fortes est la descente à 68 degrés à partir du point le plus élevé, qui, à 97 mètres, est bien plus haut que beaucoup de grandes roues.

S’aventurer dans l’un des nombreux parcs d’attractions du Japon est un bon moyen de faire une pause du stress de la vie quotidienne.

Steel Dragon 2000 du parc Nagashima Spa Land

(Photo de titre [Hanayashiki] : Ko Fujimura. Autres photos : mark chronic / IQRemix / motoyen / senngokujidai4434)

  • [23.10.2016]
Articles liés
Autres articles dans cette série 

Nippon en vidéo

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone