L’expansion économique japonaise continuera en 2019

Takumori Akiyoshi [Profil]

[21.01.2019] Autres langues : ENGLISH | 日本語 | Русский |

En dépit des inquiétudes persistantes à propos d’une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine, il est très probable que l’économie japonaise poursuive son expansion en 2019.

La dégradation de la conjoncture économique prend fin

Selon le Tankan (Étude économique à court terme sur les entreprises) publié en décembre par la Banque du Japon (BoJ), l’évaluation globale de la conjoncture pour les grands fabricants n’a pas changé depuis le mois de septembre et se maintient à +19, mettant ainsi fin à quatre trimestres de déclin. La série de séismes et de typhons enregistrée cet été a porté atteinte à la confiance des chefs d’entreprise, mais il semble que ce malaise ait pris fin. La solidité de la conjoncture actuelle a de quoi surprendre, compte tenu des inquiétudes à propos de l’impact qu’aurait une guerre commerciale entre les États-Unis et la Chine. On s’attend toutefois à ce que l’indice de confiance perde quatre points au prochain trimestre pour redescendre à +15, en réaction à la persistance des inquiétudes suscitées par le conflit commercial entre Washington et Pékin.

L’indice de la conjoncture générale, qui prend en compte toutes les entreprises et tous les secteurs d’activités, s’établissait à +16, soit un point de plus que dans le rapport de septembre. Les sociétés ayant une opinion favorable de l’économie surpassent depuis cinq ans et demi celles qui en ont une opinion défavorable. L’indice de la situation de l’emploi et les projets de dépenses d’équipement se maintiennent, ce qui laisse à penser que l’économie va continuer de progresser à un rythme modéré.

La hausse des prix est restée inférieure à l’objectif d’inflation défini par la BoJ

Les catastrophes naturelles de l’été ont eu un impact négatif sur l’économie japonaise. Alors que le PIB a baissé à un taux annuel de 2,5 % en termes réels pendant le trimestre juillet-septembre, le Tankan de décembre incite à anticiper une augmentation du PIB au cours du trimestre octobre-décembre.

Le consensus pour l’évaluation de la croissance du PIB exprimé dans les prévisions ESP (moyenne des chiffres proposés par 38 économistes consultés par le Centre japonais pour la recherche économique) s’établissait à 0,73 % pour l’exercice budgétaire 2019. La moyenne était de 0,98 % pour les huit prévisions les plus élevées et de 0,48 % pour les huit plus basses. Le point de vue qui faisait consensus était que l’économie va continuer de croître pendant l’exercice 2019, mais à petits pas. La moyenne des prévisions pour l’évolution de l’inflation au cours de l’exercice 2019 était de 0,89 % d’augmentation pour les prix à la consommation (tous les produits à l’exception des aliments frais, sans prendre en compte les effets d’une hausse de la taxe à la consommation). La hausse des prix pourrait être inférieure à cette prévision, selon le montant de la réduction des taux sur les téléphones portables. Cette perspective est très éloignée de l’objectif d’inflation de 2 % défini par la BoJ.

  • [21.01.2019]

Né à Tokyo en 1957. Économiste en chef chargé de la gestion des actifs de Sumitomo Mitsui depuis 2012. Titulaire d’un diplôme d’économie de l’Université Keiô. Après ses études, il est entré à la Banque Mitsui (devenue depuis Sumitomo Mitsui) où il a travaillé, entre autres, dans le département des recherches et celui de la gestion des marchés, puis en tant qu’économiste en chef de Sakura Securities et de Sakura Investment Management, avant d’occuper la position qui est la sienne actuellement.

Articles liés
Articles récents

Nippon en vidéo

Derniers dossiers

バナーエリア2
  • Chroniques
  • Actu nippone